Profweb

Accueil » Publications » Articles » Présentation de plans de cours à l’ère du numérique

Publications

Articles

Publié le 12 septembre 2019 | Multidisciplinaire

Présentation de plans de cours à l’ère du numérique

Pour présenter mes plans de cours aux étudiants en début de session, j'utilise depuis 2018 des micropages web que je crée sur mon iPad avec l'application Adobe Spark Pages. Je vous explique comment et pourquoi.

Un cauchemar familier

Je l’avoue, ça m’arrive souvent… Je me réveille en pleine nuit, trempé de sueur… C’est chaque fois le même cauchemar : le prof entre dans sa classe lors de la première journée de cours… Il sourit nerveusement, se présente et prend les présences. Puis, le moment fatidique arrive : il affiche au tableau un document écrit et commence un long discours ennuyeux sur « son plan de cours ».

Il nous présente le document page par page, tableau par tableau. Habituellement, c’est un fichier Word, Google Docs ou un autre produit « beige » de ce genre. Ses intentions sont bonnes : il veut discuter des 15 semaines à venir. Mais le mode de livraison du message est vraiment dépassé!

Heureusement, c’est juste un cauchemar… Ce matin, je sais que ma réalité d’enseignant est différente. Mon secret : le plan de cours interactif (PCI). C’est quoi? Une façon dynamique, engageante et adaptée à la réalité numérique de présenter un cheminement pédagogique à venir.

L’A-B-C du P-C-I

Le PCI consiste à présenter son plan de cours (cheminement, sujets traités, évaluations) dans un format attrayant et engageant pour le participant. L’utilisation d’une micropage web permet d’atteindre ce but de façon efficace, puisqu’il faut se déplacer dans la page pour suivre le discours de l’enseignant (« scroller » dans la page). Il est suggéré de présenter le PCI devant la classe, mais aussi de fournir l’hyperlien au groupe. Chaque participant est alors invité à suivre la présentation.

Pour vraiment bonifier l’expérience, on place ponctuellement dans le PCI des questions ou des pistes de réflexion que l’étudiant doit traiter. Idéalement, on peut même relier ces contenus à de futures évaluations sommatives. On bénéficie alors de l’attitude étudiante universellement reconnue qui est « c’est à l’examen, donc je m’applique ».

La version interactive de mon plan de cours en physiopathologie

Pourquoi migrer vers le PCI?

L’idée de convertir la présentation du plan de cours en un exercice à valeur ajoutée prend tout son sens quand on constate l’importance que la passion peut apporter dans le succès scolaire. La passion chez l’apprenant [en anglais] se traduit souvent en une motivation accentuée et en des résultats scolaires qui s’accroissent en conséquence.

De plus, impliquer l’étudiant dans l’utilisation du numérique est maintenant reconnu comme un facteur essentiel à la réussite de l’intégration efficace et durable du numérique. Vous ne créez pas un PCI pour l’effet « wow », vous créez un PCI pour l’effet « wow, je comprends mieux la matière! »

Une vie sans cauchemars : marche à suivre

C’est bon, c’est bon : vous êtes convaincu et prêt à commencer…

Je vous suggère d'avoir en main : l’application Adobe Spark Page (idéalement sur une tablette, c’est plus intuitif), votre plan de cours complet… et, selon mon expérience, entre 4 et 6 heures pour faire la conversion d’un document standard en une version interactive. Ce sont évidemment 4 à 6 heures de travail additionnelles pour « de la matière qui existe déjà », mais les étincelles dans les yeux de vos étudiants seront votre récompense.

4 trucs essentiels pour réussir votre premier PCI

  1. Longueur idéaleLa longueur (durée) du PCI doit correspondre à environ 30 à 40 minutes de présentation. Les étudiants vont apprécier l’idée de « scroller » dans votre document, mais il y a tout de même une limite : on n’est pas au casino!
  2. Éléments animésFaire apparaître des titres ou des sections de texte rendra votre document plus attrayant, plus engageant. Adobe Spark Page le fait automatiquement.
  3. Créativité souhaitéeIl ne faut pas hésiter à sortir du plan de cours standard. On peut choisir de présenter certaines parties de notre cours de façon originale ou différente. Par exemple, j'ai appliqué des filtres « BD » aux photos de mon plan de cours d'Interprétation de la pharmacologie. C'est une suggestion qui m’a été faite par Mélanie Giard, enseignante au Cégep du Vieux Montréal. Le but n’est pas de reproduire de façon hyper stricte le document original : il existe déjà.
  4. Engagement de l’étudiantL’étudiant doit avoir une tâche dans le processus de présentation du plan de cours. Cela pourrait être, par exemple, de résoudre certaines énigmes concernant la matière à venir.

Plan de cours interactif en pharmacologie

Concernant le plan de cours régulier

Évidemment, un plan de cours « papier » standard continue d’avoir ses raisons d’être. L’étudiant peut s'y référer pour avoir une description plus structurée de la matière, pour consulter en détail les règles de classe ou pour obtenir des équivalences dans l’éventualité d’un changement de collège.

Ne vous trompez pas : mes plans de cours réguliers existent et ils sont très complets! C’est seulement que ce ne sont plus les documents de référence que j’utilise pour me connecter sur le réseau « chosesquim’intéressent » du routeur/cerveau des jeunes adultes d’aujourd’hui! Le mot de passe de ce réseau, c’est « P-C-I »… Attention aux majuscules!

Note de l'éditrice

Pour créer un microsite web, Eric Tremblay vous recommande Adobe Spark Page, une application qu'il a testée et éprouvée. D'après lui, Adobe Spark Page est tout indiqué si vous travaillez sur une tablette, comme il le fait. (Eric Tremblay enseigne d'ailleurs un cours intitulé Tablette électronique et enseignement collégial – Perspectives pédagogiques pour l’enseignant et l’étudiant, dans le cadre du Certificat de perfectionnement en enseignement au collégial offert par Performa. Le cours sera offert à l'hiver 2020.)

Toutefois, il existe d'autres outils permettant d'obtenir un résultat similaire. Mentionnons Genially, outil web à propos duquel Profweb a fait paraître une page Outil numérique.

À propos de l'auteur

Eric Tremblay Il enseigne au Campus Notre-Dame-de-Foy dans les programmes de Soins infirmiers et de Soins préhospitaliers d’urgence. Biologiste de formation, il est également physiothérapeute clinicien. (Jetez un coup d'oeil à sa chaîne YouTube et à sa page facebook professionnelle.)

Eric Tremblay a élaboré un programme d’adoption systématique du iPad dans les 2 programmes collégiaux susmentionnés depuis la session automne 2014. Désireux d’offrir un enseignement stimulant et créatif à ses étudiants, il est constamment en recherche de stratégies pédagogiques et d’outils technologiques novateurs.

Eric Tremblay est également chargé d’enseignement pour Performa. Depuis 2018, il y offre une formation spécifique sur le sujet de la tablette dans l’enseignement collégial, dans le cadre du Certificat de perfectionnement en enseignement au collégial.

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*