Profweb

Accueil » Publications » Récits » Série plateforme : LÉA

Publications

Récits

Publié le 30 janvier 2011 | Multidisciplinaire

Série plateforme : LÉA

Le témoignage suivant s’inscrit dans la petite série de récits portant sur des environnements numériques d’apprentissage empruntés au collégial. La conseillère pédagogique Chantal Desrosiers a colligé les réactions des participants intéressés par la plateforme LÉA. Ceux-ci en faisaient l’expérimentation dans le cadre d’un Perfoma (APO-253 : Les outils de LÉA et les outils complémentaires).

Les enseignants apprécient les outils offerts par la plateforme.

L’assemblée des coordonnateurs du Cégep de Trois-Rivières a souligné la facilité d’utilisation de la plateforme lors de son implantation en septembre 2009. Depuis, plusieurs enseignants font usage de ses outils dans leur enseignement.

1. Des outils de base de gestion et de diffusion

Principaux outils : Les documents et énoncés de travaux distribués, le forum de classe , les notes d’évaluation, les actions de mes étudiants, la liste de présence, les communiqués, les événements à venir du calendrier.

a. Le sommaire et la gestion journalière des notes : instructifs et profitables

L’entrée des notes dans LÉA un outil précieux pour le professeur pour avoir une vue d’ensemble des performances de son groupe d’élèves. J’aime particulièrement consulter le sommaire, les graphiques et laisser un court message à un seul individu ou au groupe concernant une évaluation donnée.

Maryse Saint-Pierre, enseignante en littérature au Cégep de Trois-Rivières

À partir du sommaire, l’enseignant consulte la liste des actions posées par ses étudiants, que ce soit la consultation des absences, de la messagerie MIO, du calendrier, des communiqués et des sites web, soit le téléchargement de document ou la remise de travaux.

b. L’espace de dépôt des travaux: un incitatif à la correction numérique

Onglet Travaux - Énoncés et remise

LÉA offre la possibilité de créer des espaces de dépôt des travaux. Une fois les travaux remis, l’enseignant télécharge un travail en particulier ou tous les travaux en une seule étape. Il est possible par le même parcours de retourner les travaux corrigés aux étudiants.

Le module “Travaux – énoncés et remise” qui permet de déposer des fichiers texte ouvre la possibilité d’effectuer plus d’encadrement formatif et de donner plus de rétroaction, ce qui favorise la réussite.

Chantal Coutu, enseignante en techniques d’hygiène dentaire au Cégep de Trois-Rivières

La remise des travaux d'élèves est facilitée. Le professeur peut contrôler plus efficacement le respect des échéances puisque la date et l'heure de dépôt apparaissent à l'écran.

Maryse Saint-Pierre, enseignante en littérature au Cégep de Trois-Rivières

Durant la formation, j'ai appris à récupérer des travaux d'étudiants sur Léa, à les corriger sur Word et à les retransmettre sur Léa. Cette technique de correction favorise la réussite des étudiants. Il est donc plus facile et rapide pour l'étudiant de remettre son travail. De plus, je ne suis pas obligée d'attendre au prochain cours pour leur remettre leur travail.  Ils peuvent le consulter le lendemain, tandis que c'est encore frais dans leur tête.

Annet Lavallée, enseignante en biologie au collège de Shawinigan

c. Le répertoire des sites web recommandés

Onglet Sites web recommandés.

Internet est la première source d’information pour les étudiants lors de la rédaction de leurs travaux. Il m’apparaît “gagnant” de faire l’usage du répertoire “Sites Web recommandés” et d’aller vers les tendances naturelles des élèves. Je peux leur faire adopter une certaine rigueur dans leur démarche de consultation d’Internet.

Sylvie Poisson, enseignante en technique de travail social au Cégep de Trois-Rivières

d. L’importation des informations d’une session à l’autre

LÉA offre la possibilité d’importer d’une session à l’autre la grille d’évaluation, les documents ainsi que les énoncés des travaux.

Onglet Données- Importer / Partager

2. Les outils de communication présents

a. La messagerie et les communiqués

Comme je suis la responsable du programme, j’ai parfois à communiquer certains renseignements aux étudiants. La messagerie me permet de faire de tels envois. J’emprunte plutôt les communiqués, pour les étudiants de mes classes, lorsque je veux les informer d’un changement au déroulement du cours ou leur fournir une information utile.

Caroline Jolin, enseignante en biologie et biotechnologie au Collège de Shawinigan

J’utilise l'enregistrement sonore pour la correction et j’envoie ces fichiers sonores par la messagerie MIO.

Yanick Descheneaux, enseignant en techniques de travail social au Cégep de Trois-Rivières.

b. Les forums par classe ou par équipes

Onglet Forums par équipe

La section des consignes est utile pour présenter les exigences de l’enseignant.

Martin Hould, enseignant en philosophie au Cégep de Trois-Rivières

Le forum de discussion d'équipe devient intéressant pour les élèves qui doivent collaborer à un travail en demeurant en communication constante. Mes élèves malentendants ou dysorthographiques ont apprécié ce genre d'activité dans la mesure où ils sont plus à l'aise avec l'ordinateur qu'avec la parole ou le papier et le crayon. De plus, intégrer les notions de grammaire et étudier pour un examen autrement qu'en relisant individuellement des notes imprimées sur des feuilles ou dans un livre semblait motiver certains élèves.

Maryse Saint-Pierre, enseignante en littérature au Cégep de Trois-Rivières

Le fait de créer un sujet de discussion dans un forum de classe permet à chaque étudiant de sentir une solidarité dans le groupe et même de susciter une certaine collaboration entre les étudiants. Le fait d’aborder la matière par les réflexions et interactions du forum permet un meilleur apprentissage et une meilleure assimilation de la matière.

Manon Leclerc, enseignante en soins infirmiers au collège de Shawinigan

Les commentaires des étudiants

Il semble que les étudiants soient motivés ou intéressés à utiliser ce genre de plateforme.

Lorsque mes étudiants arrivent avant le cours, une des premières choses qu’ils font, c’est d’ouvrir LÉA, quelquefois même avant MSN.

Maryse Grégoire, enseignante en technologie de la mécanique du bâtiment au Cégep de Trois-Rivières

L’entrée des notes dans LÉA est un bon moyen pour renseigner l’élève quant à ses résultats; en consultant son dossier personnel, il peut constater ses progrès ou ses difficultés. C’est un facteur de motivation pour la plupart des élèves. La remise facilitée des travaux plait bien aux élèves. Cette remise peut se faire dans LÉA à toute heure du jour (ou de la nuit!), sans imposer de déplacement.

Maryse Saint-Pierre, enseignante en littérature au Cégep de Trois-Rivières

Avez-vous expérimenté la plateforme LÉA? Racontez-nous votre expérience!

À propos de l'auteure

Chantal Desrosiers Elle est détentrice d’une maîtrise en éducation (de l’Université de Sherbrooke), d’un baccalauréat en physique, d’un certificat en informatique et d’un certificat en pédagogie de l’UQTR. Elle a participé au projet de recherche CLAAC, a plusieurs projets RCCFC et au projet Cégeps en réseau. Elle est formatrice en technopédagogies à Performa et conseillère en technopédagogie au Cégep de Trois-Rivières. En partenariat avec Bernard Gagnon (Cégep de Saint-Félicien), elle a élaboré un site web technopédagogique pour les enseignants du collégial : TacTIC pédagogiques. Elle offre de la formation en infonuagique, sur Moodle et en apprentissage actif. Joindre sur Google+ ou Skype (chantal.desrosiers).

Ressources suggérées par l'auteur

  • Pour des informations complémentaires, nous vous suggérons la lecture de l’article du 74e Bulletin Clic publié en octobre 2010.
  • Information tirée du rapport su CEFRIO portant sur la Génération C.

4 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Jacques Lecavalier a écrit le 31 janvier 2011 à 11h47

    LEA n'est pas une plateforme pour le multimédia. Je donne un cours de français axé sur l'oral. Mes élèves doivent enregistrer cinq exercices de deux à trois minutes et me les faire parvenir. Cela donne des fichiers le plus souvent supérieurs à 3 Mo, que LEA refuse d'envoyer. De mon côté, je fais une évaluation orale de chaque exercice pour mes 100 élèves. Hier seulement, j'ai dépassé deux fois la limite de 50 Mo que LEA m'octroie. Je fais aussi de la vidéo dans ce cours, mais il est hors de question d'utiliser LEA.

  2. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Chantal Desrosiers a écrit le 31 janvier 2011 à 13h31

    Le transfert de fichier vers LEA dépend des institutions. Certains collèges disposent d'une capacité de transfert de 12 Mo à la fois autant pour la remise que pour le dépôt de documents. Pour la capacité d'un compte enseignant, cela dépend aussi de l'institution. Au Cégep de Trois-Rivières, chaque enseignant dispose de 300 Mo par groupe-classe. Si un enseignant a 5 groupes, il dispose de 1,5 Go pour une session donnée. La session suivante, il retrouve aussi 300 Mo par groupe-classe. Pour MIO, les enseignants ont en général 50 Mo mais chez nous, ils ont 100 Mo. Il est possible pour l'institution d'augmenter la capacité de certains comptes. Veuillez noter que la remise n'a pas de limite totale mais une limite de transfert de 12 Mo. Pour ce qui est des fichiers vidéos, je conseille les enseignants de déposer leur fichier sur un serveur web et d'ajouter le lien dans LEA. Il est aussi possible de changer le format du fichier vidéo afin de réduire le volume du fichier. J'espère que j'ai répondue à toutes vos questions. Au plaisir de vous lire.

  3. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Philippe Gagné a écrit le 14 février 2011 à 11h42

    Je partage les réserves de J. Lecavalier quant aux capacités de «gérer» le multimédia. J'ai conçu un cours de FLS hybride (70% en ligne, 30% en classe). DECClic, plus élaboré, est tout indiqué pour ce type de cours. Cela dit, la simplicité de l'ergonomie de LÉA constitue sa grande force. N'importe qui peut l'utiliser rapidement de façon intuitive et cela explique pourquoi ce système est présent dans environ 80% des collèges, si je ne m'abuse. Pour ceux qui veulent créer des activités d'apprentissage en ligne et utiliser l'audiorétroaction, entre autres, LÉA est trop... simple justement. La suggestion de Ch. Desrosiers (d'héberger les fichiers lourds à l'extérieur et de créer des liens) est fonctionnelle sur le plan technique, mais dans ce type d'activités, on veut rassembler toutes les ressources que nous produisons à un seul endroit idéalement. L'audiorétroaction, par exemple, doit accompagner la production de l'élève dans le système utilisé pour le cours de façon conviviale.

  4. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Chantal Desrosiers a écrit le 14 février 2011 à 12h25

    Lorsqu'on aborde les travaux multimédias des étudiants et des rétroactions de la part des enseignants aux travaux, je suggère d'utiliser un portfolio numérique comme Eduportfolio.org. Les fichiers multimédias demandent un traitement particulier et un espace de travail trés volumineux. De plus, si l'enseignant laisse plusieurs rétroactions suite aux modifications de l'étudiant, le portfolio est plus facile à suivre en ordre chronologique. À chaque besoin, son outil. Dans le réseau collégial, il existe plusieurs outils web simples et gratuits pour les enseignants mais pour cela il faut les connaître. Voilà pourquoi ProfWeb et Clic existent. Souvent le choix d'un outil ou d'un autre dépend du temps disponible à investir dans son apprentissage et dans son intégration dans son enseignement. Concernant DECclic ou LEA ou Moodle, cela dépend de la disponibilité de la plate-forme dans votre collège et de votre besoin.

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*