Profweb

Accueil » Publications » Articles » Des activités brise-glace en formation à distance

Publications

Articles

Publié le 30 août 2020 | Multidisciplinaire

Des activités brise-glace en formation à distance

Cet article est une traduction d'un texte paru dans le volet anglophone de Profweb.

En préparation de la session d’automne 2020, plusieurs enseignants à la recherche de ressources pour soutenir l’apprentissage en ligne ont sondé leurs pairs sur diverses communautés virtuelles d’enseignants. Un sujet qui revenait constamment était celui des activités brise-glace, en particulier celles qui fonctionnent bien dans le cadre d’un cours en ligne. Dans cet article, nous porterons notre attention sur d’intéressantes activités brise-glace utilisées par des enseignants du collégial et vous suggérons des ressources inspirantes que nous avons dénichées sur différents groupes Facebook d’enseignants.

Qu’est-ce qu’une activité brise-glace?

Quand des groupes se rassemblent, les activités brise-glace sont l’occasion pour les membres de ce groupe de créer des liens et d’apprendre à connaître leurs pairs. Même lorsqu’ils parlent à un écran rectangulaire, les enseignants ont le sentiment qu’ils doivent établir un lien avec leurs étudiants, qu’ils doivent apprendre à les connaître. Les étudiants doivent aussi discuter et apprendre à se connaître. À cet effet, les activités brise-glace jouent un rôle important en classe, car elles favorisent la communication et aident les étudiants à se sentir à l’aise lorsqu’ils participent.

Des stratégies efficaces pour briser la glace

Un grand nombre de ressources et d'idées ont été partagées par des enseignants généreux et inspirants. Plusieurs de ces activités nécessitent l’utilisation des salles de petits groupes (breakout rooms) dans votre plateforme de visioconférence préférée. D’ailleurs, voici les liens fournissant les instructions pour créer des salles de petits groupes dans Teams [en anglais] ou dans Zoom.

Parle vite ou meurt

L’activité brise-glace Parle vite ou meurt a été suggérée par Nicholas Walker du Collège Ahuntsic. Nicholas enseigne l’anglais langue seconde (ALS) et utilise cette activité avec des étudiants de niveau intermédiaire. Concrètement:

  • Divisez votre classe en petits groupes de 3 ou 4 étudiants
  • Un étudiant lit l’énoncé généré par le site Talk Fast or Die [en anglais] et doit parler du sujet pendant 1 minute sans hésiter ou sans se répéter pour cumuler 1 point.
  • Ces coéquipiers doivent avertir l’étudiant en lui disant «Parle» s’il se répète trop et lui dire «Meurt!» s’il continue à se répéter ou à hésiter.

D’ailleurs, vous pouvez intégrer l’activité dans votre propre site web ou dans Moodle.

Nuage de mots artistique

Pour que ses étudiants d’ALS apprennent à mieux se connaître, Erin Clarke du Collège Mérici leur fait créer un nuage de mots où ils décrivent leur personnalité et leurs émotions. Les étudiants peuvent utiliser la version gratuite (où il n’est pas nécessaire de se créer un compte) de WordArt.com [en anglais] qui leur permet de choisir une forme ainsi que des polices de couleur pour leur nuage de mots. Les étudiants téléchargent une version JPEG de leur création et la partagent avec la classe dans Omnivox-LÉA. Ensuite, Erin programme des salles de petits groupes où les étudiants vont s’interviewer entre eux et présenter leur nuage de mots artistique.

Nuage de mots artistique que les étudiants utilisent pour parler d’eux-mêmes (Source: Erin Clarke)

Explication de choses (Show and Tell)

Il s’agit d’un classique qui, une fois transposé en ligne, devient vraiment intéressant selon Randall Spear, enseignant d’ALS au Cégep de Sainte-Foy. Demandez aux étudiants de trouver un objet dans leur maison et d’expliquer pourquoi celui-ci est important pour eux. Les étudiants peuvent en apprendre un peu plus sur leurs pairs et cela fournit un tremplin à l’enseignant pour lancer des discussions sur d’autres sujets. Un simple dessin pourrait les mener à parler de ce qu’ils veulent faire plus tard. Par exemple, l'une des étudiantes de Randall a sorti son violon et s’est mise à jouer un morceau !

Pour les cours de littérature

Valérie Normandin est conseillère pédagogique au Campus Notre-Dame-de-Foy. Elle préfère les activités très collaboratives dès le début pour briser l’impression de distance et d’isolement. Pour les cours de littérature, elle suggère:

  • de diviser la classe en petits groupes avec une tâche de communication à accomplir (les étudiants devraient parler entre eux puis présenter à la classe). Sujets proposés:
    • livre préféré
    • genre littéraire favori
    • adaptations cinématographiques de livres
    • «ce que je connais sur un sujet précis»
    • etc.
      Ce type d’activité permet non seulement aux étudiants de discuter entre eux, mais aussi d’être plus familiers avec les outils des plateformes de visioconférence. Ainsi, les étudiants s’adressent au groupe (ce qui devrait devenir une habitude) tout en réactivant leurs connaissances.
  • Et pourquoi pas un créacollage numérique en petits groupes? Demandez aux étudiants d’apposer des images des livres qui les ont marqués, puis demandez-leur de les classer en explorant la notion de genre littéraire. Pour réaliser cette activité, les enseignants peuvent utiliser:
    • des sites pour créer des cartes conceptuelles (comme Coggle)
    • des tableaux virtuels où apposer des papillons adhésifs (par exemple Padlet)
    • les outils de la suite Microsoft 365
    • les applications ajoutées à Teams
    • un tableau blanc virtuel collaboratif (comme AWW [en anglais])
    Pour les enseignants, cet exercice est également une bonne occasion pour parler du droit d’auteur, de la citation des sources et pour entamer un cours en ligne avec la notion de propriété intellectuelle et le principe d’intégrité intellectuelle.

Faire des prédictions et utiliser des papillons adhésifs

Tanya Paquette enseigne l’ALS à Saint-Hyacinthe et utilise une activité brise-glace pour introduire les textes que les étudiants auront à lire. Ils reçoivent le premier paragraphe de chaque texte et doivent prédire le sujet de celui-ci (le type de texte, la suite de l’histoire, etc.) Les étudiants rencontrent leurs pairs en petits groupes et sont souvent très curieux de lire le texte plus tard au cours de la session.

Une autre activité que Tanya Paquette propose est d’utiliser Jamboard [en anglais] (un tableau blanc infonuagique faisant partie des applications de la suite Google) et de demander à chaque étudiant de téléverser un papillon adhésif (Post-it) avec leur nom, leurs passe-temps, leurs cours préférés, etc. C’est une idée qu’elle a découverte grâce au cours «J’enseigne à distance» de l’Université TÉLUQ.

Autres ressources

D’autres enseignants ont proposé les sites web suivants:

La note de la fin

En tant qu’éducateurs nous savons que le fait de créer un sentiment de communauté dans nos classes est important, car nous comprenons que les étudiants apprennent mieux quand ils sentent une connexion. Les activités brise-glace sont une excellente stratégie pour atteindre ce but puisqu’elles engagent activement les participants et elles sont conçues de manière à ce que chaque participant soit égal...y compris l’enseignant!

Dans leur article 21 Free Fun IceBreakers for Online Teaching, Students & Virtual and Remote Teams, les enseignants de la plateforme Bored Teachers ont donné ce conseil fort utile:

Assurez-vous de participer également dans ces activités, qu’il s’agisse d’activités brise-glace en personne ou virtuelles. Vos étudiants ont besoin d’apprendre à vous connaître pour tisser des liens. [notre traduction]

Ai-je oublié quelque chose? S’il vous plaît, n’hésitez pas à proposer d’autres belles activités brise-glace que vous avez essayées dans la section commentaires au bas de l’article.

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*