Profweb

Accueil » Publications » Articles » Des applications pour gérer la distraction occasionnée par le téléphone intelligent

Publications

Articles

Publié le 4 mars 2020 | Multidisciplinaire

Des applications pour gérer la distraction occasionnée par le téléphone intelligent

Cet article est une traduction d’un texte paru dans le volet anglophone de Profweb.
On ne peut le nier, le téléphone intelligent rythme notre vie quotidienne. D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle le débat sur sa place dans les salles de classe fait toujours rage. Pour les enseignants qui souhaitent aider leurs étudiants à réguler l’usage qu’ils font de leur cellulaire, voici quelques applications créées pour limiter la distraction.

Un débat en cours

La session d’automne 2019 ne fait que commencer et déjà on retrouve, dans les médias anglophones et francophones, des histoires d’écoles envisageant d’interdire l’utilisation des téléphones intelligents (par exemple, les reportages de CBC Montreal [en anglais] et de TVA).

Pendant que certaines écoles considèrent interdire les cellulaires pour contrer toute forme de distraction, d’autres établissements scolaires préfèrent définir des politiques claires sur ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas au sujet de l’utilisation des technologies mobiles.

Dans les cégeps, les enseignants souhaitent conserver le droit de choisir ce qui est approprié dans leur classe. Pour les aider à définir les lignes directrices d’une utilisation appropriée de la technologie, Profweb a publié un dossier en 3 parties sur la gestion de classe à l’ère du numérique. La partie 1 de ce dossier porte sur l’importance de trouver un équilibre en classe en ce qui a trait à l’utilisation des téléphones intelligents.

Pour plusieurs étudiants, le cellulaire est un outil important qui fait partie de leurs habitudes de travail. Le Réseau de Recherche Adaptech a publié en mai 2019 l’article «Using Students’ Personal Mobile Devices in Class» [en anglais] qui rappelle que la technologie mobile est utile pour rendre la salle de classe plus accessible pour les étudiants ayant des besoins particuliers. Dans cette recherche, les étudiants et les professionnels interviewés ont mentionné 2 applications pour téléphones intelligents qui permettent à chacun de gérer l’utilisation qu’il fait de son cellulaire pendant les cours. 

Forest

L’application Forest, dont il existe une version française, conduit chaque étudiant à planter un arbre virtuel de l’essence de son choix et à définir la période de temps qu’il doit passer sans consulter son téléphone. L’application, compatible avec Android et iOS, ludifie le processus de concentration.

Les étudiants qui respectent la période de temps qu’ils ont définie sont récompensés par l’ajout d’un arbre à leur forêt, une sorte de trophée virtuel qui illustre tous les arbres que l’étudiant a fait pousser en restant concentré.

Si l’étudiant choisit malheureusement de consulter son cellulaire en cliquant sur l’option «Abandonner», il tue l’arbre qu’il avait planté.

Captures d’écran de l’application Forest. Les étudiants plantent des arbres et constatent comment leur forêt grandit lorsqu’ils restent concentrés. L’application affiche également les données d’utilisation. Si les étudiants abandonnent et utilisent leur cellulaire pendant la période de temps qu’ils avaient bloquée, ils causent la mort d’un arbre. (Images fournies par Seekrtech/Forestapp.cc).

L’application Forest offre une approche intéressante pour éloigner les étudiants de leur téléphone intelligent pour une période prédéfinie de temps. L’application fait appel aux émotions et à la conscience environnementale de l’utilisateur. Qui veut délibérément tuer un arbre? Sur son site web, Forest souligne sa mission socioéconomique par l’entremise d’un partenariat avec l’organisation de plantation d’arbres Trees for the Future. Au moment de la publication en français de l’article, il est indiqué sur le site forestapp.cc [en anglais] que plus de 650 000 arbres ont été plantés grâce à ce partenariat.

Cibler des applications spécifiques

Les enseignants qui souhaitent inclure les téléphones intelligents dans leurs activités de classe auront envie de proposer à leurs étudiants une solution en ciblant des applications précises.

L’application Focus Lock, disponible sur Android [en anglais], est conçue de façon telle que les utilisateurs choisissent les applications qu’ils trouvent particulièrement dérangeantes (par exemple, les applications des médias sociaux). C’est différent de l’application Forest qui, elle, a été pensée de manière à empêcher complètement les étudiants de consulter leur téléphone pour une période de temps précise. Dans l’application Focus Lock, vous choisissez quelles applications verrouiller pour une période de temps déterminée. Vous pouvez également inclure des moments de pause où vous pourrez accéder aux applications bloquées.

Un survol de l’application Focus Lock [en anglais].

Trouver un juste équilibre

Certes, les téléphones intelligents offrent une foule de possibilités pédagogiques en classe, mais cela demeure important de donner des exemples aux étudiants de ce qui est une utilisation acceptable des technologies et de ce qui ne l’est pas. Assurez-vous que vos règles sont claires et rappelez à vos étudiants qu’être capable de se concentrer et de maintenir sa concentration est une compétence essentielle dans la vie et qu’elle contribuera à leur succès tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la salle de classe.

1 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Marilyn Nadeau a écrit le 11 mars 2020 à 10h44

    Inspirant! Un bel article avec des solutions. L'une ludique et très efficace une autre plus contraignante et tout aussi efficace. J'aime l'angle avec lequel on traite l'utilisation des téléphones intelligents en classe.

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*