Profweb

Tâche 2.1.2 – Consigner des données, des faits, des observations, des concepts ou des réflexions

 

Description de la tâche 2.1.2 – Consigner des données, des faits, des observations, des concepts ou des réflexions

Cette tâche consiste à enregistrer, à inscrire, à noter, à recueillir ou à relever des éléments d’information en les consignant sur un support numérique approprié.

L’information consignée peut être de différents types : données, faits, observations, concepts, réflexions, etc.

Précisions

L’action de consigner l’information (qu’on peut souvent associer à la prise de notes) peut se réaliser dans différents contextes :

  • Traitement de l’information fournie par l’enseignant ou issue d’une recherche;
  • Prise de notes en classe durant les cours magistraux;
  • Réalisation d’un travail nécessitant l’écoute d’enregistrements;
  • Activité d’observation;
  • Suivi de dossier ou relevé de données en tant qu’acte professionnel.

Le support numérique utilisé peut prendre différentes formes et porter différents noms : fiche, registre, cahier, dossier, carnet, journal, banque de données, billet, etc.

Notons que sur le terrain, dans le milieu scolaire et pour plusieurs professions, cette tâche est souvent réalisée sur un support papier (prise de notes en classe, notes manuscrites dans un dossier, etc.)  Il n’en demeure pas moins que l’utilisation d’un support numérique apporte de nombreux avantages et que la tendance dans ce domaine nous invite à adapter nos pratiques (dossiers numérisés, applications de saisie de données, appareils mobiles des étudiants en classe, etc.).

À noter que la prise de notes collaborative devient très intéressante lors de la réalisation d’un travail d’équipe.

Exigences - suggestions

L’enseignant peut exiger de l’étudiant un échantillon des informations consignées.

L’étudiant est capable d’expliquer la logique de sa méthode de consignation d’information.

Les éléments d’information dégagés par l’étudiant sont pertinents et bien classés. Les renseignements consignés démontrent qu’il a une bonne compréhension des composantes de l’information traitée en fonction de l’objectif du travail à réaliser.

La précision, la clarté et l’exactitude des renseignements consignés sont évidemment des critères essentiels.

Outils potentiels

Cette tâche peut être réalisée :

  • à l’aide d’un outil de prise de notes spécialisé (comme Evernote ou OneNote);
  • à l’aide d’un traitement de texte, en texte libre ou sous forme de tableau (comme Word, Google Docs, Pages ou Writer);
  • à l’aide d’un outil de gestion bibliographique (tel Zotero ou EndNote) permettant de prendre des notes de lecture indépendantes ou associées à des documents précis;
  • à l’aide d’un tableur (comme Excel, Google Sheets, Numbers ou Calc);
  • à l’aide d’une base de données générale (comme Access ou Base) ou spécialisée à un domaine;
  • à l’aide de billets dans un blogue (comme WordPress ou Blogger);
  • à l’aide d’un outil d’enregistrement audio (comme un enregistreur numérique vocal ou un logiciel comme Audacity).

Dans le cadre d’un travail d’équipe, les différents outils bureautiques offerts par Google et Microsoft et plusieurs autres outils en ligne se prêtent bien au contexte de prise de notes collaborative par la possibilité de partage qu’ils offrent.

Dans la pratique

Voici quelques exemples d’applications concrètes de cette tâche :

  • Noter des idées et des constats en consultant les documents annotés à la suite d’une recherche;
  • En soins infirmiers, consigner dans un dossier-patient des données, des faits et des observations en lien avec l’évolution des interventions et de l’état de santé d’un patient;
  • Prendre des notes lors du visionnement de capsules vidéo dans le cadre d’une activité pédagogique de type «classe inversée»;
  • En classe de français, créer un résumé audio de ses notes cours;
  • Dans un cours d’analyse de la profession, création d'un cahier de notes techniques qui pourra servir en stage.

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*