Profweb

Accueil » Publications » Articles » Différents modèles d'enseignement: en présentiel, à distance, comodal et hybride

Publications

Articles

Publié le 30 septembre 2020 | Multidisciplinaire

Différents modèles d'enseignement: en présentiel, à distance, comodal et hybride

En 2020, la distanciation physique force plusieurs enseignants à adopter des modèles d'enseignement qui sont nouveaux pour eux. Les formules retenues varient d'un collège à l'autre, d'un département à l'autre et même d'un enseignant à l'autre. Les variantes sont nombreuses. Pour vous aider à y voir plus clair et, qui sait, guider votre réflexion pour les sessions à venir, voici une comparaison des principaux modèles:

  • entièrement en présentiel
  • entièrement à distance
  • comodal
  • hybride

Entièrement en présentiel

Modèle entièrement en présentiel. D'après des idées de K. B. Franklin, pour l'Université Clemson.

Description

Toutes les activités de classe sont en présence, en personne. Du contenu (notes de cours, lectures complémentaires, plan de cours) peut être déposé dans un environnement numérique d'apprentissage comme Moodle ou LÉA.

Avantages

  • Tous les étudiants ont accès aux contenus de la même façon.
  • La préparation du cours ne demande pas de transformation de matériel ou de nouvelle planification à l'enseignant. Le modèle facilite les interactions entre les étudiants et l'enseignant.

Inconvénients

  • Des changements importants devront être apportés en cas de fermeture des lieux physiques du collège.
  • Votre situation doit vous permettre de rencontrer en présence tous vos étudiants dans un même local.

Entièrement à distance

Modèle entièrement à distance. D'après des idées de K. B. Franklin, pour l'Université Clemson.

Description

Toutes les activités de classe sont en ligne, à distance. Cela peut être fait de 2 façons:

  1. Entièrement asynchrone
  2. Combinaison de séances synchrones et asynchrones. On peut réserver les séances synchrones pour les activités qui exigent des interactions et faire l'enseignement « transmissif » (exposés) de façon asynchrone.

Ce modèle permet parfois de tenir une ou plusieurs évaluations en présentiel, selon les besoins.

Astuces

Partagez du contenu sous différentes formes:

  • textes à lire
  • vidéos
  • balados
  • etc.

Si des séances en visioconférence sont prévues, incorporez des sondages et exploitez les « salles de petits groupes » pour augmenter l'interactivité.

Comme dans un cours en présence, optez pour des stratégies pédagogiques centrées sur l'étudiant et concevez des évaluations authentiques. Pour les séances synchrones, préparez des activités authentiques et interactives:

  • résolution de problèmes
  • création de cartes conceptuelles
  • études de cas
  • simulations
  • etc.

Avantages

  • Tous les étudiants ont accès aux contenus de la même façon.
  • Le cours est prêt en cas de fermeture des lieux physiques du collège.
  • Les séances synchrones permettent d'intégrer des interactions entre les étudiants ou entre les étudiants et l'enseignant.

Inconvénient

  • Les interactions doivent être planifiées pour être encouragées.

Comodal

Description

Dans l'éventualité où vous ne pourriez rassembler physiquement tous vos étudiants, vous pourriez les diviser en 2 ou 3 sous-groupes. Les sous-groupes alternent participation en présence et à distance (synchrone ou asynchrone) de sorte qu'un seul sous-groupe serait en classe à la fois. Les autres étudiants pourraient assister au cours soit la maison en mode synchrone ou asynchrone, soit rassemblés dans un ou plusieurs autres locaux du collège, en mode synchrone.

Pour joindre les étudiants à distance en mode synchrone, l'enseignant diffuse ce qui se passe dans la classe physique où il se trouve par visioconférence. L'enseignant devrait pouvoir interagir tant avec les étudiants qui sont présents avec lui qu'avec ceux qui sont à distance.

La version « asynchrone » peut consister en un simple accès à un enregistrement du cours (assurez-vous alors d'avoir l'autorisation d'enregistrer les interventions des étudiants (autorisations de la part de votre collège et de la part des étudiants), ou choisissez de ne pas enregistrer celles-ci). La version asynchrone peut aussi être entièrement différente et complémentaire aux activités synchrones.

Une version plus simple du modèle comodal est de n'offrir que l'accès au cours en présence ou en mode synchrone (tous les étudiants assistent donc au cours en même temps).

En temps « normal », il est particulièrement intéressant de laisser les étudiants choisir quand ils veulent participer au cours en présence et à distance. Chaque étudiant est alors libre de toujours, jamais ou parfois se présenter en classe physique, sans avoir à annoncer son choix. Toutefois, les contraintes sanitaires peuvent vous forcer à contrôler les présences en amont.

Ce modèle permet parfois de tenir une ou plusieurs évaluations uniquement en présentiel, selon les besoins.

Astuces

Il est recommandé que tous les étudiants, incluant ceux qui sont présents en personne, se connectent à la visioconférence afin que tous puissent interagir ensemble. Ceux à distance doivent pouvoir entendre les interventions de ceux en classe, et vice versa. Les étudiants qui sont regroupés doivent fermer leur microphone quand ils ne s'adressent pas au groupe, pour éviter les retours de son. La bande passante du collège doit supporter la connexion d'un groupe d'étudiants dans un même local à une visioconférence.

Si la communication orale/vidéo entre étudiants est trop difficile en plénière, envisagez d'autres options (inspirées de suggestions de Derek Buff, de l'Université Vanderbilt):

  • Sondage en direct (avec la fonctionnalité intégrée de Zoom (disponible seulement pour les utilisateurs disposant d'une licence payante), avec Kahoot!, Formative, Moodle, Forms ou autre)
  • Clavardage, en remplacement de la communication orale ou en renfort à celle-ci. Ce peut être un clavardage classique (avec les outils de clavardage de Teams ou de Zoom, par exemple), ou vous pouvez partager un document collaboratif sur Google Drive (un document texte classique ou un tableau JamBoard, par exemple) ou OneNote.

Comme il est difficile de suivre le clavardage tout en donnant un cours, vous pouvez nommer un étudiant responsable du clavardage (un étudiant différent chaque séance, si vous voulez): vous pourrez périodiquement inviter cet étudiant à résumer les discussions du clavardage, à vous faire part des questions qui y ont été posées, etc.

Notez que, sur Zoom, si un étudiant doit quitter la réunion et s'y reconnecter (à la suite d'un problème de connexion par exemple), il n'aura pas accès à la portion du clavardage qui précède sa reconnexion.

Avantages

  • Le contact humain avec et entre les étudiants est maintenu périodiquement.
  • Si les étudiants peuvent choisir leur mode de participation, ils apprécieront beaucoup la souplesse du modèle.

Désavantages

  • Il faut une grande concentration à l'enseignant pour être à la fois attentif à ce qui se passe auprès de lui et à distance. Le coenseignement pourrait être une solution.
  • Des problèmes technologiques (connexion lente ou interrompue) peuvent survenir.
  • Les étudiants n'ont pas tous accès aux contenus de la même façon. Si les étudiants ne choisissent pas leur mode de participation, il se peut que certains se sentent périodiquement désavantagés.

Hybride

Description

Certaines séances de cours ont lieu en personne, d'autres sont à distance en mode synchrone et d'autres en mode asynchrone. (La version la plus répandue du modèle omet les séances à distance en mode synchrone. En temps de pandémie, toutefois, si votre collège ne vous permet pas de tenir autant de séances en personne que vous le souhaiteriez, les séances à distance en mode synchrone peuvent être très utiles.)

Ce modèle permet parfois de tenir une ou plusieurs évaluations uniquement en présentiel, selon les besoins.

Avantages

  • Le contact humain avec et entre les étudiants est maintenu périodiquement.
  • L'enseignant peut choisir le meilleur mode de diffusion pour chacun des contenus à l'étude dans le cours.
  • Tous les étudiants ont accès aux contenus de la même façon.

Inconvénient

  • Votre situation doit vous permettre de rencontrer en présence tous vos étudiants dans un même local.

Conclusion

Les 4 modèles sont intéressants. L'idéal est évidemment de pouvoir choisir celui qui nous convient le mieux et convient le mieux à la réalité du cours que l'on enseigne (compétence visée, caractéristiques des étudiants), mais les circonstances nous forcent parfois dans une autre direction.

Quel mode d'enseignement adoptez-vous cet automne? Quel modèle vous conviendrait le mieux pour les sessions à venir? Partagez votre expérience dans la section commentaires.

À propos de l'auteure

Catherine Rhéaume Elle est éditrice et rédactrice pour Profweb depuis 2013. Elle est également enseignante de physique au Cégep Limoilou et chargée de cours pour les cours compensateurs à l'Université Laval. Son travail pour Profweb l'amène tout naturellement à s'intéresser à la technopédagogie et à tenter d'innover dans son enseignement.

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*