Profweb

Accueil » Publications » Récits » Quand l’écrit devient parole!

Publications

Récits

Publié le 12 février 2008 | Multidisciplinaire

Quand l’écrit devient parole!

Ce récit a d'abord été publié du côté anglophone de Profweb. Considérant le potentiel de l'outil, l'équipe Animaweb a décidé de le traduire. Compte tenu que l'auteur est anglophone, les deux premières vidéos présentées sont en langue anglaise. Le troisième enregistrement du lecteur, un fichier MP3, est le résultat obtenu en ayant soumis le contenu de ce récit français à SpokenText. En cliquant sur ENGLISH, à droite dans la barre de menu, vous pourrez écouter l'équivalent mais à partir du récit anglais.

Ayant enseigné en psychologie aux universités de Waterloo, Guelph, Carleton et récemment au Collège Héritage et étudiant au doctorat à Carleton, j’ai la chance de travailler au cégep et à l'université des deux cotés de la rivière Outouais.

L'une des retombées de ma recherche universitaire fut le développement d'une ressource utile pour mon enseignement au collégial mais également pour mes collègues. La souplesse de cette technologie donne aux élèves l’occasion d’apprendre à leur propre rythme sans augmenter la charge de travail pour l'enseignant. Elle peut d'ailleurs fonctionner indépendamment de l’enseignant. Intriguant? Continuez votre lecture pour en apprendre davantage.

Au départ, mon projet ne visait pas le développement de SpokenTextmais, avec du recul, je réalise que c'était presque inévitable. Voici comment tout a débuté...

Juste après l'amorce de mes études au doctorat à l'université de Carleton à Ottawa, j’ai trouvé une façon de transformer des documents en graphiques tactiles dans un des laboratoires. Utilisant un papier micro capsulé, j'ai réalisé que je pouvais faire une photocopie où tout ce qui était en noir sur l’original ressortait en relief. Ce processus m’a fasciné et j'ai voulu l’explorer d’avantage. Travaillant avec une équipe du département de géographie, j’ai pris une carte du campus de Carleton et l’ai transformé en carte tactile. J’ai pensé qu’elle pourrait être utile pour des étudiants aveugles mais l'étude de leur durée de parcours en utilisant cette carte fut malheureusement décevante.

Mark McKay

Dr. Robert Biddle

Malgré l'échec, cette expérience m'a permis de rencontrer Mark McKay, qui est légalement aveugle, ainsi que le docteur Robert Biddle qui travaille également à l'université de Carleton. Notre rencontre nous a permis de découvrir certaines affinités et nous avons commencé à travailler sur plusieurs projets concernant les personnes handicapées visuellement. Un des jalons importants, qui nous a permis de réaliser l'importance de l'usage de la voix numérisée, fut d'utiliser un téléphone cellulaire avec une caméra intégrale pour prendre des photos des enseignes et l'associer à un message numérisé.

Éventuellement, nous avons créé un site web pour permettre aux élèves d'entendre des textes comme s'ils les voyaient. La technologie derrière ce site est étonnement simple. À partir de fichiers Word ou Powerpoint, de courriels ou de pages web, le site permet aux élèves visuellement ou intellectuellement handicapés ou simplement surchargés de transformer leurs documents de cours dans un fichier sonore qui peut être entendu à partir d'un ordinateur ou d'un iPod puisque nous avons utilisé es éléments déjà disponibles en faisant des liens innovateurs. Simple et innovateur, n'est-ce pas?

Même que nous avions initialement ciblé des élèves visuellement handicapés, l'achalandage sur le site de SpokenText par des étudiants de l'université de Carleton, du collège Héritage et d'autres écoles d'éducation supérieure dans le monde indique qu'il y a beaucoup de personnes qui préfèrent l'écoute à la lecture de textes écrits :

  •  Il y a une augmentation croissante de la population qui utilise des iPods ou d'autres lecteurs MP3 et qui préfèrerait écouter leur cours plutôt que d'assister à la présentation de l'enseignant en classe. (Remarquons d'ailleurs qu'il y a presque 200 milliards d'Apple iPods vendus à date et que la population étudiante est actuellement la plus importante de tout l'histoire!)
  •  On estime que presque 15% de la population étudiante éprouve une difficulté d'apprentissage ou de traitement visuel qui rend difficile la compréhension des contenus présentés par écrit. De plus, Statistique Canada constate que le nombre de Canadiens avec des difficultés d'apprentissage est à la hausse, ce qui équivalait à environ 631 000 en 2006. On peut penser que ces personnes trouveraient très utiles d'avoir accès à des informations sous forme orale accompagnées ou non des informations écrites.
  • Éventuellement, 25% de la population éprouvera des problèmes oculaires occasionnés par du diabète, du glaucome, de la dégénérescence maculaire et des cataractes. Plusieurs « boomers », comme moi, se retrouvent avec des problèmes de presbytie qui se règlent par l'utilisation de lunettes de lecture. L'écoute d'un texte pourrait assurément améliorer la situation.

Comme vous le découvrirai dans les extraits vidéos qui sont présentés en langue anglaise, on dénote d’autres utilisations étonnantes de SpokenText.

Translation and Russian ESL

User Cases

SpokenText a permis à mes élèves du collège Héritage de télécharger les matériels distribués en cours pour l'écouter en balladodiffusion. La création des fichiers MP3 est facile et c’est aussi facile pour vos élèves de les utiliser. Comme les élèves savent très bien comment charger les chansons dans leur iPod, le téléchargement des contenus du cours se fait très facilement. Essayez-le! Il suffit d'envoyer un fichier Word ou PowerPoint au site et de choisir « French-high quality » parmi le choix offert et d'attendre le retour d'un fichier MP3 dans les prochaines minutes. La troisième séquence présentée dans le lecteur vous montre le résultat suite à l'envoi du fichier texte de ce récit. Les deux autres séquences présentent des extraits de la présentation de ce logiciel lors d'un atelier offert en anglais lors du colloque de l'APOP.

Étapes de transfert de fichiers.

En terminant, je tiens à remercier le collège Héritage qui a appuyé ma demande de subvention au sein du Programme de mobilisation de la propriété intellectuelle (MPI) avec les fonds fournis par le CRSNG et le CRSH ainsi que le personnel du Hot Lab de l'université de Carleton qui a travaillé en partenariat avec l'Innovation Transfer Office de la même université.

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*