Profweb

Accueil » Publications » Récits » Le questionnaire en ligne pour enseigner et évaluer

Publications

Récits

Publié le 22 avril 2020 | Arts visuels

Le questionnaire en ligne pour enseigner et évaluer

Les questionnaires en ligne sont très utiles dans mon processus d’évaluation et de rétroaction. Je les utilise pour corriger et pour structurer des commentaires constructifs pour mes étudiants. Puisque le temps gagné est réinvesti en accompagnement individuel, je peux ainsi leur offrir un meilleur suivi personnalisé de leurs apprentissages.

Dans les cours que j'enseigne au DEC en Arts visuels, j'utilise les questionnaires Google Forms pour:

  • remplir une grille de correction et offrir des rétroactions constructives aux étudiants
  • valider les apprentissages que les étudiants font avant le prochain cours

Cette méthode de correction, motivée par ma volonté de corriger avec mon téléphone cellulaire, s’inscrit bien dans une approche pédagogique de classe inversée et saura rejoindre les enseignants férus de nouvelles technologies.

La méthode

Cette méthode me permet:

  • de corriger avec un téléphone cellulaire, une tablette ou un ordinateur
  • d’utiliser un questionnaire en ligne pour produire des fiches de rétroaction, ce qui simplifie l’évaluation et la rétroaction
  • d’aider mes étudiants à retrouver tous leurs documents et leurs fiches de rétroaction sur LÉA

Le questionnaire en ligne pour enseigner et évaluer (Source: Stéphanie Granger)

Pourquoi avoir adopté cette méthode?

Avant, les évaluations en arts visuels prenaient du temps et de l’espace. Je circulais en observant les productions des étudiants et je notais minutieusement à la main mes observations dans un tableau critérié dont je transposais le contenu dans un fichier Excel et que je transformais en PDF pour, finalement, le déposer dans LÉA. Cela augmentait beaucoup les manipulations et le risque de faire des erreurs lorsque je calculais les notes.

Maintenant, le temps n’est plus une contrainte. Je ne suis plus obligée de chambouler la configuration de ma salle de classe et de me presser à prendre le plus de notes possible, car j’immortalise les projets des étudiants en les photographiant à l’aide de mon téléphone intelligent ou de ma tablette.

Grâce à cette façon de corriger, j'oriente la réussite de l’étudiant au moyen de rétroactions rapides et efficaces. Ainsi, je peux:

  • améliorer l’ergonomie de ma tâche d’évaluation
  • valoriser la rétroaction constructive par une approche créative
  • faciliter l’organisation des documents pertinents de mon cours au même endroit
  • être mobile en corrigeant des œuvres
  • associer une couleur à la note obtenue par critère évalué
  • éliminer le papier de manière écoresponsable

Les avantages du questionnaire en ligne

Grâce au questionnaire, il m’est possible d’automatiser une partie du travail à l’aide d’applications accessibles et populaires qui se retrouvent sur les plateformes Office 365, Moodle ou G-Suite éducation.

Évaluation d’un projet avec un formulaire (Source: Stéphanie Granger)

Aussi, je peux compiler automatiquement les travaux évalués et les rétroactions dans une grille (le questionnaire est lié à un fichier Google Sheets qui automatise l’archivage des données).

Les données du fichier Google Sheets transposées automatiquement dans une grille d’évaluation (Source: Stéphanie Granger)

La grille d’évaluation permet à l’étudiant de comprendre visuellement son niveau de performance grâce à un code de couleur.

Exemple d’une grille d’évaluation (Source: Stéphanie Granger)

Le questionnaire en ligne facilite ma pratique réflexive, car les données statistiques permettent une lecture éclairante, ce qui m’aide à évaluer si je dois ajuster la matière enseignée.

Un exemple des graphiques obtenus avec les données des formulaires. (Source: Stéphanie Granger)

L’importance de la rétroaction constructive

Je suis ravie de constater que les étudiants consultent leur fiche de rétroactions, car je vois qu’ils sont motivés à réussir. Les commentaires précis favorisent de meilleurs travaux par la suite.

La structure, en 3 étapes, que j’utilise pour construire un commentaire de rétroaction incite mes étudiants à s’améliorer.

  1. Première réaction d’appréciation (par exemple : Bravo! ou Travail peu investi… que se passe-t-il ?) et précision des aspects réussis du travail
  2. Proposition de solutions pour les aspects à travailler et les techniques à adopter
  3. Mot de la fin et énonciation de mes attentes par un mot d’encouragement positif (communiquer aux étudiants qu’ils sont capable)

Le point de vue de mes étudiants

Les étudiants apprécient particulièrement le code de couleur, car en un seul coup d’œil, ils comprennent exactement quels aspects du dessin ont été réussis ou sont encore à améliorer. Ils saisissent comment ils peuvent s’améliorer, car mes suggestions sont en lien avec les attentes énoncées dans ma grille d’évaluation et axées sur des solutions suggérant des actions concrètes, comme :

  • pratiquer de techniques apprises en classe
  • prendre rendez-vous avec moi durant mes heures de disponibilités pour réviser des techniques
  • éviter les distractions, car cela peut nuire à la concentration des autres

Les étudiants apprécient recevoir des rétroactions positives et encourageantes. Ils aiment savoir que leurs efforts sont remarqués et ils comprennent ainsi les avantages de s’améliorer. Ils se sentent valorisés par cette rétroaction.

De plus, cette rétroaction favorise de meilleurs travaux par la suite. En effet, les étudiants comprennent mieux leur niveau de performance lors de l’évaluation sommative corrigée. À partir de critères précis, ils cernent quels aspects de leur compétence en dessin sont à améliorer et comment ils peuvent y remédier.

Maintenant, mon processus d’évaluation est plus flexible et fluide grâce à l’aide de Jules Massé, conseiller pédagogique et répondant TIC de mon collège. C’est devenu un travail d’équipe. Bref, en usant de créativité et en faisant appel aux ressources de mon milieu professionnel, j’ai trouvé le moyen d’améliorer ma pratique d’enseignement en arts visuels.

Ces outils simples et accessibles m’aident dans le suivi individuel des apprentissages, la correction, l’organisation des travaux en arts visuels et sont applicables dans un contexte de classe inversée. Tous les facteurs sont là pour orienter favorablement la réussite des étudiants!

Vous aimeriez expérimenter la méthode ?

Pourquoi ne pas vous glisser à la fois dans le rôle de l’enseignant et celui de l’étudiant? Je vous propose d’essayer ma méthode d’évaluation et de rétroaction. Pour tester ma méthode, il vous suffit de prendre une photo de votre main avec votre cellulaire, tablette ou ordinateur et d’effectuer l'étape suivante:

Photographiez votre main

Cette photo sera l’élément que vous évaluerez dans le questionnaire en ligne Google. Vous devrez indiquer votre adresse courriel dans la case prévue à cet effet, télécharger votre photographie et répondre aux quelques questions critériées. Votre adresse courriel ne sera pas partagée, elle servira uniquement à vous transmettre votre fiche d’évaluation, la même que l’étudiant recevrait dans LÉA.

Comment ça fonctionne?

  • Vos réponses servent à créer automatiquement une fiche de rétroaction avec un code de couleur, comme le modèle suivant. Les critères d’évaluation du questionnaire en ligne sont transposés dans la fiche grâce au plugiciel Autocrat. Une pondération est associée à chaque critère. De plus, les commentaires que vous aurez cochés sont retranscrits automatiquement dans la fiche.
  • Les réponses du questionnaire en ligne sont automatiquement intégrées à un tableau Google Sheets. C’est une bonne façon pour l’enseignant de visualiser les notes accordées aux différents critères. De plus, il est toujours possible de modifier les notes dans le tableau si l’enseignant réalise qu’il a été trop sévère avec un étudiant. L’adresse URL de l’image qui a été téléversée dans le questionnaire est également accessible dans le tableau. Voici un exemple de tableau.
  • Le plugiciel Autocrat, associé au tableau Google Sheets, permet d’automatiser la création des fiches d’évaluation et de rétroaction en créant un fichier PDF. De plus, Autocrat automatise l’archivage des fiches d’évaluation PDF et des photographies dans Google Drive.

Pour adopter cette méthode d’évaluation, vous devez avoir un compte Google. Si vous souhaitez reproduire ce dispositif avec la suite Office 365, consultez le procédurier [PDF] préparé par l'APOP.

Un projet inspirant

J'ai voulu partager cette méthode novatrice pour inspirer tout enseignant qui souhaite mettre en pratique une initiative en enseignement à l'aide des ressources disponibles dans son cégep. En conjuguant son expertise TIC à mon projet, Jules Massé m’a aidée à le faire évoluer et cela m’incite à continuellement améliorer ma pratique réflexive. D’ailleurs, le directeur des études du Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu m'a invitée à présenter ma méthode lors d'un dîner Anima au collège. J'ai ensuite animé une journée pédagogique pour mes collègues en arts visuels à l’hiver 2020. Je devais présenter une conférence au congrès CICAN et au colloque de l’AQPC 2020 avant que ceux-ci soient annulés. Je suis contente d'observer que ma méthode inspire mes pairs et les motive à trouver les moyens de leurs idées auprès du conseiller TIC.

À propos de l'auteure

Stéphanie Granger est enseignante au DEC en arts visuels au Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu et à la technique en design de mode au Collège LaSalle. Titulaire d'une maîtrise en arts visuels et médiatiques et d'une attestation de 2e cycle en pédagogie de l'enseignement supérieur de l'UQAM, son parcours professionnel est marqué par plus de 20 ans d'expériences variées en enseignement des arts visuels, production artistique et conception graphique. Ayant appris à maîtriser diverses techniques artistiques et plusieurs logiciels, ses méthodes d'enseignement en classe ou à distance sont inspirées de la classe inversée et mettent en pratique les TIC.

6 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Jules Masse a écrit le 24 avril 2020 à 15h25

    Merci pour cette belle contribution. L’apprentissage mobile est habituellement vu dans la perspective de l’étudiant qui utilise son téléphone intelligent pour faire des microapprentissages. Ici, ce qui est mis de l’avant est plutôt une utilisation par l’enseignante du téléphone pour capter et transmettre des commentaires précis, au moyen d’un formulaire reposant sur une grille d’observation rigoureuse. L'approche de Stéphanie est diffusée dans notre établissement et d’autres enseignants s’en inspirent. Par exemple, il est actuellement à l'essai pour permettre aux superviseurs de stages de communiquer les observations sur leurs stagiaires.

  2. L’auteur vous répond

    Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Caa984f85137c82c00f4b8cd120e9c5a

    stephanie granger a écrit le 29 avril 2020 à 15h08

    Merci de le souligner car, c'est d'abord un travail d'équipe!

  3. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    860ca4fd3003fe5e9b35ebf214d7ed81

    Nicole Perreault a écrit le 26 avril 2020 à 13h48

    Bravo Stéphanie pour ce beau travail. Une recherche dans Google, avec pour mot-clef "Autocrat", m'a permis de dénicher une capsule de Jules Massé qui présente Autocrat ! La voici : https://www.youtube.com/watch?v=efEov0xXtRc

  4. L’auteur vous répond

    Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Caa984f85137c82c00f4b8cd120e9c5a

    stephanie granger a écrit le 27 avril 2020 à 9h38

    Merci pour ce partage !

  5. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Mahieu Luc a écrit le 1 mai 2020 à 14h28

    Merci pour cet article qui tombe à pic en ces temps d'éloignement des élèves. Le 1er mai y est passé mais la correction d'un test de lecture sous forme de QCM s'est transformé en rétroaction (presque) automatique. Un grand merci depuis la Belgique:) Luc

  6. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    stephanie granger a écrit le 1 mai 2020 à 18h44

    Merci de votre intervention et je suis si heureuse que cette initiative soit viable jusqu'en Belgique! Avec un peu de pratique, on s'améliore rapidement avec Autocrat. La correction ne doit plus être considérée comme une tâche mais plutôt comme une rétroaction constructive pour l'étudiant responsable de ses apprentissages : )

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*