Profweb

Accueil » Publications » Récits » WeBWorK : le portail web pour faire des math en ligne?

Publications

Récits

Publié le 2 juin 2013 | Mathématique

WeBWorK : le portail web pour faire des math en ligne?

Nicolas Beauchemin et Louise Pellerin ont une expérience des plateformes de devoirs de math curieusement similaire et complémentaire. Les deux professeurs ont participé également aux rencontres de la communauté de pratique WeBWorK, à l'hiver 2012, animées par Profweb et la conseillère pédagogique Chantal Desrosiers. Leur témoignage sera donc éclairant.

Besoins communs

Notre présence à la communauté de pratique WeBWorK témoigne de notre conviction mutuelle des effets favorables de l’entrainement en mathématiques. Nous reconnaissons également l'utilité des exerciseurs pour la vérification des préalables de base à l'entrée au collégial.

Avec l'administration de tests de classement informatisés, l'étudiant obtient un portrait immédiat de ses principales lacunes en mathématiques. Finies les corrections à la main imposées aux enseignants, en début de programme, à la rentrée.

Usage des exerciseurs/Relevé des impacts

Soutien à l'apprentissage

Augmentation de la motivation au devoir

  • Lieu de travail flexible
  • Rétroaction rapide
  • Accès à des indices et solutions
  • Essais multiples

Apprentissage sur mesure

  • Mesures de soutien adaptées
  • Grand éventail de problèmes

Suivi et implication personnelle

  • Accès au résultat
  • Questions avec variables

Amélioration de l'encadrement

Diagnostics plus rapides et fréquents, sans augmentation de tâche de correction

  • Test de classement
  • Évaluations formatives
  • Conditions de passation variées

Interventions en classe ciblées

  • Identification des difficultés communes

Mesures dissuasives à l'égard du plagiat

  • Ordre aléatoire
  • Problèmes différents pour chaque étudiant avec le même degré de difficulté

Notre intérêt commun pour les éditeurs d'évaluations s'oriente vers les exerciseurs capables d'évaluer l’équivalence mathématique des valeurs entrées. La correction automatisée doit être fiable pour le suivi des dossiers étudiants, lors d'évaluations formatives d'enseignement ou d'activités proposées par les centres d'aide.

Historique de développement de WeBWorK

Genèse du programme

Banque de données

  • Plus de 20 000 questions avec possibilité de variables (disponibles en anglais)

Aire d'utilisation

  • Institutions d'enseignement anglophones
    • 300 collèges et universités américaines
    • Quelques collèges québécois (Vanier College, John Abbott College, Champlain College), comme en témoignent les récits de Rhys Adams (2010) et d'Alice McLeod (2009)
  • Institutions d'enseignement francophones
    • UQAM (plateforme de devoirs), initiative de Sébastien Labbé (automne 2011)
    • Cité collégiale d'Ottawa
    • Quelques collèges québécois dont le Collège de Bois-de-Boulogne et le Cégep de Chicoutimi (2012)

Notre choix d’expérimenter WeBWorK s'est fait indépendamment de la communauté de pratique, et voici quelques détails.

Propos de Louise Pellerin : Comparaison entre Maple T.A. et WeBWorK

Ayant développé du matériel pour un exerciseur comparable, j'ai discuté avec le Centre collégial de développement de matériel didactique afin de vérifier l’intérêt pour le financement du développement de matériel pédagogique en mathématiques. Pour orienter les prochains développements, le CCDMD m’a donné le mandat de mener une étude permettant de comparer Maple T.A. et WeBWorK.

Tableau

Propriétés des plateformes

L'expérimentation des deux plateformes eut lieu dans le cadre d'un cours de Calcul intégral. Les 33 étudiants ont travaillé un temps équivalent sur les deux plateformes (1 heure chacune).

Résultats obtenus

  • 77 % souhaitent refaire de tels exercices
  • 74 % croient en la majoration de leurs résultats par l'entrainement
  • 75% ont apprécié WeBWorK jugé facile d'utilisation, ce, avant l'expérimentation de Maple T.A.
  • Pour 77%, la plateforme la plus appréciée est Maple T.A.
  • Pour 87 %, la plateforme la plus facile d’utilisation est Maple T.A.
  • 64% recommandent le choix de WeBWorK en raison de son utilisation gratuite (frais de 8$ par session /étudiant pour Maple T.A.)

Conclusions

Les expérimentations révèlent que la plateforme WeBWorK est jugée par l’étudiant suffisamment conviviale pour l'adopter. Sa gratuité représente un critère décisif, c’est d’ailleurs son principal avantage face à Maple T.A. Du côté enseignant, des améliorations doivent y être apportées, mais nous y travaillons avec l’Université de Rochester.

Suite à ces résultats, et forte de l'appui de plusieurs participants de la communauté de pratique, j'ai présenté au CCDMD et au RCCFC le projet d'optimiser, durant l'année scolaire 2012-2013, la plateforme WeBWorK pour les besoins des collèges francophones. Voici ce à quoi nous travaillons :

  • Compléter la traduction de l’interface et ajouter du matériel en français
  • Intégrer un éditeur d’équations
  • Développer des ententes stratégiques pour en faciliter le déploiement

Bien que WeBWorK soit maintenant une alternative très intéressante pour plusieurs collèges, le choix du Cégep de Chicoutimi demeure Maple T.A. pour sa convivialité et surtout pour le matériel pédagogique que nous avons développé depuis 2009 qui est disponible à l'ensemble des collèges francophones.

Propos de Nicolas Beauchemin : De l'expérimentation à son usage à grande échelle

Il y a deux ans, j'ai installé le programme WeBWorK sur un serveur Linux personnel. Une fois mon expérimentation terminée, j'ai proposé son déploiement au Collège. François Lizotte, coordonnateur de la plateforme DECclic-Moodle, m'a appuyé et offert un soutien technique.

À l'automne 2012, j'ai fait mes premières expérimentations en classe, avec un groupe de trente étudiants. Les résultats furent concluants.

Présentation de la plateforme WeBWorK et de ses fonctionnalités les plus en usage

À la rentrée tardive de ce même automne, une première! Nous avons administré, à grande échelle, notre premier test diagnostique informatisé. Neuf cent étudiants (des programmes de Sciences de la nature, Sciences informatiques et mathématiques et Sciences, lettres et Arts) ont fait usage de la plateforme. Tous les ordinateurs du collège ont été mis à profit. Deux journées y ont été allouées. On renouvelle l'expérience l'an prochain.

Ce portrait diagnostique a été d'une grande utilité, bien qu'il ne soit pas absolu. Nous avons remarqué la difficulté de certains étudiants à inscrire leurs réponses lors de leur première utilisation. Le but recherché étant d'informer l'étudiant de ses faiblesses, les petites variables introduites sont somme toute négligeables.

Les résultats ont été transmis aux étudiants et professeurs responsables rapidement par Omnivox et Moodle. C'est d'ailleurs par le portail de Moodle que les étudiants accèdent à leurs exercices dans le cadre de mes cours.

Effets de leur usage

Une plateforme de devoirs interactifs permet au professeur de proposer un cadre de travail motivant. Ces devoirs sans limites de temps ou de nombre d'essais peuvent être refaits en guise de préparation aux examens. La plupart des étudiants les font régulièrement. Il faut dire que j'accorde à ces exercices formatifs quelques points. Cela fait la différence. Ce sont des questions assez difficiles représentant un réel défi.

Les questions introduites dans mon cours de Calcul différentiel (201-701-RE) proviennent, pour une partie, de la banque de questions du site de WeBWorK alors que d'autres ont été créées (comme celles du test diagnostique).

La communauté WeBWorK partage ses questions. La communauté francophone commence à la faire. Il faudra emprunter un classement uniforme pour que l'on puisse se retrouver aisément. Du travail reste à faire aussi de ce côté.

Vos étudiants ont-ils expérimenté les devoirs de math en ligne?

Ressources suggérées par l'auteur

2 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Julie Frève a écrit le 10 juin 2013 à 11h01

    Bravo, très, très, très intéressant et bien présenté.

  2. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Francis Djibo a écrit le 17 juin 2013 à 14h59

    Merci pour la présentation d'une telle plateforme. Je vais regarder de plus près leurs paramètres de positionnement. Francis

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*