Profweb

Accueil » Publications » Articles » Dans le volet anglophone de Profweb : rétroaction, apprentissage par les pairs, aides technologiques, projet pédagogique dans la communauté, et bien plus!

Publications

Articles

Publié le 10 juin 2019 | Multidisciplinaire

Dans le volet anglophone de Profweb : rétroaction, apprentissage par les pairs, aides technologiques, projet pédagogique dans la communauté, et bien plus!

Déjà le mois de juin et une autre année scolaire qui s'achève! Avant l'arrivée officielle des vacances, je vous propose de revisiter quelques textes publiés dans le volet anglophone de Profweb à la session d'hiver 2019.

Offrir plus de rétroaction et répondre efficacement aux questions des étudiants

Les enseignants souhaitent offrir une rétroaction efficace et de qualité aux étudiants. Pour ce faire, ils explorent différents moyens, souvent supportés par le numérique. C'est le cas dans les 3 publications suivantes :

GeoGebra est conçu pour les mathématiques, mais son fonctionnement repose sur des fonctions plutôt que sur des algorithmes. Cette particularité fait que les étudiants peuvent jouer avec les fonctions et visualiser les problèmes de physique à partir de représentations graphiques. GeoGebra offre une rétroaction instantanée aux étudiants. Puisque l'apprentissage de nouveaux concepts de physique s'appuie souvent sur les connaissances préalables, GeoGebra offre la possibilité aux étudiants de valider leur réponse avant de passer au prochain exercice.

Piazza permet de rassembler les questions des étudiants d'un même cours, qui peuvent ensuite contribuer aux réponses de manière collaborative. L'enseignant peut cautionner les meilleures réponses (identifiées visuellement par une étiquette) et ajouter des explications supplémentaires, au besoin.

La plateforme encourage l'apprentissage par les pairs et offre la possibilité de recevoir de l'aide et une rétroaction constructive, même lorsque l'enseignant n'est pas disponible.

Sur PeerWise, les étudiants rédigent une question à choix multiple et doivent justifier la bonne réponse, dans leurs mots. Behi Fatholahzadeh a attribué un sujet ou concept par étudiant, pour s'assurer que toute la matière à l'examen soit couverte. Les étudiants se sont montrés très engagés dans l'activité. Le questionnaire collaboratif est devenu un outil précieux pour la révision.

Deux exemples d'initiatives québécoises dans le domaine de la technopédagogie

Dans la foulée du Plan d'action numérique du Québec, notre collègue Ryan Moon s'est intéressé à une association qui regroupe plus de 70 entreprises et organismes québécois soucieux de soutenir la réussite étudiante grâce aux technologies éducatives. Dans Edteq : An Association Promoting Education Technology in Quebec, Ryan Moon présente une entrevue avec la directrice générale de l'association, Julie Chamberland, afin d'en savoir davantage sur le mandat et la mission d'Edteq.

Les aides technologiques des services adaptés ont beaucoup évolué ces dernières années, notamment par rapport à l'aménagement de locaux et aux outils mis à la disposition des étudiants en situation de handicap. Dans Accessibility Evolves : Dawson College’s Student Inclusion Solution Assistive Technology Lab, Ryan Moon raconte sa visite du laboratoire d'aide technologique du Collège Dawson. Il y a rencontré Rosie Arcuri, la conseillère en services adaptés du collège, qui lui a parlé de l'histoire du laboratoire et de la configuration des lieux.

Des postes informatiques et une zone de détente ont été aménagés dans une partie du local un peu plus en retrait (Laboratoire d'aide technologique du Collège Dawson).

Des approches et des projets pédagogiques inspirants

Sur Profweb, nous aimons parler de stratégies pédagogiques avec le numérique! Mais, il arrive que le numérique soit en retrait et que l'approche ou le projet pédagogique inspirant soit au coeur d'une publication. Les 3 prochains exemples le montrent bien :

  • Dans Afternoon Tea with Seniors : A Model of Community Engagement Teaching, notre collègue Susan Mac Neil présente un projet réalisé dans le cadre de l'Entente Canada-Québec et réalisé en collaboration entre 4 collèges. Les étudiants ont vécu des situations d'apprentissage authentiques en s'engageant dans la communauté. Les étudiants d'anglais langue seconde du programme de Techniques d'éducation spécialisée du Collège Mérici ont rencontré des personnes anglophones susceptibles de vivre de l'isolement en raison de leur difficulté à communiquer en français (aînés, conjointe et famille de militaires stationnés à Québec, nouveaux arrivants ou réfugiés, etc.). Ce projet leur permettait de développer des habiletés linguistiques tout en mettant en application des stratégies d'intervention liées à leur domaine d'études. Les étudiants étaient également en communication, de manière virtuelle, avec ceux des autres collèges participant au même projet.
  • Dans Creating a Community of Practice : Starting Small but Dreaming Big, Rachel Faust et Maggie Livingstone, enseignantes de physique au Collège Marianopolis, partagent leur expérience avec la mise sur pied d'une communauté de pratique. Cette idée a émergé lorsqu'un groupe d'enseignants de leur département a décidé de travailler ensemble pour inverser un cours. Les enseignantes ont tellement aimé leur expérience (le partage de ressources avec leurs collègues, les échanges d'idées, la rétroaction et le soutien reçus) qu'elles ont souhaité élargir la communauté et y inviter tous les enseignants intéressés à discuter de pédagogie. Elles partagent d'ailleurs quelques conseils pour démarrer une communauté de pratique à laquelle vos collègues auront envie de participer!

    Une rencontre de la communauté de pratique du Collège Marianopolis (photo prise par Margaret Livingstone)

  • L'article Help Students Understand and Recall Concepts with Sketchnoting, basé sur un atelier présenté par Marie-Andrée Ouimet au colloque SPEAQ en décembre 2018, présente le sketchnoting (ou croquis-note). Il s'agit d'une technique de prise de notes combinant des mots et des éléments visuels (dessins, formes, flèches, etc.). Cette technique reflète les 2 façons principales qu'a le cerveau de traiter l'information, soit de manière verbale et visuelle. Le croquis-note :
    • Met l'étudiant en action
    • Stimule la créativité
    • Constitue une stratégie intéressante dans une approche pédagogique inclusive
    • Soutient le traitement et la mémorisation de l'information

Un croquis-note peut aussi être créé de manière collaborative entre plusieurs étudiants. Il peut servir de support pour résumer un chapitre de livre, une vidéo, un cours, etc. ou encore, pour réviser avant un examen.

L'une des diapositives présentées lors de l'atelier Make Thinking Visible with Sketchnotingde Marie-Andrée Ouellet (Colloque SPEAQ 2018).

Plusieurs autres articles et récits ont été publiés dans le volet anglophone de Profweb à l'hiver 2019 et n'ont pas été traduits : allez y faire un tour, vous constaterez l'étendue de la créativité, des ressources et de l'expertise de nos collègues des collèges anglophones!

Y a-t-il des publications que vous aimeriez lire en français? Si oui, indiquez lesquelles dans les commentaires ou écrivez-nous!

À propos de l'auteure

Andréanne Turgeon Elle est éditrice pour Profweb depuis 2014. Détentrice d’un baccalauréat et d’une maîtrise en histoire, elle a travaillé à la conception et à la supervision de cours à distance dans ce domaine. Son travail d’éditrice et sa participation à différents événements dans le réseau collégial lui permettent d’actualiser et d’enrichir constamment ses connaissances technopédagogiques. Elle s’intéresse particulièrement aux approches et aux ressources pédagogiques qui soutiennent l’inclusion.

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*