Profweb

Accueil » Publications » Récits » Série plateforme : Moodle

Publications

Récits

Publié le 13 février 2011 | Soins infirmiers

Série plateforme : Moodle

La professeure Lyne Maillet présente le témoignage d’une apprentie. Nous avons pensé l’offrir en guise de clôture à notre petite série de récits portant sur les environnements numériques d’apprentissage (ENA). Il y a en effet dans le réseau collégial plusieurs établissements qui font leurs premiers pas dans Moodle dont la plateforme DECclic.

Le Collège de Maisonneuve où Lyne Maillet enseigne a fait le choix de cette plateforme au printemps 2008.Le Cégep de l’Outaouais a fait ce même choix en octobre 2009. Les professeurs de mathématique François Laflèche et Line Raymond ont fait état de la versatilité de la plateforme à laquelle ils ont greffé le logiciel Wiris.

Page d’accueil du cours Moodle dans laquelle on peut, si on le désire, faire apparaître un échéancier (cours de Lyne Maillet)

Mon passage vers Moodle

J’ai commencé à utiliser Moodle à ma 2e session d’enseignement en 2008. La plateforme LÉA était déjà déployée dans mon collège, mais je n’empruntais que la zone de messagerie.

Ce sont les fonctionnalités de Moodle qui m’ont incitée à développer mon cours en ligne. Ma porte d’entrée a été le premier test autocorrectif que j’ai composé. J’ai immédiatement vu les possibilités de Moodle.

Et depuis, j’ai adapté le contenu de mon premier cours pour la formation continue. Nous en apprécions particulièrement les effets dans le contexte d’enseignement intensif que nous vivons. Nos étudiants en soins infirmiers traversent leur parcours scolaire en deux années resserrées (plutôt qu’en trois). En de telles circonstances, l’offre d’encadrement doit être maximal et le contenu de cours le plus facilement accessible.

Énumération des principaux outils de Moodle.

De grandes possibilités de gestion et d’animation

Le contrôle des accès au site

Les inscriptions sont gérées automatiquement à partir du système de gestion pédagogique du Collège. On peut cependant intervenir pour des ajouts ou des retraits ponctuels (une situation assez marginale). Comme je détiens les autorisations d'accès, je peux accueillir à tout moment un nouveau visiteur : un étudiant qui s’ajoute à ma liste de classe, un professeur auquel je peux attribuer le rôle de contributeur. En soins infirmiers, c’est tout naturel de partager un tel lieu, du moins pour les cours donnés en commun par l’équipe enseignante. Cela permet de centraliser les notes et documents du cours.

Banque d'images en hygiène dentaire créée avec la fonction Base de données (cours de Nicole Pagé)

Un site évolutif reflétant les apprentissages

L’échéancier permet de combiner les contenus permanents et ponctuels de la matière du cours. Cette organisation du travail rend les étudiants très actifs. Je les invite à :

  • Bâtir le calendrier des activités de la classe ou du département. Le premier devoir des étudiants sera de trouver les dates de remise et d’examen et d’officialiser le calendrier singulier de la formation continue.
  • Répondre à certaines questions préalables au laboratoire.
  • Imprimer les fascicules de notes de cours et les exercices. Ces fascicules contiennent quelques espaces à combler correspondant à des notions importantes du cours. Je n’aime pas en prévoir trop, sinon l’attention est détournée des objets d’enseignement.
  • Imprimer, s’ils le souhaitent, les PowerPoint de cours pour mieux suivre.
  • Explorer la matière à venir.
  • Vérifier leur compréhension en effectuant les tests autocorrectifs.
  • Participer à la constitution d’un glossaire. Le glossaire remplit un rôle important : les étudiants ont près de 500 mots à apprendre dans le cours (Rôle professionnel de l’infirmière : 180-11-MA)! La constitution du dictionnaire terminologique y contribue. Je place quelques exemples de définitions en début de session pour leur montrer comment faire, et le processus est enclenché! Les étudiants identifient ensuite en équipe les mots à définir. Ils continueront à le faire par eux-mêmes. Les mots du glossaire reflètent parfois des notions qu’ils ne comprennent pas suffisamment. Les étudiants voient l’intérêt de ce wiki de classe que je redémarre à neuf chaque session. La participation est variable toutefois. C’est une activité non notée que je propose comme une bonne méthode pour l’apprentissage du vocabulaire.On peut étendre l’usage du glossaire à des fins autocorrectives dans le cadre d’un cours de langue, comme le fait le professeur Nicholas Walker.

    Exemple de Glossaire (cours de Lyne Maillet)

Les différents forums de classe

Moodle propose par défaut un forum sur son site. Ce n’est pas un forum standard. C’est plutôt un lieu pour l’envoi des communiqués aux étudiants que j’ai grandement apprécié. Tous les courriels que j’ai expédiés à la classe depuis le début de session y sont rassemblés. Cela correspond bien à l’orientation constructiviste à l’égard du savoir des pionniers de Moodle. Les étudiants aiment pouvoir les consulter à volonté.

Il est important de configurer le forum aux besoins du moment. Pour ce premier forum destiné à la diffusion des informations prioritaires en soins infirmiers, j’ai opté pour une rétroaction restreinte de l’étudiant, limitée à l’auteur du communiqué, soit le professeur.

On peut opter pour une rétroaction élargie, alors le forum devient un lieu de discussion ouverte correspondant à sa vocation habituelle. On peut d’ailleurs créer toutes sortes de forums dans Moodle.

L’encadrement

Le rapport d’activités

Les rapports me permettent de suivre les activités de chacun des étudiants sur le site ou du groupe lors d’une même activité. J’ai ainsi accès à des statistiques :

  • De fréquentation (des communiqués, documents téléchargés ou exercices autocorrectifs)
  • De réussite (recensement des réponses aux tests autocorrectifs et questions à développement).

Cela permet de suivre davantage les étudiants en difficulté. Je peux m’expliquer les raisons de leur échec. Je sais qui a fait les exercices ou non. Lorsque je convoque un étudiant, je peux voir quel élément pose problème, si c’est le manque de travail ou l’incompréhension d’une notion. La clientèle adulte qui souffre souvent de timidité a parfois de la difficulté à organiser son travail.

Les tests autocorrectifs

Les exercices interactifs sont proposés aux étudiants dans le cadre d’une démarche formative. Ces exercices forts appréciés leur permettent de mieux comprendre le code de déontologie. Cela les fait chercher et réfléchir.

J’ai découvert Moodle en autodidacte, et j’y plonge à nouveau cette session! C’est un instrument puissant de formation!

Y a-t-il parmi vous des utilisateurs de Moodle? Quelles sont vos impressions sur cet environnement d’apprentissage?

1 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Claudette Ouellette a écrit le 14 février 2011 à 14h05

    Merci de ce témoignage. C'est avec plaisir que j'inviterai les enseignants en Soins infirmiers à lire votre récit sur l'utilisation de Moodle pour dispenser un cours.

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*