Profweb

Accueil » Publications » Récits » Quand l’outil est en harmonie avec la pratique!

Publications

Récits

Publié le 12 novembre 2007 | Humanities

Quand l’outil est en harmonie avec la pratique!

Tout a commencé avec la parution du logiciel La recherche et les Sciences humaines… le cours! produit par le Centre collégial de développement de matériel didactique (CCDMD). Comment résister à ce logiciel qui permet aux élèves d’apprendre à leur rythme, de suivre les étapes d’un scientifique dans la réalisation d’une recherche, de développer leur autonomie et de faire régulièrement des exercices d’auto-évaluation? Tout ça pour la modique somme de 5 $ à débourser par l’élève pour acheter le cédérom contenant tout le cours d’Initiation pratique à la méthodologie des sciences humaines!

Luce Marinier ne pouvait passer à côté d’un tel outil qui lui permettait enfin de placer ses élèves en plein cœur de leur apprentissage.

Le cours de recherche est obligatoire dans le programme de Sciences humaines; à Grasset, il se donne à la troisième session. C’est un cours considéré comme exigeant; la principale difficulté pour l’enseignante est le grand écart entre la préparation des élèves. En utilisant le cédérom du CCDMD, le rythme d’apprentissage des élèves est pris en considération.

De façon plus concrète, on retrouve sur le logiciel :

  • toutes les notions théoriques du cours;
  • un lexique disponible en tout temps;
  • un volet d’exercices par chapitre;
  • des exemples de recherche effectués par des élèves;
  • la présentation des normes de rédaction d’un rapport de recherche;
  • les règles d’éthique;
  • un diagnostiqueur expert permettant de visualiser une hypothèse;
  • la préparation du devis de recherche incluant la collecte de données et la rédaction du rapport.

Échéancier proposé du cours

Un exercice du logiciel

Comment organiser l’apprentissage avec un tel matériel entre les mains? Les quatre heures de cours par semaine (deux fois deux heures) se passent souvent en laboratoire informatique. Les sept premières semaines sont des cours dispensés par l’enseignante. À partir de la 8e semaine et jusqu’à la fin de la session, les élèves travaillent en équipe, tout ça sous la supervision de Luce. La dernière semaine sert à la présentation des recherches et à l’évaluation par les pairs. Voici quelques exemples de thèmes de recherche choisis par les élèves : les personnes itinérantes, les personnes séropositives, la relation entre la cote R et le nombre d’heures d’activités physiques, la relation entre le salaire d’une personne et la cote de beauté qu’elle s’attribue elle-même.

... les élèves sont davantage placés au centre de leur apprentissage et l’approche par compétences devient bien réelle; le prof devient une personne-ressource.

Qu’en est-il de la réaction des élèves face à l’approche utilisée par leur enseignante? Voici ce que Luce en dit : « pour les élèves motivés, ils le sont davantage; ils sont stimulés, autonomes et ils sont fiers d’être traités en adultes. Pour les autres, plus apathiques (adoptant la pensée magique) ma façon de faire est un obstacle. C’est très exigeant pour eux; ça leur demande beaucoup. Ils ne sont pas habitués à travailler par eux-mêmes. Malgré le fait qu’ils soient à la 3e session, ils ont un choc et constatent qu’ils n’ont pas développé leur autonomie. Néanmoins, quelques-uns, une fois à l’université, reviennent me voir et me disent jusqu’à quel point je leur ai rendu service. ».

Le temps d’appropriation du logiciel a demandé beaucoup de travail sans aucune forme de soutien ou de libération. Mais ça valait la peine, car enfin « les élèves sont davantage placés au centre de leur apprentissage et l’approche par compétences devient bien réelle; le prof devient une personne-ressource. ». Le logiciel étant maintenant bien intégré dans sa pratique pédagogique, Luce va s’attaquer maintenant à développer de nouvelles stratégies pour la clientèle d’élèves moins autonomes.

Dans la rubrique Scénarios de Profweb, pour les disciplines Psychologie et Sociologie, un scénario peut vous guider dans l’utilisation de ce logiciel en classe : Utilisation du cédérom « La recherche et les sciences humaines, le cours multimédia ! » dans un cours régulier. Lucie Trépanier, auteure et conceptrice du logiciel au CCDMD, a rédigé ce scénario. Vous y trouverez plein d’informations dont le déroulement pas à pas autant pour la préparation technique que pédagogique de l’intégration du logiciel en classe, un questionnaire pour vérifier les habilités des élèves à utiliser le cédérom et finalement, un exemple de plan d’études avec un calendrier détaillé. Tout est là, clés en main, pour vous lancer dans cette aventure!

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*