Profweb

Accueil » Publications » Récits » Des activités interactives « dont vous êtes le héros » pour développer le jugement professionnel en soins infirmiers

Publications

Récits

Publié le 1 février 2019 | Soins infirmiers

Des activités interactives « dont vous êtes le héros » pour développer le jugement professionnel en soins infirmiers

Note de l’auteur

La forme féminine a été privilégiée dans ce texte afin de représenter la majorité étudiante dans le programme de Soins infirmiers.

Les étudiantes du programme de Soins infirmiers sont initiées à énormément de matière. La théorie est souvent vue de manière segmentée, puisque les enseignants sont responsables d’un cours ou d’une partie de cours qui se consacre à un sujet précis. Plusieurs étudiantes ont de la difficulté à faire des liens entre ces nouvelles connaissances.

Comme enseignant, je considère que mon rôle ne se limite pas à aider les étudiantes à acquérir des connaissances; les manuels de référence contiennent déjà toute la théorie. Je souhaite les amener plus loin et les aider à développer leur jugement clinique afin de prendre les meilleures décisions. C’est dans cet objectif que j’ai commencé à développer des activités interactives sur Moodle - aussi appelées « vignettes » - dont le déroulement dépend du choix de l’étudiante, comme dans un livre « dont vous êtes le héros ». Ces activités formatives permettent aux étudiantes d’explorer des cas complexes, sans conséquence réelle en cas d’erreur.

Un complément aux examens et aux stages

Pour exercer leur jugement clinique, les étudiantes doivent faire appel à leurs connaissances, faire des liens entre celles-ci et les appliquer à une situation pratique complexe. Pour prendre la meilleure décision, elles doivent tenir compte du contexte et anticiper les conséquences de leur intervention sur le patient. Les examens et les stages permettent aux étudiantes de mettre en application une partie de la théorie, mais posent certaines limites :

  • Les examens théoriques présentent souvent la matière sous forme de questions pour lesquelles il existe une seule bonne réponse. Cela ne reflète pas la réalité du terrain.
  • Lors des stages, les occasions d’apprentissage sont inégales : c’est le hasard qui détermine les cas auxquels les stagiaires seront confrontées. De plus, les étudiantes peuvent commettre certaines erreurs… mais pas sur le patient! Enfin, les stages sont stressants pour les étudiantes, qui veulent prouver leur capacité à réussir. Il leur est donc plus difficile de se mettre en mode apprentissage dans ce contexte.

Les vignettes constituent des activités formatives complémentaires aux examens et aux stages. Elles permettent d’uniformiser les situations d’apprentissage et d’explorer davantage les zones grises. Le contexte formatif permet aux étudiantes d’intégrer la théorie vue dans les différents cours en l’appliquant à des cas pratiques. Cela les encourage à quitter le « par coeur » pour réfléchir et développer leur jugement professionnel.

Au début, je présentais ces vignettes en format papier. Après avoir expérimenté cette approche en 2017-2018, j’ai demandé à la conseillère pédagogique en technopédagogie de mon collège, Julie Dessureault, s’il existait un outil numérique qui me permettrait de réaliser ces activités plus efficacement. Elle m’a parlé des leçons dans Moodle, qui permettent de lier chaque choix de réponse à d’autres pages. En plus de pouvoir créer des vignettes dynamiques encore plus facilement, l’utilisation de Moodle n’impose aucune contrainte d’horaire ou de lieu. Les étudiantes réalisent l’activité au moment qui leur convient. Il est aussi possible d’intégrer différents médias pour enrichir le contenu des vignettes, par exemple :

  • Des images, qui peuvent illustrer des ordonnances, des notes au dossier, des plaies, de l’équipement comme des drains thoraciques, etc.
  • Des enregistrements audio d’auscultation, de rapport médical, d’une réaction de patient, etc.
  • De courtes vidéos montrant un soluté qui coule, la respiration d’un patient, un patient nerveux, etc. Je n’ai pas encore introduit de vidéo dans mes vignettes, mais j’aimerais le faire et Moodle le permet.

Un exemple de feuille de prescription médicale, telle qu’on en retrouve à l’hôpital, avec un patient fictif. L’étudiante doit traiter l’information fournie dans ce type de documents afin de prendre la décision adéquate.

Un sac urinaire présentant de l’hématurie (sang dans les urines). Les images choisies peuvent montrer une situation problématique, normale ou anormale, mais cohérente avec les antécédents médicaux du patient. Tout comme pour les documents textuels, l’étudiante doit pouvoir discriminer l’information pertinente.

Déroulement des activités sur Moodle

Les vignettes sont conçues à l’image des livres « dont vous êtes le héros ». Je présente une situation aux étudiantes, qui doivent décider quoi faire entre différentes actions, comme consulter le dossier du patient, faire une inspection ou lui administrer des médicaments. Chaque réponse mène à une évolution de la situation de l’état du patient. Les étudiantes doivent répondre à une nouvelle question afin de poursuivre leur intervention, et ainsi de suite, jusqu’à ce que l’activité soit complétée. Le choix de réponses comprend généralement 3 types d’action :

  • Nuisible : l’action contribue à la détérioration de l’état du patient.
  • Neutre : l’action n’a aucune incidence sur l’état du patient.
  • Optimale: la meilleure action à poser, dans les circonstances, pour aider le patient.

Chaque activité inclut plusieurs pages contenant une grande quantité d’informations sur le patient. Les étudiantes doivent trier ces informations afin de prioriser les plus pertinentes pour leur intervention. L’activité se poursuit même lorsque les étudiantes choisissent une action nuisible. Elles doivent alors réévaluer la situation afin de prendre une nouvelle décision. Elles peuvent ainsi diminuer l’impact de l’action précédente, améliorer le pronostic ou aggraver la situation, selon l’action choisie.

L’objectif est justement qu’elles puissent faire des erreurs sans conséquence réelle, dans un contexte moins stressant que lors des examens ou des stages. À la fin de l’activité, l’étudiante arrive sur une page offrant une rétroaction ou des questions. Je prépare une page récapitulative pour chaque fin possible (jusqu’à 8 variantes de fin!).

Cette vidéo présente un aperçu de la structure et du déroulement d’une vignette dynamique dans Moodle.

Les étudiantes peuvent recommencer la vignette à partir du début autant de fois qu’elles le souhaitent. C’est important pour parfaire les apprentissages, mais aussi pour éviter que leur dernière impression soit associée, par exemple, à la détérioration de l’état du patient. Je trouve important, dans mes rétroactions, de ne pas insister sur l’erreur. Je demande plutôt aux étudiantes ce qu’elles feraient différemment la prochaine fois.

Pour bâtir les vignettes, je m’inspire des erreurs humaines dont j’ai été témoin ou qui m’ont été rapportées par des infirmiers ou des superviseurs de stage. Même si les situations présentées sont fictives pour les étudiantes, elles ont une dimension authentique et les étudiantes s’en souviennent!

Des vignettes pour l’ensemble du programme

À l’automne 2018, j’ai obtenu un dégrèvement pour la création de nouvelles vignettes. Ce projet s’inscrit dans une approche programme, puisque ces vignettes visent les 3 dernières sessions du DEC en Soins infirmiers. Éventuellement, il pourrait y en avoir pour toutes les sessions du programme. J’ajuste la complexité des cas et le contenu de la page récapitulative selon la progression des étudiantes dans le programme. Par exemple, le contenu est plus réflexif lorsque les vignettes sont destinées aux finissantes, alors que les étudiantes de 4e session reçoivent un peu plus de rétroaction directe.

Plusieurs de mes collègues s’impliquent dans le processus de validation des contenus. Lorsque les vignettes sont testées, j’inclus un formulaire pour recueillir leurs commentaires afin d’améliorer les vignettes et d’évaluer si leur niveau de difficulté est adéquat. En juin 2018, j’ai aussi présenté 2 vignettes au colloque de l’Association des enseignantes et enseignants en soins infirmiers des collèges du Québec (AEESICQ). Les participants les ont testées dans Moodle comme s’ils étaient des étudiants. Je n’ai reçu que des commentaires positifs!

Les suites du projet

À l’hiver 2019, des étudiantes des 4e, 5e et 6e sessions utiliseront les vignettes dans leur parcours de formation. J’aimerais ensuite mesurer la portée de ces activités formatives : ont-elles aidé les étudiantes? Les apprentissages réalisés sont-ils transposés en stage? À moyen terme, si les résultats sont concluants, j’aimerais trouver une manière de rendre ces vignettes obligatoires avant les stages, tout en conservant leur aspect formatif. Les statistiques de Moodle seraient utiles pour assurer un suivi personnalisé, puisqu’elles permettent aux enseignants de savoir qui a complété ou non les activités.

À propos de l'auteur

Jonathan Gordon Il enseigne dans le programme de Soins infirmiers du Cégep Édouard-Montpetit depuis 2015. Auparavant, il a été infirmier aux urgences pendant une dizaine d’années ainsi que chargé de cours à l’Université de Sherbrooke.

3 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Catherine Loiselle a écrit le 19 mars 2019 à 21h59

    Bonjour, merci pour le partage. Je fais depuis 1 an des petits livrets «dont vous êtes le héros» en Techniques de santé animale...et mes étudiantes me disent qu'elles adorent ça! Je suis encore plus enthousiaste à continuer et bonifier mon projet. C'est long à concevoir, mais en s'inspirant de cas réels, cela va vraiment bien! Je trouve que c'est une très bonne idée d'utiliser Moodle! Merci!

  2. L’auteur vous répond

    Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Jonathan Gordon a écrit le 21 mars 2019 à 16h15

    Merci d'avoir commenté, c'est très encourageant de savoir qu'on le fruit de notre travail inspire d'autre personne. Aussi, je compte faire de petit vidéo tutoriel sur comment concevoir des vignettes évolutives à l'aide de moodle cela pourra peut-être aider. Pour ce qui est du temps à concevoir, tu as tout à fait raison, cela prend du temps, par contre une fois que c'est conçu, il n'y a plus de travail à faire à part quelques amélioration ici et là occasionnelle. J'ai aussi commencé par une version papier ;)

  3. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Marilyn Nadeau a écrit le 12 septembre 2019 à 16h39

    Quel beau récit. Merci!

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*