Profweb

Accueil » Publications » Récits » Réviser la matière pour l’examen…en s’amusant!

Publications

Récits

Publié le 21 mars 2016 | Psychologie

Réviser la matière pour l’examen…en s’amusant!

Avec la collaboration de Mathieu Cyr, stagiaire en enseignement au Cégep Lévis-Lauzon et étudiant au DESS à l’Université Laval.

L’utilisation d’un outil comme Poll Everywhere peut s’avérer très utile dans plusieurs sphères de mon enseignement. Il s’agit d’un logiciel gratuit en ligne qui me permet de faire des questionnaires auxquels les étudiants peuvent répondre en temps réel avec leur cellulaire, leur ordinateur ou leur tablette.

Site web de Poll Everywhere

Le téléphone cellulaire des étudiants : une problématique ou un outil déguisé?

Pour plusieurs enseignants, l’utilisation du cellulaire en classe représente une problématique qui nuit à l’enseignement et à l’apprentissage des étudiants. Pour d’autres, elle peut être une piste de solution pour combattre l’indifférence et l’isolement de certains d’entre eux. Question de rendre la révision de la matière plus interactive et intéressante pour l’apprenant, l’utilisation d’une plateforme comme Poll Everywhere me permet de faire une révision adéquate de la matière vue en classe pour les examens à venir.

Comment se présente l’outil?

Poll Everywhere est un outil qui me permet de construire des questionnaires, des sondages ou des questions à développement pour mes étudiants. Tout se fait en temps réel. Ces derniers ont la possibilité de répondre directement via leur téléphone cellulaire, leur tablette ou leur ordinateur.

Je trouve que l’outil est convivial et très utile pour réviser la matière vue en classe. Poll Everywhere me permet aussi de :

  • Réviser la matière et évaluer l’atteinte des objectifs.
  • Constater le niveau d’intégration des connaissances (pour moi et pour eux).
  • Varier les stratégies d’enseignement et avoir du plaisir en classe.
  • Rendre les étudiants plus actifs dans leur apprentissage.
  • Me rapprocher des intérêts des étudiants.
  • Sensibiliser les étudiants à l’utilisation responsable du cellulaire. L’idée est d’introduire l’outil et non de le bannir.
  • Faire participer les étudiants silencieux qui n’osent pas toujours poser leurs questions.

3 étapes faciles pour construire un questionnaire avec Poll Everywhere

  1. Après avoir créé un compte, cliquez sur « Create Poll » et inscrivez les questions que vous désirez soumettre à vos étudiants :

    Vous devez préalablement choisir le type de questionnaire parmi une sélection (choix multiple, développement, etc.) et le nombre de questions que vous voulez créer.

  2. Vous obtiendrez ensuite un lien internet avec lequel les étudiants pourront répondre à votre questionnaire avec leur cellulaire, leur ordinateur ou leur tablette.

    Lien internet pour répondre au questionnaire

  3. Vous pourrez ensuite voir les réponses des étudiants en temps réel sur votre questionnaire via votre compte Poll Everywhere.

    Visionner les réponses des étudiants

Les impacts pédagogiques

L’utilisation de Poll Everywhere peut avoir sa place dans n’importe quelle classe et avec n’importe quelle matière. Cet outil fait partie d’un tout, c’est une stratégie qui s’inscrit dans une pédagogie active. Tout ce qu’il faut, c’est que les étudiants aient en leur possession un cellulaire, une tablette ou un ordinateur. Dans les cas où un étudiant n’aurait aucun de ces instruments, il est possible de le mettre en équipe et l’activité est tout aussi valable.

Cet outil place l’étudiant au centre de son apprentissage. De plus, les impacts pédagogiques sont réels et importants. Comme Pascaline Minet l’indique dans un dossier de La Recherche, les découvertes issues des sciences cognitives ont montré l’efficacité des logiciels éducatifs et des expériences multisensorielles pour favoriser l’apprentissage.

Plus l’enseignement interpelle les sens, plus les possibilités d’intégration de la matière augmenteront. L’utilisation des technologies en classe, en plus de rejoindre les intérêts des étudiants, a un effet très positif dans la relation étudiant-enseignant.

Un étudiant est même venu me voir pour avoir des explications sur l’outil parce qu’il voulait l’intégrer dans une présentation orale. Le fait de s’amuser en classe avec des outils de ce genre permet des rapprochements positifs entre les étudiants et l’enseignant.

Les points positifs et négatifs de l'outil
Les points positifs Les points négatifs
  • Très efficace et convivial
  • Créatif et amusant
  • Rend l’étudiant actif et le place au centre de son apprentissage
  • Rejoint l’intérêt des étudiants
  • Favorise une relation positive entre l’enseignant et les étudiants
  • Sensibilise les étudiants à une utilisation responsable du cellulaire
  • Demande un moment d’exploration
    au début, la préparation d’un sondage prend alors plus de temps
  • Quelques problèmes techniques récurrents (prévoir un plan B et un plan C)
  • En anglais seulement

La réponse des étudiants

D’après les commentaires de mes étudiants, ces derniers apprécient l’outil pour le côté ludique, mais ils le trouvent également très pertinent pour la révision des contenus vus en classe. Ils ont aussi du plaisir à utiliser le cellulaire durant le cours. Cependant, ils ont noté quelques problèmes techniques récurrents, principalement dans la connexion entre leur appareil et l’outil. Ils ont constaté aussi des différences de l’interface de l’outil selon le système d’exploitation et l’appareil utilisés.

En conclusion, je dirais qu’il est très important de garder un certain équilibre entre l’utilisation d’une nouvelle technologie dans l’enseignement et les « bonnes vieilles méthodes ». Une fois que l’on a bien intégré un outil, il faut s’assurer de bien le maîtriser. L’important, c’est l’intention pédagogique qui nous guide vers les bons outils ou les bonnes applications. Personnellement, je place les étudiants au centre de leur apprentissage.

À propos de l'auteure

Andrée Roussel Elle enseigne depuis un peu plus de 8 ans au Cégep de Lévis-Lauzon, où elle est responsable des cours Psychologie du développement et Initiation à la psychologie, ainsi que des cours en communication. Bachelière en psychologie, elle détient un certificat en prévention des toxicomanies. Elle a eu l’occasion d’occuper plusieurs postes en dehors de l’enseignement, notamment en tant que conseillère en emploi et intervenante psychosociale. Elle a récemment commencé un diplôme de deuxième cycle en enseignement collégial. Ce qui l’anime le plus : le fait de toujours apprendre et le partage des connaissances.

2 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Claudette Ouellette a écrit le 22 mars 2016 à 14h55

    Je trouve fort intéressant votre commentaire « Pour d’autres, elle peut être une piste de solution pour combattre l’indifférence et l’isolement de certains d’entre eux. » dans le cas d'une activité en temps réel. Rien de mieux que d'utiliser des outils appréciés des étudiants pour capter leur attention. Bravo!

  2. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    C85afaaad9a45c376661a94cc28716eb

    Nicole Perreault a écrit le 22 mars 2016 à 15h16

    Merci pour ce récit fort intéressant ! L'activité que vous avez mise sur pied, tout en ayant un impact positif sur plusieurs dimensions de la réussite des étudiants, fait des appareils mobiles des alliés de la gestion de classe plutôt que des "ennemis". L'ex prof de psycho que je suis aurait le goût de reproduire votre activité. Merci encore !

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*