Profweb

Accueil » Publications » Récits » Vidéos interactives et apprentissage actif

Publications

Récits

Publié le 15 septembre 2013 | Chimie

Vidéos interactives et apprentissage actif

J’enseigne la chimie. Une deuxième classe d’apprentissage actif est devenue opérationnelle au Dawson College en août dernier. De telles salles de classe ont créé des défis pédagogiques intéressants. Les étudiants, assis en groupes de six ou sept, n’ont pas à faire face à l’enseignant, car les salles sont équipées de huit tableaux électroniques. L’enseignant peut projeter ses notes électroniques aux tableaux, ou se servir de PowerPoint. L’attention des étudiants passe continuellement de l’enseignant aux tableaux, et vice versa. Nous tirons avantage de ce nouvel environnement en créant des situations d’apprentissage actif. Dans mon cas, j’alterne mon temps de classe entre des problèmes à résoudre en groupe et des périodes d’enseignement de dix minutes. C’est ainsi que j’invite les apprenants à toujours être en mode participatif.

La nouvelle classe d’apprentissage actif du Dawson College

La nouvelle classe d’apprentissage actif du Dawson College

Le défi

Sur une note personnelle, je suis ami avec le cinéaste Christian Viel. Bien qu’il soit réalisateur, il a fait des études en chimie. J’ai vu que SALTISE offrait une bourse de 1800$, et j’ai convaincu Christian de m’aider à créer des vidéos pour mes cours de chimie. Initialement, nous voulions faire des vidéos spectaculaires où l’on provoque des explosions et des incendies. Je sais qu’on trouve déjà plusieurs vidéos de ce genre en ligne, mais ceux-ci sont souvent filmés avec une image et un son de mauvaise qualité, ainsi qu’un langage plutôt grossier. Les choses n’y sont pas expliquées. Nous voulions faire de courts films de haute qualité qui expliqueraient des phénomènes chimiques. C’est ce que nous avons présenté à SALTISE, et notre projet a été accepté.

Cependant, SALTISE nous a demandé du matériel étroitement lié au contenu d’un cours particulier. Nous avons donc choisi de faire des vidéos pour Chimie générale. Nos vidéos explorent plusieurs sujets sérieux liés à ce cours, toujours de façon visuellement attrayante : les transferts thermiques, les réactions acido-basiques, ainsi que les changements de couleur induits par précipitation.

L’inspiration

Un point fort de notre projet était d’ajouter un élément interactif aux capsules vidéo, quelque chose qui susciterait l’engagement des étudiants en leur permettant de prendre des décisions. Nous avons eu cette idée après avoir visionné une vidéo YouTube de Patrick Boivin, faite avec des personnages du jeu Street Fighter. Cette vidéo permet à l’internaute de contrôler un personnage dans un combat avec un opposant en lui proposant quatre actions. Chacune des actions l’amène dans une nouvelle vidéo qui lui propose de nouvelles alternatives jusqu’à la fin du combat. L’internaute a donc l’impression que le personnage exécute ses actions quand, en réalité, toutes les options ont déjà été filmées par le réalisateur de la vidéo.

Nous voulions filmer des expériences qui ont un minimum de deux résultats possibles, selon le matériel utilisé. Les étudiants pourraient alors choisir quel matériel (quel réactif, par exemple) ils veulent utiliser pour l’expérience et voir le résultat, puis recommencer l’expérience en faisant un choix différent pour comparer. Ainsi, les étudiants pourraient explorer toutes les issues possibles d’une expérience.

Chaîne YouTube de Chem Curious, le projet de Yann Brouillette

Chaîne YouTube de Chem Curious, le projet de Yann Brouillette

Les résultats

Notre première tentative utilisait des canettes de boissons gazeuses dans un gros bocal d’eau. Les étudiants pouvaient voir quelles canettes flottaient selon la quantité de sucre qu’elles avaient. Nous pensions faire dix vidéos, mais en avons fait douze. Certaines sont très divertissantes, d’autres ne le sont pas. Les résultats spectaculaires où tout se résout par un impact, une explosion ou une précipitation avec un changement de couleur ne sont pas toujours au rendez-vous. Les étudiants en chimie ont souvent de telles attentes; ils veulent voir du changement. Ce n’est pourtant pas toujours le cas, il faut parfois leur rappeler que Certaines choses n’ont aucune réaction, et c’est pour cela, par exemple, que l’on peut garder de l’eau dans un verre sans que l’eau ne puisse dissoudre le verre. C’est pourquoi nous avons décidé d’inclure des résultats avec réactions, et d’autres sans réaction. Certaines vidéos sont donc plus amusantes que d’autres, mais elles sont toutes pédagogiques. Les phénomènes chimiques ne finissent pas toujours par un « bang »!

Vidéo introduisant la densité à l'aide de canettes dont la quantité de sucre qu’elles contiennent diffèrent

Je peux projeter un lien vers les vidéos à chaque groupe dans la salle de classe d’apprentissage actif. Les étudiants décident en groupe des choix qu’ils veulent faire pour l’expérience. Parfois, les vidéos servent d’introduction à un sujet particulier. La vidéo avec les canettes, par exemple, introduisait les étudiants à la densité. D’autres vidéos sont plutôt présentées à la fin d’une discussion. L’avantage des vidéos est que les étudiants peuvent aussi les visionner à la maison à partir de LÉA.

Nous avons trois vidéos sur des réactions de précipitations. Elles traitent de solutions aqueuses transparentes qui, lorsque mélangées, peuvent parfois produire des précipités solides de couleurs variées. Il y a plusieurs règles à ce sujet : un élément peut créer un précipité, un autre pas. Les étudiants peuvent aisément perdre le fil, ou trouver le sujet trop abstrait. D’insérer une capsule vidéo dans l’enseignement de ces règles rend l’information plus dynamique, plus amusante, et donne à l’étudiant une image visuelle facile à mémoriser avant le travail en laboratoire.

La prochaine étape

Pour moi, ces vidéos sont le résultat de la réaction entre mes intérêts pour la chimie, le cinéma et l’apprentissage actif. Les vidéos sont maintenant disponibles sur YouTube. J’invite donc les lecteurs de Profweb à les utiliser en classe, ou à s’en inspirer pour d’autres innovations du genre.

Développez-vous du matériel pour usage spécifique dans un environnement d’apprentissage actif?

2 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Jules Massé a écrit le 16 septembre 2013 à 11h22

    Merci pour ce récit. Belle démonstration d'une application à la fois simple et soignée. Je vais reprendre cette idée de vidéo avec des liens qui permettent de personnaliser le cheminement et de garder l'étudiant actif... Je rêve aussi de pouvoir travailler en classe active. Pour le moment, le WIFI et les prises de courant sont un problème. Sans compter le mobilier qui n'est pas toujours facile à déplacer. Quoi qu'il en soit, l'utilisation que vous proposez d'une chaine YOUTUBE et l'animation en classe active ouvrent la voie pour de nouvelles pratiques. MERCI !!

  2. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    C85afaaad9a45c376661a94cc28716eb

    Nicole Perreault a écrit le 16 septembre 2013 à 11h36

    En lisant votre récit, je ne peux qu’être fascinée (encore une fois) par le potentiel pédagogique qu’offre le recours aux technologies dans la classe et par la curiosité et le dynamisme qui animent des enseignants comme vous. Toutes mes félicitations. Dites-moi, est-ce que l’introduction des capsules vidéo semble avoir un effet sur la compréhension des concepts qui en font l’objet ou sur la motivation des étudiants ? Le lien entre TIC et réussite est un sujet qui m’intéresse beaucoup. Merci encore !

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*