Profweb

Accueil » Publications » Récits » Un carnet de laboratoire électronique (CLÉ) avec Moodle

Publications

Récits

Publié le 29 mars 2016 | Chimie

Un carnet de laboratoire électronique (CLÉ) avec Moodle

Le carnet de laboratoire est indispensable dans plusieurs disciplines scientifiques; il constitue la « mémoire de l'expérimentation ». Le carnet est traditionnellement rédigé à la main dans un cahier relié. On y consigne de façon chronologique et permanente les observations, les mesures, les calculs et les résultats. Mais, avec le développement de l’informatique et l’utilisation répandue d’outils numériques, les cahiers de laboratoire se transforment peu à peu en livres de collimage (scrapbooks).

Le carnet de laboratoire d’une étudiante a des airs de scrapbook.

Depuis plusieurs sessions, je rêvais de pouvoir utiliser un carnet de laboratoire électronique (CLÉ) avec mes étudiants de chimie. Ce rêve est devenu un projet concret grâce à l’appui de notre directeur adjoint de l’époque, Jacques Belleau, qui m’a mis en collaboration avec l’UQAR via le programme de financement SYNERGIE UQAR-Cégep de Lévis-Lauzon. Ce fonds permet notamment de financer des projets conjoints entre les 2 établissements d’enseignement.

Des besoins bien ciblés

Pour définir les caractéristiques essentielles de ce projet, un comité de travail conjoint a été formé. Le CLÉ devait être :

  • Un outil convivial pour les étudiants et les professeurs
  • Une application web multiplateforme (dans les labos, il y a des portables et des tablettes. Les étudiants peuvent aussi apporter leur propre équipement : portable, tablette ou téléphone)
  • Sécuritaire et confidentiel
  • En français

En plus de permettre à l’étudiant de consigner des données (tableaux, équations, images, graphiques), déposer des fichiers et de les partager, le CLÉ devait faciliter le suivi et l’évaluation par l’enseignant. 

La recherche d’une solution – Moodle

Avant de choisir une plateforme, nous avons d’abord considéré les produits offerts sur le marché. Ceux-ci étaient surtout en anglais, peu conviviaux, conçus pour l’industrie, la gestion de laboratoire ou la recherche.

Nous avons également envisagé de développer un outil sur mesure pour nos besoins avec l’aide de programmeurs, mais il s’est rapidement avéré que cette approche coûterait beaucoup trop cher. À la suite de ces démarches, nous nous sommes tournés vers la plateforme Moodle qui semblait posséder plusieurs des caractéristiques recherchées.

Moodle est un environnement numérique d’apprentissage libre qui permet de créer des pages web, déposer des fichiers, clavarder, créer des forums, des questionnaires et des tests et bien plus encore. Moodle était déjà disponible et utilisé au Cégep de Lévis-Lauzon, ainsi qu’en implantation à l’UQAR. Moodle offre plusieurs outils d’édition de texte. De plus, au Cégep, l’éditeur d’équations Wiris (disponible à faible coût) a été intégré à Moodle. A priori, tout cela rend Moodle facile à utiliser pour les étudiants. Plusieurs d’entre eux utilisent déjà cet environnement dans différents cours de leur programme d’études.

Le CLÉ avec le Wiki Open University (Wiki OU)

Il fallait explorer les outils de Moodle. François Lizotte, coordonnateur de la Plateforme collégiale DECclic, m’a suggéré de travailler avec le wiki. Ce support de la part de l’équipe de DECclic est d’ailleurs un autre des avantages que j’ai appréciés à l’utilisation de Moodle.

Un wiki est une page web dont le contenu peut être consulté ou modifié par tous ceux qui y ont accès. On peut :

  • Créer des page
  • Ajouter du texte
  • Insérer des images
  • Insérer des photos
  • Déposer des fichiers

Il est également possible de consulter l’historique des modifications : on peut garder des traces de toutes les étapes d’un travail. Cependant, le wiki inclus dans Moodle (DECclic) ne répondait pas à certains de mes besoins. Par exemple, lorsque je créais un wiki individuel, il m’était impossible d’intervenir dans le wiki de l’étudiant.

François Lizotte nous a alors dirigés vers l’outil Wiki Open University (Wiki OU), qu’il a intégré dans la plateforme Moodle du Cégep de Lévis-Lauzon pour l’expérimentation. En plus des autres caractéristiques du wiki, Wiki OU permet de créer, pour chaque expérience, un modèle préformaté par l’enseignant et réutilisable d’une session à l’autre.

Pour chaque laboratoire, je prépare un wiki modèle que je rends disponible aux étudiants (individuellement, en équipe ou pour tout le groupe). Dans son Wiki OU, un étudiant ou une équipe peut :

  • Ajouter des pages
  • Insérer des images et des photos
  • Écrire du texte
  • Écrire des équations
  • Préparer des tableaux
  • Déposer des fichiers ou des documents de référence (comme des fiches signalétiques)

Je peux commenter et corriger le travail de l’étudiant en mode « Annotation ». Toute l’information se retrouve en un seul endroit.

Sur la page de départ du wiki créée pour chaque étudiant, on retrouve le protocole ainsi que les consignes de l’expérience. En cliquant sur le mot « carnet », en rouge, l’étudiant ouvre une deuxième page sur laquelle il consignera ses données. Je peux annexer des documents à cette page ou y insérer des hyperliens.

Un exemple de canevas fourni aux étudiants pour consigner leurs données.

Exemple d’une page complétée par une étudiante. Toutes les données ont été consignées. La photo a été ajoutée par l’étudiante.

Expérimentation au Cégep de Lévis-Lauzon

La première expérimentation s’est faite auprès d’un groupe d’étudiants du programme de Techniques de laboratoire à l’hiver 2015. L’enseignant responsable avait sélectionné une seule activité pendant la session pour lancer les étudiants sur le CLÉ. Les commentaires des étudiants ayant été positifs, nous avons poursuivi l’expérimentation. À l’automne 2015, le CLÉ a été expérimenté pour l’ensemble de la session auprès de 2 groupes d’étudiants provenant de 2 programmes d’études : un en Sciences de la nature – cheminement ActionSciences (session 1) et un en Techniques de laboratoire (session 3). C’est moi qui enseignais au groupe de Sciences de la nature.

Dans le but de faciliter l’appropriation de l’outil pour mes étudiants de première session, j’ai adopté une stratégie pas-à-pas. Mon collègue François Perreault a enregistré des capsules vidéo expliquant divers aspects de l’utilisation du Wiki OU que j’ai rendues disponibles aux étudiants. Pour les premiers laboratoires, les wikis étaient très formatés. Des canevas à compléter étaient présentés aux étudiants. Au fil des semaines, les étudiants ont appris à écrire des équations et à créer des tableaux… Progressivement, ils ont exploré et se sont approprié l’outil. À la fin de la session, l’examen de laboratoire a été réalisé avec le wiki!

Un bilan positif

L’utilisation d’un CLÉ offre plusieurs possibilités pédagogiques encore à explorer. Pour moi, le bilan est plus que positif :

  • Je peux suivre les activités d’apprentissage des étudiants en temps réel.
  • Avec le CLÉ, j’ai accès aux travaux de préparation au laboratoire des étudiants avant les cours.
  • Je ne suis plus obligée de vérifier s’ils ont fait leur préparation en les attendant à la porte du local.
  • Je peux commenter ce qui est fait dans le carnet avant le laboratoire ou avant la remise.
  • La structure du Wiki OU est très flexible. Il répond à la plupart de mes besoins.

Un sondage mené auprès des étudiants révèle que :

  • Les étudiants aiment pouvoir copier-coller les éléments de leur carnet directement dans leur rapport de laboratoire. Ils trouvent que l’utilisation d’un carnet électronique rend le travail moins répétitif qu’un carnet papier. Ils peuvent remplir leur carnet et faire leur rapport en même temps.
  • Ils aiment que le carnet soit accessible partout et en tout temps.
  • Ils aiment qu’il n’y ait plus de papier à transporter, plus de risques d’égarer des pages.
  • Ils trouvent que les carnets électroniques sont plus « propres » que les carnets papier.

Certains étudiants moins à l’aise avec les technologies ont trouvé cela plus difficile que les autres, mais la majorité des étudiants se sont dits prêts à recommencer. C’est ce que nous espérions!

Vous aimeriez utiliser un CLÉ dans votre programme?

L’outil Wiki OU est toujours en expérimentation dans Moodle au Cégep de Lévis-Lauzon. La corporation DECclic devrait le rendre accessible aux utilisateurs de tous ses établissements membres lors d’une prochaine mise à jour de Moodle.

Ce projet a pu être possible grâce au soutien et à la collaboration, tant au niveau du développement que de l’expérimentation, de la Direction des études, d’enseignants de chimie (François Perreault, François Turgeon, Patrice Fournier), des conseillères pédagogiques (Isabelle Delisle, Isabelle Tremblay, Nadia Laflamme) ainsi que de Richard St-Louis, professeur à l’UQAR et associé au projet via le programme de financement SYNERGIE.

Des étudiants au laboratoire, avec leurs carnets électroniques.

À propos de l’auteure

Détentrice d'une maitrise en chimie de l'Université Laval et d'un certificat de perfectionnement en enseignement de l'Université de Sherbrooke, Josée Debigaré enseigne la chimie depuis 1992. Elle s'intéresse à la pédagogie assistée par les TIC et n’hésite pas à innover pour répondre aux besoins de ses étudiants et soutenir ses collègues enseignants dans l’utilisation des TIC. Elle a participé à l’élaboration du cheminement ActionSciences, en Sciences de la nature, ce qui lui a valu une mention d’honneur de l’Association québécoise de pédagogie collégiale en 2013.

6 commentaire(s)

Il y a une question sans réponse. Votre aide pourrait être utile!

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    C85afaaad9a45c376661a94cc28716eb

    Nicole Perreault a écrit le 29 mars 2016 à 13h49

    Bonjour, Merci pour ce récit ! Vous présenterez votre projet à la rencontre du Réseau REPTIC des 20, 21 et 22 avril et j'ai bien hâte d'en savoir plus !

  2. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    François Brion a écrit le 29 mars 2016 à 15h44

    Quelle excellente idée !!! Bien hâte de pouvoir l'intégrer à mes cours.

  3. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Nathalie Charest a écrit le 31 mars 2016 à 9h41

    Quelle belle initiative! c'est inspirant. J'aimerais en savoir davantage pour voir si cela serait possible avec mes élèves du premier cycle du secondaire. J'aimerais voir les vidéos du pas-à-pas de ce que mes élèves auraient à faire. Est-ce possible? Merci à l'avance

  4. L’auteur vous répond

    Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Josée Debigaré a écrit le 5 avril 2016 à 15h33

    Bonjour Est-ce que vous avez accès à la plateforme Moodle dans votre institution? Si oui, il faut y faire ajouter l'activité Wiki OU (si elle n'y est pas déjà). Pour ce qui est des capsules vidéos, elles sont assez spécifiques au cours pour lequel elles étaient destinées mais je pourrais éventuellement vous en montrer pour que vous puissiez vous faire une idée. Je vous invite à m'écrire à mon adresse de courriel. Josée Debigaré

  5. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Isabelle Delisle a écrit le 31 mars 2016 à 12h25

    Ça me fait vraiment plaisir de voir ce beau projet avoir abouti à une solution aussi élégante qu'efficace. Bravo!

  6. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Barbara Augustin a écrit le 13 avril 2016 à 15h57

    J'aime bien l'idée. Je suis une fervente de l'utilisation des technologies surtout avec une clientèle qui l'utilise de plus en plus. Toutefois, étant du domaine de la microbiologie, je ne vois pas comment je pourrais l'utiliser puisqu'il y aurait constamment un potentiel de contamination du matériel informatique. Nous sommes justement en train de mettre à niveau notre laboratoire pour un niveau de confinement 2. Ce qui entre dans le laboratoire ne doit donc jamais en sortir à moins d'être d'abord décontaminé. L'utilisation de portables, par exemple, deviendrait impossible à moins qu'ils ne sortent jamais du laboratoire. Ce qui m'amène justement à une question: je vois que les portables sont utilisés à proximité du matériel de laboratoire. N'est-il jamais arrivé de petits accidents comme des solutions qui tombent sur le matériel informatique ? Merci pour ce partage. C'est très intéressant comme initiative.

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*