Profweb

Accueil » Publications » Récits » Tablette et logiciel 3D pour un enseignement immersif de l’anatomie

Publications

Récits

Publié le 26 février 2020 | Biologie

Tablette et logiciel 3D pour un enseignement immersif de l’anatomie

Enseignante de biologie en Soins infirmiers et en Sciences de la nature, je cherchais une façon de rendre l’enseignement de l’anatomie concret, signifiant et ludique. Grâce au logiciel 3D Complete Anatomy [en anglais], j’ai pu m’éloigner des planches anatomiques et créer une expérience enrichissante qui favorise une compréhension plus globale de l’anatomie humaine chez les étudiants.

Pour s’éloigner des planches anatomiques

Il existe un engouement naturel des étudiants pour la constitution du corps humain. Par contre, enseigner l’anatomie présente certains défis: les étudiants doivent apprendre par cœur les différentes structures du corps humain et mémoriser leur position. La fascination du départ fait place au travail abrutissant d'apprentissage d'innombrables détails dont les étudiants ne perçoivent pas encore l’utilité. On est alors très proche de la liste d’épicerie. Dans une formule traditionnelle d’enseignement de l’anatomie, le travail se fait avec un manuel et des planches anatomiques en 2D. On perd cet effet de surprise qui nous anime quand on comprend les phénomènes qui nous habitent. Qui plus est, cette manière d’enseigner l’anatomie système par système amène les étudiants à comprendre chacun d’eux indépendamment des autres.

Le corps est alors perçu comme un ensemble morcelé où chaque partie n’interagit pas avec les autres. Pourtant, le corps humain est complètement à l’opposé. Développer une vision intégrée du corps humain chez les étudiants commence avec l’enseignement de l’anatomie. Alors, comment faire pour inculquer cette vision d’ensemble? On pourrait enseigner l’anatomie humaine à l’aide de cadavres, mais pour une foule de raisons, ce n’est pas une option. Alors, quelles autres solutions avons-nous?

J’ai découvert, en 2017, le logiciel 3D payant Complete Anatomy [en anglais]. Il permet d’avoir une vision globale du corps humain et de tous ses systèmes. C’est un logiciel très intuitif qui permet de zoomer et de se déplacer pour visualiser l’entièreté du corps humain, et ce, sous tous les angles. C’est en observant mes enfants le manipuler que j’ai compris son potentiel pédagogique!

Animation montrant l’interface du logiciel 3D Complete Anatomy. (Source: 3D4medical) ]

J’ai commencé par une utilisation ponctuelle du logiciel en classe, sur mon iPad. Je projetais, à l’avant de la classe, l'écran de ma tablette à l’aide d’Apple TV. Chaque fois, les étudiants étaient impressionnés par la qualité des représentations 3D du logiciel, mais ils n’avaient pas le loisir de le manipuler eux-mêmes. Ils écoutaient passivement mes explications. J'ai voulu pousser l'utilisation du logiciel plus loin en leur permettant de le manipuler.

La tentation de la réalité virtuelle

Animée d’un désir de maximiser l’utilisation du logiciel et de, peut-être, innover davantage en utilisant des technologies plus immersives, comme la réalité virtuelle (RV), j’ai rencontré Sirléia Rosa, analyste technopédagogique et répondante TIC à la Direction des ressources technologiques (DRT) du cégep de Saint-Laurent, pour lui présenter mon projet farfelu. Je voulais donner une autre dimension à mes cours d’anatomie en les rendant vivants, ce qui était possible avec certains logiciels. Avant de me lancer à corps perdu dans ce projet d’innovation technologique, Sirléia m’a conseillé de remplir le formulaire de demande de projets d’innovation technopédagogiques du collège et de revenir ensuite en discuter avec elle. Cette étape s’est avérée cruciale afin d’identifier correctement la problématique, les objectifs pédagogiques, le contexte de réalisation et les moyens technopédagogiques à mettre de l’avant afin d’atteindre les objectifs du projet.

Après m’être informée sur le sujet et avoir testé différentes technologies immersives (applications, réalité augmentée et réalité virtuelle), j’ai réalisé qu’elles étaient nouvelles, innovantes et attrayantes, mais ne servaient pas totalement les buts pédagogiques de mon projet, à savoir:

  • maximiser la représentation tridimensionnelle de l’anatomie du corps
  • stimuler l’intérêt des étudiants pour l’apprentissage de l’anatomie
  • aider les étudiants dans leur compréhension générale du corps humain et bonifier leur rétention des structures anatomiques importantes
  • intégrer une technologie de pointe dans mon enseignement.
J’ai compris qu’utiliser l’application Complete Anatomy sur des tablettes serait la meilleure option et la plus réaliste pour mes étudiants. Malgré l’attrait technopédagogique des autres technologies plus immersives, ces dernières ne présentaient pas de valeur ajoutée dans le contexte des problèmes que j’avais identifiés et que je désirais résoudre par ce projet.

Une étape importante dans l’élaboration de mon projet a été de participer à la conférence-discussion «Un regard sur les possibilités pédagogiques de la réalité immersive» organisée par la DRT du cégep. Au cours de celle-ci, Sébastien Wall-Lacelle, enseignant en physique au cégep de Saint-Jérôme, a présenté son projet de recherche doctorale sur la réalité virtuelle immersive en Sciences de la nature au collégial. De plus, cette activité a été l’occasion pour moi d’exposer à mes collègues mon projet avec Complete Anatomy et d’échanger avec eux sur les enjeux du numérique dans une pédagogie immersive.

Présentation de Chloé Richard lors de la conférence-discussion «Un regard sur les possibilités pédagogiques de la réalité immersive» (Source: Youvensky Jean Laurent, DRT)

Le déploiement de mon projet

Grâce au Plan d’action numérique et au Plan directeur informatique du cégep de Saint-Laurent, j’ai obtenu une libération de tâche pour mettre sur pied mon projet et tout l’encadrement nécessaire pour le mener à terme. Pour concrétiser mon projet, le cégep s’est muni de:

  • 1 écran tactile SENZYO 64”
  • 13 iPad
  • 1 chariot
  • 5 licences pour enseignants et 11 licences étudiantes du logiciel 3D Complete Anatomy pour 1 année.
L’écran géant permet de faire une démonstration du logiciel devant les étudiants avant que ceux-ci l’explorent à l’aide des tablettes. Quand ils me posent des questions, je peux me déplacer aisément dans le logiciel pour leur répondre.

Utilisation du logiciel Complete Anatomy avec l’écran tactile SENZYO. (Source: Youvensky Jean Laurent, DRT)

Pour l’implantation du projet à l’automne 2019, j’ai choisi d’utiliser les iPad et Complete Anatomy de manière ponctuelle. Lors de ces ateliers d’anatomie, les étudiants naviguaient dans le logiciel pour remplir un questionnaire papier. Cette première session du projet était en mode pilote, ce qui me permettait de faire des ajustements en cours de route.

L’avis des étudiants

Tout au long de la session, j’ai sondé les étudiants pour avoir leurs rétroactions sur l’implantation de Complete Anatomy dans le cours de biologie. De manière générale, la réception a été hyper positive. Tous ont trouvé le logiciel 3D ludique et très motivant. Ils comprenaient mieux l’anatomie humaine grâce à lui. Toutefois selon eux, ce logiciel n’améliorait pas nécessairement la mémorisation des différentes parties du corps. Je pense que ce constat est dû au fait que les étudiants n’ont pas accès au logiciel en dehors des activités prévues en classe. Il faudrait prolonger leur exposition à Complete Anatomy pour leur permettre d’étudier avec celui-ci hors des heures de cours. Le cégep est en train d’évaluer la possibilité de rendre accessible une tablette avec le logiciel à la bibliothèque.

En discutant de cette observation avec Sirléia Rosa, nous avons trouvé que la création de capsules vidéo nous permettrait de remédier à cet inconvénient. Ainsi, les étudiants auraient accès aux explications données en classe et aux animations 3D.

Français ou anglais?

J’ai choisi Complete Anatomy, car je connaissais très bien ce logiciel. Je l’utilisais depuis déjà 2 ans. Dans l’empressement de mettre en place mon projet pour la session d’automne 2019 et de créer des scénarios pédagogiques, je n’ai pas eu le temps de tester d’autres applications et de les comparer à Complete Anatomy, car l’intégration du projet en classe demandait déjà beaucoup d’adaptation et de temps.

Le logiciel Complete Anatomy est l’un des logiciels les plus avancés dans son domaine, mais il est uniquement offert en anglais. Pour mes étudiants en Sciences de la nature, cela n’a pas été un problème. Ils ont eu une facilité à s’adapter et à comprendre la terminologie anglaise. Cependant, mes étudiants en Soins infirmiers ont eu plus de difficulté à s’approprier le logiciel. Il s’agit d’une clientèle diversifiée culturellement et plus âgée que celle du programme préuniversitaire. L’anglais a été un frein pour ces étudiants. Je suis en train d’évaluer la possibilité de changer de logiciel pour Visible Body qui est offert en français.

Un cours 100% sur tablette?

J’évalue à l’heure actuelle si je conserverai le manuel papier en complément au logiciel 3D. Dans le livre, les planches anatomiques ne détaillent pas tout. On ne retrouve évidemment pas la vision 3D qu’offre le logiciel. Cependant, les étudiants y ont toujours accès. Selon mes étudiants en Sciences de la nature, le livre reste complémentaire au logiciel surtout hors des heures de cours et pour la révision avant un examen. Je crois qu’en augmentant le temps de contact des étudiants avec le logiciel grâce à des capsules vidéo créées spécifiquement pour la révision, cela pourrait assurer une continuité entre la matière vue en classe et les périodes d’études des étudiants.

En somme, la mise sur pied de ce projet m’a amenée à constamment repenser aux objectifs pédagogiques de l’implantation du logiciel 3D dans mes cours de biologie. Mon but était de motiver les étudiants dans leur apprentissage de l’anatomie et cela est mission accomplie !

Merci à Sirléia Rosa, analyste technopédagogique et répondante TIC à la Direction des ressources technologiques (DRT) du cégep de Saint-Laurent, et à Camille Arpin, éditrice pour Profweb, pour leur collaboration à la rédaction de cet article.

À propos de l'auteure

Chloé Richard est détentrice d’un baccalauréat et d’une maîtrise en sciences biomédicales de l‘Université de Montréal. Elle enseigne la biologie en Soins infirmiers et en Sciences de la nature depuis 12 ans au cégep de Saint-Laurent.

5 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Denis Lachance a écrit le 2 mars 2020 à 15h50

    Très bon travail de vulgarisation. Un plus pour tous nos étudiants. Bravo

  2. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Lucie Nantel a écrit le 2 mars 2020 à 20h18

    Susciter l’intérêt chez l’étudiant(e), voilà le travail de l’enseignant(e) Bravo pour cette innovation pédagogique qui se veut de son époque! Un pas de géant dans l’enseignement.

  3. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Alexandre Dal-Pan a écrit le 5 mars 2020 à 10h37

    Super projet! Nous avons à peu de chose près le même projet que vous ici (sans la grosse télé tactile malheureusement), avec un professeur de Sciences de la nature. Même logiciel et mêmes objectifs mais en labo. En plus, ce professeur souhaiterait utiliser l'option de "création de classe" pour pouvoir faire passer des examens formatifs à ces étudiants. Nous pourrions rester en contact pour partager nos expériences respectives par la suite! :)

  4. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Chloe Richard a écrit le 10 mars 2020 à 8h35

    Etes vous a mtl? Nous sommes sur le point d’inviter des profs pour partager nos expériences. Ça vous intéresse?

  5. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Florence S Muratet a écrit le 9 mars 2020 à 15h46

    Très bon projet. Qui va parler à de nombreux professeurs de biologie du réseau collégial. Bravo!

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*