Profweb

Accueil » Publications » Récits » Un cours de philosophie spécialement conçu pour les étudiants de Tremplin DEC

Publications

Récits

Publié le 9 janvier 2018 | Philosophie

Un cours de philosophie spécialement conçu pour les étudiants de Tremplin DEC

Enseigner en Tremplin DEC comporte plusieurs défis :

  • Augmenter le sentiment de compétence des étudiants en leur inculquant des méthodes de travail structurantes
  • Aider les étudiants à mieux se connaître en développant une réflexion critique
  • Amener les étudiants à s'engager sérieusement à l’égard de leur parcours au collégial

Relever ces défis devient possible dans le cadre d’un cours d’orientation qui intègre la philosophie, les TIC et l’approche par projet. Je suis fier de vous présenter ce projet, que je développe avec ma collègue Katie Beauvais, conseillère d'orientation et aide pédagogique individuelle.

Une approche personnalisée pour des étudiants à risque

Dans mon enseignement, l’équité des chances de réussite me préoccupe beaucoup. Les étudiants handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) exigent un enseignement ajusté et personnalisé. Or, dans les faits, l’enseignement de masse est incapable de répondre à ces exigences. De façon générale, la proportion d'étudiants du profil Tremplin DEC qui sont des EHDAA est plus élevée que dans les autres programmes. Les étudiants de Tremplin DEC manifestent une démotivation, du découragement et un désengagement parfois sévère à l’égard de leurs études. Ils sont moins bien outillés en lecture et en écriture pour réussir les cours de formation générale comme la littérature et la philosophie.

Pour cette raison, j'ai développé en 2016, en compagnie de la direction de mon collège et de Katie Beauvais, un cours intitulé Projet d’orientation et méthodes d’apprentissage qui exploite une approche philosophique. Ce cours s'adresse spécialement aux étudiants du cheminement Tremplin DEC, option Orientation.

Ce projet est financé à l'aide de l'enveloppe budgétaire que le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur a débloquée pour les EHDAA et s'inscrit dans le cadre de mes recherches doctorales en philosophie pratique. Le but est de favoriser la réussite des étudiants du profil Tremplin DEC, tout en préconisant une approche collaborative qui réunit l'enseignant, la psychoéducatrice, l’aide pédagogique et la travailleuse sociale. En effet, les difficultés scolaires résultent d’une conjugaison de facteurs socioéconomiques, socioaffectifs ou neurologiques.

Le cours Projet d'orientation et méthodes d’apprentissage est crédité comme un cours complémentaire. Les étudiants inscrits suivent en parallèle le cours Philosophie et rationalité que j’ai aussi le privilège de leur enseigner. Un lien signifiant entre eux et moi est ainsi créé, puisqu’ils me rencontrent 3 fois par semaine, ce qui est bénéfique pour ceux qui ont besoin d’une routine et d’un encadrement soutenu.

Le cours Projet d'orientation et méthodes d’apprentissage est uniquement offert aux étudiants du profil Tremplin DEC. En regroupant ainsi les étudiants à risque, je suis en mesure de mieux répondre à leurs besoins individuels.

Je demande à la direction de mon collège que les groupes auxquels j’enseigne soient composés de 20 étudiants. En raison des contraintes budgétaires, cela semble parfois utopique, mais c'est néanmoins réalisable. Avoir de plus petits groupes d'étudiants permet un accompagnement personnalisé et, en conséquence, de meilleurs résultats.

Que font les étudiants dans le cours Projet d'orientation et méthodes d’apprentissage?

Le cours vise à permettre aux étudiants d'acquérir des méthodes de travail tout en définissant leur choix vocationnel. À cette fin, le cours exploite une approche par projet fondée sur la maïeutique de Socrate.

Par l’entremise d’une série d’activités variées, les étudiants apprennent à mieux se connaître. Cela leur permet éventuellement de faire de meilleurs choix scolaires et professionnels.

Progressivement, les étudiants sont amenés à réfléchir à leur avenir. Ils doivent entre autres préparer des rencontres avec des professionnels. Par exemple :

  • Planifier une journée de stage ou d’observation
  • Préparer des questions pour une entrevue avec une personne-ressource
  • Faire un compte rendu et une analyse de leur journée dans leur journal de bord

Des outils technologiques

Le cours mise beaucoup sur l'intégration des technologies. Le cours se donne dans l'une des classes d'apprentissage actif (CLAAC) du Cégep de Granby.

CLAAC C301 - Laboratoire d'expérimentation pédagogique. Source de l'image : La CLAAC au Cégep de Granby pour enrichir le milieu d'études, un article de Huguette Dupont.

L'outil technologique le plus utile pour les étudiants et moi, dans le cours, c'est OneDrive. Après chaque cours, les étudiants écrivent dans un journal de bord personnel qu'ils tiennent sur OneDrive. Ils y écrivent des réflexions en lien avec les thèmes du cours et les ateliers amorcés en classe. Mon suivi (commentaires, critiques et suggestions) est assuré en moins de 48 heures.

Grâce à l'infonuagique, j'ai accès à tous leurs fichiers. J'écris en majuscule dans leur fichier. Ils ont le choix de considérer ou non ce que je dis en corrigeant leur texte en couleur. À la fin de la session, je peux voir et mesurer la progression des étudiants.

J'utilise également les infographies dans le cours. Avec le site easel.ly, par exemple, les étudiants doivent créer une infographie pour représenter la façon dont ils utilisent les ressources qui sont à leur disposition pour réussir. À la fin de la session, je leur demande également de créer une infographie pour représenter leur évolution personnelle depuis le début du cours. Ils doivent la présenter à leurs collègues de classe dans le cadre d'un exposé oral qui constitue l'évaluation finale.

Une infographie que j'ai créée avec easel.ly pour mes étudiants du cours de philosophie 102, L'être humain.

J'exploite aussi d'autres outils technologiques de façon ponctuelle. Par exemple :

  • Excel pour que les étudiants créent un tableau dressant un bilan de la façon dont ils utilisent les différentes heures d'une semaine. L'étudiant peut mesurer le temps qu'il passe à travailler, à étudier, pour ses loisirs…
  • Un tableau blanc interactif pour que les étudiants s'initient au sketchnote (croquinote), dans le cadre d'un atelier sur la prise de notes efficace.

Un travail d'équipe

Pour le cours, je bénéficie d'un grand soutien de la part de Katie Beauvais, conseillère d'orientation et aide pédagogique individuelle au Cégep de Granby. En fait, nous offrons le cours en coenseignement. Katie est présente pour la plupart des séances du cours et anime plusieurs ateliers auprès des étudiants.

Un suivi individualisé

Je suis dégrevé d'une partie de ma tâche d'enseignement pour avoir le temps de rencontrer individuellement chacun de mes étudiants pour une période de 20 minutes, toutes les 2 semaines. Je discute avec eux de leur cheminement, de ce qui les amène au cégep, de ce qu'ils attendent du cégep. Je les amène à définir leur système de valeurs. Cela s'inscrit dans une perspective socratique : « Connais-toi toi-même ».

Toutes les 2 semaines, la conseillère d'orientation-API, la psychoéducatrice et moi-même nous rencontrons pour une période de 1h30 afin de discuter de la situation des étudiants, de faire un bilan et de partager les trucs.

Une approche qualitative de la réussite

J'ai une approche qualitative de la réussite. En ce sens, je considère que le plus important pour un étudiant est d’être capable de définir et d’assumer une charge de travail, et d'avoir la volonté de s'améliorer durant toute la session. À mon avis, cela est plus important que la note que l'étudiant obtient au terme de la session. Apprendre, oui! Mais comprendre, surtout! C'est ce que j'essaie de transmettre aux étudiants.

La réussite demeure un défi, que ce soit avec ou sans les TIC. À la suite de ma recherche, je conclus que les TIC favorisent l’augmentation des taux de réussite, malgré des moyennes de groupes assez basses. En moyenne, les étudiants obtiennent 5% de plus que ceux qui ont une approche traditionnelle. Solliciter la responsabilisation et la créativité stimule les apprenants. Le défi demeure d'assurer une véritable rétention des connaissances.

À propos de l'auteur

Rémi Robert Il est enseignant de philosophie au Cégep de Granby et chargé de cours au département de philosophie et d'éthique appliqué de l'Université de Sherbrooke. Il est détenteur d'un doctorat en philosophie appliquée. Sa thèse était intitulée : Par l’entremise d’une pratique réflexive, de quelle manière le professeur et l’étudiant inscrit en Tremplin DEC peuvent-ils utiliser les TIC de façon éthiquement responsable pour renouveler et améliorer l’enseignement de la philosophie au collégial?

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*