Profweb

Accueil » Publications » Récits » Une approche programme collaborative appuyée par la technologie

Publications

Récits

Publié le 5 avril 2017 | Multidisciplinaire

Une approche programme collaborative appuyée par la technologie

Alors qu’il était responsable du cours Stage d’intégration, offert à la 5e session du programme de Technologies de systèmes ordinés (TSO), Denis a constaté que ses étudiants avaient un manque de formation en communication, bien que celle-ci fasse partie des objectifs du programme. Dans leur rapport de stage, les étudiants devaient décrire 3 situations problématiques. Les habiletés de communication constituaient un problème récurrent. Pour remédier à cette difficulté, Denis a commencé à intégrer certaines notions de communication dans son cours afin de mieux préparer ses étudiants.

À la suggestion d’un collègue, il a fait appel à Mélanie Langlois-Sabourin, enseignante au Département de psychologie, qui a offert bénévolement aux étudiants de Denis un atelier d’environ 6 heures sur les habiletés interpersonnelles.

Il faut dire que mes collègues et moi avons le souci d’offrir des contenus qui collent aux réalités des programmes desservis du département de psychologie; je pense entre autres à notre apport dans les programmes de soins préhospitaliers d’urgence et de techniques policières.Mélanie

Lors de l’évaluation du programme, en 2014, l’analyse des rapports de stage a mené à la décision de renforcer les notions en communication auprès des étudiants de manière plus systématique, pour les préparer à leur stage et à leur entrée sur le marché du travail. De cette décision est née une approche collaborative et interdépartementale qui se poursuit encore à ce jour.

La mise en place d’une approche collaborative et interdisciplinaire

Afin de soutenir le développement d’habiletés interpersonnelles auprès des étudiants dans une approche client, un nouveau cours a été ajouté à l’hiver 2015 au programme de TSO. Ce cours, intitulé Approche service, était offert par le Département de psychologie. Puisque Mélanie en était responsable, nous avons eu la chance de poursuivre notre collaboration.

J’ai vu une occasion de symbiose entre nos 2 cours, offerts à la même session, puisqu’ils favorisent une véritable approche programme - les étudiants mettant en pratique dans mon cours ce qu’on leur enseigne en Approche service. De plus, cette approche les prépare mieux pour leurs stages et pour le milieu du travail.Denis

Le cours d’Approche service vise à préparer les étudiants aux différents contextes de communication auxquels ils pourront être confrontés en stage et sur le marché du travail, comme la qualité d’écoute ou la gestion de conflits.

Nous abordons comment réagir avec un client, un patron, un collègue, dans divers contextes. Les étudiants apprennent à mieux gérer des situations difficiles. J’ai ainsi pu concevoir une banque de situations très proches de leur réalité professionnelle.Mélanie

Afin d’être au courant de ce qui est enseigné aux étudiants et d’en tenir compte dans le cours Développement d’un logiciel de commande, qui précède le stage d’intégration, Denis assiste au cours de Mélanie, ce qui lui permet aussi, à l’occasion, d’ajouter des exemples de situations concrètes.

J’étais un peu réticente au départ à ce que Denis assiste à mes cours, mais j’ai adoré l’expérience. Il participe et il intervient en établissant des liens avec différents types de situations. C’est devenu naturel avec les étudiants.Mélanie

En Développement de logiciel, Denis réalise des capsules vidéo des étudiants pendant qu’ils travaillent en équipe à la réalisation du programme informatique demandé. Mélanie utilise ensuite ces capsules dans le cours d’Approche service pour des travaux ainsi que pour l’évaluation certificative. L’utilisation d’une situation authentique pratique donne davantage de sens aux apprentissages réalisés dans nos cours respectifs.

Les étudiants aussi apprécient cette synergie entre les 2 cours. Les mises en situation réelles donnent plus de consistance, de profondeur, de réalité et de crédibilité à la matière enseignée dans les 2 cours. Nous n’entendons plus des questions telles que: « À quoi ça sert d’apprendre cela? » Quant à la caméra, les étudiants n’offrent aucune réticence face à celle-ci, et l’oublient rapidement.

Favoriser la collaboration et la communication entre les étudiants

Dans le cours Développement d’un logiciel de commande, les étudiants doivent développer des compétences en programmation orientée objet en utilisant un environnement de développement rapide d’application (rapid application development). Afin de permettre la réalisation d’un programme informatique suffisamment complexe pour mettre en oeuvre les concepts enseignés, les étudiants sont placés dans un contexte proche de la réalité du marché du travail où, embauchés par une entreprise fictive, ils doivent travailler en équipe de 4 à 5 pour répondre à un cahier de charges résultant d’une commande par un client fictif.

Cette mise en situation avait elle aussi révélé un problème au niveau des habiletés de communication des étudiants entre eux, et ce, bien avant la mise en place d’une approche interdisciplinaire.

Environnement de développement rapide d’application.

Denis a donc intégré de nombreux outils numériques dans son enseignement et dans les projets qu’il propose aux étudiants, afin de favoriser la communication et la collaboration avec son groupe et entre les membres d’une même équipe.

Les étudiants partagent un dossier dans un service de stockage en ligne de leur choix (par exemple, Dropbox ou Google Drive) où ils rangent leurs parties du programme à réaliser ainsi que tous les documents concernant leur projet de programmation (diagramme UML, diagramme de Gantt, manuel d’utilisation, etc.). Denis explore présentement Google Team Drive.

Lors de la réalisation des travaux, les étudiants utilisent aussi des outils en ligne comme LucidChart et Gantter pour dessiner des diagrammes UML et des diagrammes de Gantt. L’intégration de ces 2 outils à Google Drive facilite le partage de fichiers et la collaboration.

Un aperçu de Gantter, l’outil en ligne d’édition de diagramme de Gantt.

Un aperçu de Lucidchart, l’outil en ligne d’édition de diagramme.

En partageant le dossier Google Drive avec moi, j’ai accès en tout temps aux documents de projet de programmation des étudiants, ce qui facilite les interactions avec et entre les membres de l’équipe.Denis

En conclusion, nous avons reçu de bons commentaires de la part des étudiants tant en ce qui a trait au jumelage des cours qu’au recours des divers outils de collaboration. Les rétroactions des milieux de stage sont également fort encourageantes. La collaboration entre les 2 cours favorise non seulement une approche programme (plutôt qu’une approche par agrégat de cours), mais a aussi un effet synergique sur l’apprentissage.Nous espérons que notre expérience inspirera d’autres collaborations.

À propos des auteurs

Mélanie-Langlois Sabourin

Denis Lavoie est enseignant en Technologie de systèmes ordinés (TSO), un programme de la famille des Technologies du génie électrique, au Cégep de l'Outaouais. Il a obtenu un baccalauréat en génie électrique de l'École polytechnique de Montréal qu’il a complété par un certificat de perfectionnement en enseignement collégial de l'Université de Sherbrooke. S’ajoute à son parcours l’amorce d’une maîtrise en génie de la production automatisée (avec mémoire) à l'École de technologie supérieure. Enfin, Denis a complété diverses formations technologiques ad hoc chez Technologia Formation et au Centre de Recherche Informatique de Montréal (CRIM).

À propos des auteurs

Mélanie Langlois-Sabourin Elle enseigne au Cégep de l’Outaouais depuis maintenant 11 ans. Dès ses débuts comme enseignante, elle a donné des cours de psychologie en sciences humaines et dans différents programmes techniques : « J'aime enseigner en techniques parce que les dynamiques de groupes sont différentes, mais aussi parce qu'on prépare concrètement les étudiants au marché du travail. »

Denis Lavoie Il est enseignant en Technologie de systèmes ordinés (TSO), un programme de la famille des Technologies du génie électrique, au Cégep de l'Outaouais. Il a obtenu un baccalauréat en génie électrique de l'École polytechnique de Montréalqu’il a complété par un certificat de perfectionnement en enseignement collégial de l'Université de Sherbrooke. S’ajoute à son parcours l’amorce d’une maîtrise en génie de la production automatisée (avec mémoire) à l'École de technologie supérieure. Enfin, Denis a complété diverses formations technologiques ad hoc chez Technologia Formation et au Centre de Recherche Informatique de Montréal (CRIM).

2 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    C85afaaad9a45c376661a94cc28716eb

    Nicole Perreault a écrit le 7 avril 2017 à 14h37

    Bravo pour ce projet collaboratif qui a des retombées positives tant pour les étudiants que pour les enseignants qui y participent. Une intégration contextualisée de l'approche programme s'avère effectivement heuristique !

  2. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Bachand a écrit le 13 avril 2017 à 11h00

    Toutes mes félicitations pour cette magnifique initiative! Quel bel exemple de ce qui est possible lorsqu’on permet une certaine perméabilité dans la frontière des cours d’un même programme!

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*