Profweb

Accueil » Publications » Récits » Utilisation de DECclic dans la gestion et la supervision des stages en Techniques de travail social

Publications

Récits

Publié le 13 avril 2009 | Techniques de travail social

Utilisation de DECclic dans la gestion et la supervision des stages en Techniques de travail social

En août 2007, le personnel enseignant de Techniques de travail social cherchait à intégrer les technologies de l’information afin de rejoindre les milieux de stages pertinents à ce programme. Il faut préciser qu’au Cégep de Rimouski, ces enseignantes et enseignants utilisent Omnivox et Léa pour l’ensemble des cours du programme.

Claudine Chouinard et Serge Lemay, enseignante et enseignant en Techniques de travail social, m'ont demandé quelle serait la meilleure façon de rejoindre les consultants en milieu de stage afin de pouvoir assister ces derniers.

Serge Lemay

Au départ, la réflexion a porté sur les questions suivantes :

  • Comment un consultant peut-il déposer son offre de stage dans le cadre du cours Stage d’intervention sociale I? Cette question semble simple, mais elle est assez complexe.
  • Les consultants doivent-ils voir l’ensemble de ce cours?
  • Quels éléments pouvons-nous leur rendre visibles?
  • Comment pouvons-nous les aider dans l’utilisation d’une plateforme à distance?
  • Quelle plateforme choisir : Omnivox ou DECclic?

Le choix de la plateforme

Dès l'admission des élèves au collège, ils sont automatiquement inscrits dans Omnivox. Cet environnement n’offre pas la souplesse d’inscription d’un organisme qui est un partenaire plutôt qu’un élève ou un membre du personnel. Notre choix s’est donc porté sur DECclic. Cette plateforme nous permet de créer des comptes et d’attribuer un mot de passe à chaque organisme qui reçoit un stagiaire.

De plus, comment pouvons-nous assurer de l’aide ou de l’assistance lors de la première utilisation de DECclic pour les consultants? Nous avons préparé un guide qui indique les étapes à réaliser sur Internet afin de se rendre à DECclic à partir du site Web du Cégep de Rimouski.

Toutefois, pour s’assurer que les consultants aient accès à DECclic, nous avons donné de la formation aux élèves stagiaires dans le cadre du cours de préparation aux stages. Afin qu’il puisse faire un minimum de dépannage pour les consultants, nous avons par la suite transmis à chaque stagiaire le code d’accès et le mot de passe de leur milieu de stage respectif. De plus, chaque consultant peut me rejoindre pour assistance, explications et fonctionnement de DECclic.

Ce qui est visible dans le cours Stage d’intervention sociale I pour les élèves et les consultants

À l’automne 2008, le répertoire de fichiers qui contenait les offres de stage des organismes était visible. De plus, nous avons ajouté les sites Web des organismes qui en avaient un. Par la suite, dans le contenu Web, le cahier de stage a été installé et un échéancier a été ajouté. Des consultants ont commencé à modifier et à actualiser leur offre de stage dans le cours Stage d’intervention sociale I. Toutefois, nous avons dû composer avec des ressources informatiques parfois limitées chez les organismes qui reçoivent des stagiaires. Nous avons donc assuré un support téléphonique un peu plus important.

La consolidation et un projet de salon virtuel

Le trimestre d’automne étant derrière nous, les enseignantes et les enseignants de Techniques de travail social utilisent DECclic au trimestre d’hiver 2009 dans le cadre du cours Stage d’intervention sociale II. De plus, nous participons au Salon des stages de Techniques de travail social afin d’aider les futurs stagiaires et les consultants à utiliser DECclic. Notre objectif est de pouvoir inscrire tous les milieux de stages dans DECclic d’ici le printemps 2010.

L’utilisation de DECclic pour la supervision des stages nous amènera à développer un salon virtuel de stages. Ainsi, on commence à envisager de faire des enregistrements vidéo des consultants afin de permettre aux élèves de 2e année de se faire une meilleure idée du stage et du milieu de stage. D’autre part, nous pensons aussi enregistrer les stagiaires pour qu'ils racontent leur expérience de stage. Ces enregistrements permettront aux étudiants d’avoir une idée sur leur éventuel stage. Bref, nous sommes en mode réflexion sur la forme que prendra ce salon virtuel.

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*