Profweb

Étape 3.3 – La détermination des résultats attendus

 

Maintenant que vous avez indiqué les mesures qui vous serviront d’indicateurs, ainsi que les circonstances dans lesquelles vous les recueillerez, vous devez déterminer, pour chaque objectif spécifique, le résultat auquel vous vous attendez. C'est ce qui vous servira de point de comparaison pour établir si l’objectif a été atteint ou pas. Deux situations sont possibles :

  • Le résultat attendu est exprimé de façon quantitative et correspond à une cible particulière (valeur ou ensemble de valeurs). Cette situation peut être illustrée par les 2 exemples suivants :
    • Si l’un des objectifs vise à ramener à 10 % ou moins le taux d’absences dans un cours où ce taux avoisine les 20 %, l’expression « 10 % ou moins » constitue le résultat attendu.
    • Si, faute d’information sur le taux d’absences, vous choisissez simplement de viser un taux inférieur à 20 %, sans préciser de combien, l’expression « inférieur à 20 % » constitue alors le résultat souhaité.

    Face au premier exemple, une question se pose : pourquoi avoir choisi 10 % plutôt que 15 % ou encore 5 %? La détermination d’un résultat attendu à la fois « réaliste et intéressant » n’est pas toujours simple. Si possible, aidez-vous de ressources telles que celles disponibles sur Eduq.info ou bien d’articles parus dans des revues comme Pédagogie collégiale. Si peu de données sont disponibles, basez-vous sur votre expérience pédagogique et sur des échanges avec des collègues. Quel que soit le résultat attendu, c’est à partir de lui que vous serez amené à vous prononcer sur l’atteinte ou non de l’objectif au cours de l'étape 4. Vous devez donc être en mesure de justifier le mieux possible votre choix.

  • Le résultat attendu n’implique aucune cible quantitative particulière. Dans certaines situations, un objectif peut simplement consister à recueillir certaines données (quantitatives ou non) sans qu’on s’attende à certains résultats quantitatifs précis.

    Par exemple, un de vos objectifs pourrait être de mesurer le degré d’intérêt manifesté par les étudiants pour une nouvelle activité, mais sans préciser un degré à atteindre ou devant servir de repère (un peu comme, dans certaines études, un objectif peut viser simplement à déterminer le taux de décrochage dans un secteur scolaire, sans préjuger du résultat).

    Formuler les résultats attendus, avant même de réaliser l’activité, peut paraître contraignant mais, si on le faisait juste au moment de l’évaluation à l’étape 4, la tentation serait grande de formuler des résultats « attendus » à partir de ce qu’on a globalement observé au long de l’activité.

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*