Profweb

Accueil » Publications » Articles » Quizizz — Créer des quiz ludiques auxquels les étudiants répondent à leur rythme

Publications

Articles

Publié le 15 octobre 2019 | Multidisciplinaire

Quizizz — Créer des quiz ludiques auxquels les étudiants répondent à leur rythme

Quizizz est un outil web gratuit qui permet à un enseignant de créer un questionnaire à choix multiples pour ses étudiants. Ceux-ci peuvent répondre aux questions individuellement, à leur rythme.

Vidéo promotionnelle en anglais de Quizizz destinée aux enseignants. L'interface de Quizizz existe dans une version partiellement traduite en français (dans un français malheureusement un peu approximatif).

Vous ne savez plus quel outil choisir?

Les outils pour créer des quiz ne manquent pas. Profweb a diffusé en 2017 une série de vidéos conçues par de futurs enseignants du collégial qui présentent certains de ces outils.

J'ai déjà testé en classe, entre autres :

  • Kahoot! [en anglais] - Pour organiser des jeux-questionnaires en classe.Ludique, facile à utiliser, très apprécié des étudiants. Une limite : le nombre de caractères permis dans les questions et les choix de réponses est très restreint.Kahoot! a déjà fait l'objet d'un récit dans Profweb.
  • Plickers [en anglais] - Pour poser des questions à choix multiples aux étudiants, sans qu'ils aient besoin d'un appareil électronique (seul l'enseignant a besoin d'un téléphone ou d'une tablette).Outil bien conçu, mais un peu moins facile à utiliser que Kahoot! et moins ludique. Je l'ai aimé, mais je l'ai laissé tomber quand j'ai constaté que tous les étudiants de mes classes (sans exception) avaient un téléphone, une tablette ou un ordinateur avec eux.
  • Mentimeter [en anglais] - Aussi pour poser des questions à choix multiples, qu'on peut intégrer dans un diaporama conçu directement avec Mentimeter.J'ai moins aimé cet outil que les 2 précédents, car la version gratuite est limitée quant au nombre de questions de type « quiz » qu'on peut poser (c'est-à-dire des questions à choix multiples pour lesquelles une (ou plusieurs) des réponses est bonne et les autres, mauvaises), et parce qu'il n'y a pas vraiment de compétition entre les étudiants (les scores ne sont pas comparés).

Je vous présente aujourd'hui un outil qui semble aussi ludique que mon préféré (Kahoot!), mais qui répond à un besoin différent.

Quizizz en détail

Alors que Kahoot est conçu pour que l'enseignant présente les questions sur un écran à l'avant de la classe et que tous les étudiants répondent en même temps (le plus vite possible!), Quizizz est conçu pour que chaque étudiant contrôle le rythme auquel il répond aux questions.

Vous pouvez tout de même encourager les étudiants à répondre rapidement en activant une fonctionnalité qui fait en sorte que le pointage obtenu par l'étudiant soit modulé en fonction de sa vitesse. (C'est vous qui décidez de la limite de temps alloué.)

Puisque ce n'est plus vous qui contrôlez l'affichage des questions, vos étudiants pourront répondre aussi bien à la maison qu'en classe.

L'aspect « compétitif » reste présent puisque le score de l'étudiant peut être comparé à ceux de ses pairs qui ont répondu avant lui, si vous activez cette fonctionnalité.

Bonus : vous pouvez choisir de faire apparaître des mèmes (en anglais) qui varieront selon que l'étudiant a fourni une bonne ou une mauvaise réponse à une question.

Vidéocapture de moi qui répond aux premières questions d’un quiz choisi un peu au hasard parmi la banque de quiz publics. Ce quiz a été créé par un enseignant réunionnais. Essayez-le vous-mêmes! (Quand on crée un quiz, on peut choisir de le rendre public ou privé.)

Je n'ai pas testé Quizizz avec des étudiants, mais l'outil semble convivial et amusant. (Et en cas de pépin, les pages du Centre d'aide [en anglais] sont bien remplies.) Avez-vous déjà essayé Quizizz? Qu'en avez-vous pensé?

À propos de l'auteure

Catherine Rhéaume Elle est éditrice et rédactrice pour Profweb depuis 2013. Elle est également enseignante de physique au Cégep Limoilou et chargée de cours pour les cours compensateurs à l'Université Laval. Son travail pour Profweb l'amène tout naturellement à s'intéresser à la technopédagogie et à tenter d'innover dans son enseignement.

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*