Profweb

Accueil » Publications » Récits » Suivi des stages à l’ère « planétaire »

Publications

Récits

Publié le 28 septembre 2009

Suivi des stages à l’ère « planétaire »

L’institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec offre un ensemble de programmes Signature ITHQ (une série de programmes exclusifs, conçus en fonction des besoins de l’industrie) en alternance travail-études où l’élève doit obligatoirement réaliser d’un à trois stages, en fonction du programme d’études choisi, dont un minimalement durant la période estivale. En vue d’acquérir les compétences liées au profil de sortie d’un de ces programmes, l’élève doit réaliser un premier stage de 14 semaines hors Québec, ainsi qu’un deuxième de 12 semaines à l’étranger. Ces stages comportent des buts et des objectifs liés aux programmes Signature qui ne peuvent être atteints s’ils sont effectués localement.

Au cours de l’été 2009, 450 élèves de l’Institut étaient en stage. Près de la moitié de ces stagiaires avait une affectation chez un partenaire de l’ITHQ situé dans une des six provinces canadiennes anglophones ou dans un des 14 pays collaborateurs de l’Institut. Avec une répartition d’une telle envergure, il était financièrement irréaliste d’offrir un encadrement pédagogique classique pour chacun de ces stagiaires. Il y avait donc lieu de trouver un moyen de communication et de soutien, pragmatique et efficace, entre le Service des stages et les élèves. Il fallait également retenir un moyen qui susciterait les stagiaires à l’utiliser.

Un choix consensuel : Facebook

Une consultation auprès des élèves a abouti sur le choix entre Twitter et Facebook comme moyen de communication,Facebook étant finalement retenu. Le Service des stages a donc créé un profil Stages ITHQ, qui représente en quelque sorte le personnel qui s’occupe des stages à l’ITHQ, avec lequel 76 personnes sont devenues « amis ». Un groupe Stages ITHQ fut également créé dans lequel on retrouve actuellement 166 membres incluant des parents d’élèves ainsi que des professeurs.

Le personnel s'occupant des stages à l'ITHQ

S’informer mutuellement et communiquer

Dès leur arrivée au lieu de stage, les élèves pouvaient envoyer des messages tout en « bloguant » avec nous, avec les membres de leurs familles et avec leurs collègues. Le Service des stages, les professeurs, les parents et amis pouvaient prendre de leurs nouvelles grâce à la rubrique « À quoi pensez-vous? ». Ce phénomène nous permettait d’intervenir rapidement auprès d’eux lorsque c’était nécessaire et, quotidiennement, nous avions l’occasion de « clavarder » avec eux lorsqu’ils étaient en ligne.

Briser le sentiment d’isolement

Étant donné que la plupart de ces élèves, c’était la première fois qu’ils quittaient le foyer familial ainsi que les amis pour une aussi longue durée, nous avions l’habitude à l’Institut de gérer l’ennui qui s’installe et le cafard qui envahit rapidement ces jeunes éparpillées un peu partout dans le monde. Le Service des stages a vu fondre son service « téléphonique » d’aide à distance, car grâce à notre profil Facebook, un nouveau phénomène de soutien s’est installé où les élèves stagiaires géraient entre eux cette dimension d’ennui en s’encourageant mutuellement à poursuivre et à faire face aux défis et aux exigences liées aux stages et à la profession.

Améliorer la communication

Aussi, comme ils pouvaient joindre des photos à leurs messages, la communication de certaines informations était plus efficace. À titre d’exemple, le Service était en mesure de constater, lorsque l’élève formulait une plainte à ce sujet, si les conditions d’hébergement étaient appropriées ou s’il s’agissait d’exagération de la part de l’élève. Dans de tels cas, le Service était en mesure de renforcer le soutien approprié pour contrer le phénomène du choc culturel existant entre les habitudes de vie nord-américaines versus les valeurs ailleurs dans le monde. Après une période d’environ deux semaines d’intégration et d’adaptation au lieu de stage, la communication entre le Service et les stagiaires a pris la forme d’un « courrier » destiné à la fois aux parents, aux amis et à l’Institut.

Favoriser la socialisation

Comme Facebook est un outil de socialisation, nous avons pu envoyer des souhaits d’anniversaire aux « amis » étant donné que nous avions leur date de naissance. Le Service a également constitué un album photo, tiré des événements de l’été qui sera publié pour le bal des finissants lors de la promotion des différentes cohortes. Au retour des stages, les élèves ont exprimé à maintes reprises leur très grande appréciation de l’appui constant et d’une présence continue auprès d’eux puisqu’ils ont pu bénéficier, un peu partout sur la planète, de la présence de leur école, de leurs parents et de leurs amis. Quelle expérience pédagogique enrichissante pour ces élèves et pour l’Institut… Merci Facebook!

Avez-vous vécu une expérience semblable à l’aide d’un logiciel social? N’hésitez pas à nous le faire connaître dans la zone Commentaires.

4 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    230e3f435f8af4b156b060fed6dfbe21

    François Lizotte a écrit le 1 octobre 2009 à 11h44

    Je salue cette utilisation pédagogique de Facebook. A titre de coordonnateur de DECclic, j'ai parfois des demandes de conseillers pédagogiques ou de profs sur la meilleure façon de créer une communauté en ligne. Un environnement numérique d'apprentissage ne répond pas parfaitement à ce besoin. Et Facebook, par son côté très public et pour des raisons d'ordre légal, soulève certaines inquiétudes. Ce serait bien que le réseau collégial québécois se dote d'un outil de réseautage et s'inspire des travaux de la Faculté d'éducation de l'Université de Montréal et du Cégep@distance, qui testent l'application libre ELGG.

  2. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    maftoul marcela a écrit le 28 octobre 2009 à 2h55

    Effectivement, les étudiants proposent ce qu'ils connaissent déjà. Mais pourquoi l'Institut ne leur a pas proposé ELGG, utilisé avec succès dans plusieurs universités françaises?

  3. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Françoise Marceau a écrit le 28 octobre 2009 à 8h10

    Merci de nous informer qu'il existe d'autres produits pour faire du réseautage social. Effectivement, ELGG serait grandement approprié. Au Québec, quelques expériences sont d'ailleurs amorcées. En effet, l'Université de Montréal et le Cégep@distance se sont associés autour d'un projet de réseautage social. Pour le réseau collégial, Osmose (propulsé par ELGG) est actuellement utilisé dans un projet pilote Osmosehttp://osmose.cegepadistance.ca/. Ce serait formidable de connaître les projets français qui sont en cours actuellement. Pouvez-vous nous renseigner?

  4. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Véronique Leblanc a écrit le 14 novembre 2012 à 14h46

    Bonjour, Je suis à la recherche d'un outil pour faire également de la supervision de stage à distance. J'aimerais que vous m'indiquiez si vous avez rencontré des difficultés ou si vous avez de recommandations sur l'utilisation de Facebook pour le suivi de stage. Merci.

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*