Profweb

Accueil » Publications » Marion Frappier-Routhier

Publication par Marion Frappier-Routhier

À propos de l'auteure

Elle est enseignante et coordonnatrice dans le département des Techniques auxiliaires de la Justice au campus de Carleton-sur-Mer du Cégep de la Gaspésie et des Îles depuis 2008. Elle a œuvré à l’élaboration et à l’implantation du programme Techniques juridiques qui est offert en présence ou à distance et mode hybride. Elle est détentrice d’un baccalauréat en Droit de l’Université de Montréal et elle a suivi avec succès la formation professionnelle des avocats de l’École du Barreau du Québec. Elle est également détentrice d’un DESS en Santé mentale. Passionnée de la pédagogie, elle poursuit des études dans le microprogramme de 3e cycle en pédagogie de l’enseignement supérieur à l’Université de Sherbrooke. À l’écoute de ses étudiants, elle s’intéresse à la motivation scolaire et aux dispositifs hybrides.

Récits

Formationtechjuridiquesban

Publié le 11 janvier 2021

Une formation professionnalisante à distance en Techniques juridiques

Marion Frappier-Routhier Enseignante, Cégep de la Gaspésie et des Îles
Josianne Landry Allard Enseignante, Cégep de la Gaspésie et des Îles

Notre programme en est à sa 2e année d'existence et il était prévu depuis longtemps qu'à partir de cette année, il serait offert à distance. Pour nous, l'un des éléments-clés dans ce nouveau programme était de miser sur l'authenticité des apprentissages. Nous vous présentons ici quelques activités que nous avons tenues avec nos étudiants cet automne et des pistes de développement futur.

Techniques auxiliaires de la justice

Récits

Recitmodehybrideban

Publié le 11 janvier 2021

Un programme offert en mode hybride… par choix! — Réussir à créer un sentiment de présence à distance

Marion Frappier-Routhier Enseignante, Cégep de la Gaspésie et des Îles
Josianne Landry Allard Enseignante, Cégep de la Gaspésie et des Îles

Notre programme en est à sa 2e année d'existence et il était prévu depuis longtemps qu'à partir de cette année, il serait offert à distance. Nous avons toujours eu comme objectif de réussir à créer un sentiment de présence dans nos cours, même s'ils sont à distance. Pour cela, nous avons considéré les interactions comme une priorité, et ça a été la clé du succès. Les étudiants sont très engagés dans leurs apprentissages et ont développé un remarquable esprit de communauté.

Techniques auxiliaires de la justice