Profweb

Accueil » Publications » Récits » Musique et livres numériques, les notes au bout des doigts!

Publications

Récits

Publié le 2 novembre 2015 | Musique

Musique et livres numériques, les notes au bout des doigts!

Je travaille au département de musique du Cégep de Drummondville depuis plus de 15 ans. J'enseigne la guitare classique, la formation auditive et la technologie musicale.

J’ai toujours été intéressé par les progrès technologiques et surtout leur apport à l'aide à l'apprentissage, c’est d’ailleurs ce qui a teinté mon enseignement et mon approche pédagogique auprès des étudiants. Cet intérêt m’a permis de trouver des solutions numériques pour répondre à différentes problématiques rencontrées dans le programme de musique.

Préparation aux auditions

Depuis 1995, il y a beaucoup de coupures dans le domaine des arts, et cela a eu des conséquences sur les cours de musique que suivaient les élèves du secondaire. Par exemple, en 2010, l’équipe d’enseignants du Cégep remarquait que les jeunes étaient moins bien préparés aux auditions pour l’admission dans le DEC en musique. Nous avons réfléchi à une manière d’aider les étudiants et de faciliter leur préparation aux auditions, sans pour autant baisser le standard d’admission.

En nous inspirant de ce qui existait sur internet, nous avons créé et déposé plusieurs ressources sur le site web du département :

  • Vidéos explicatives pour mieux se préparer à l’audition
  • Exercices interactifs
  • Documents téléchargeables (en format PDF)

Nous avons rapidement constaté, avec beaucoup de fierté, que les étudiants arrivaient mieux préparés aux auditions et qu’ils obtenaient de meilleurs résultats. Ces retombées positives ont été un déclencheur pour prendre un nouveau tournant vers le numérique!

En effet, malgré l’approche-programme préconisée, l’enseignement de la musique demeure un défi : plusieurs cours portent plus spécifiquement sur l'enseignement de l'instrument principal (guitare, piano, batterie, violon, etc.) qui diffère d’un étudiant à l’autre. De plus, le programme comporte de nombreux cours individualisés qui permettent aux étudiants de perfectionner la maîtrise de leur instrument. Par contre, concernant les cours de groupe (ex.: Théorie, Solfège, Dictée) les enseignants avaient l’habitude d’utiliser leur propre matériel et de choisir les ouvrages de référence utilisés (voici un exemple d’ouvrage). Cette façon de faire ne facilitait pas la mise en commun des ressources utilisées. Il y avait peu de concertation quant au choix du matériel pédagogique pour les cours de même niveau, ce qui occasionnait parfois des problèmes pour la mise en place d'une approche-programme réussie. Pour l’étudiant, il était parfois difficile de faire la synthèse des notions apprises un peu partout et de voir la cohérence entre les cours, sans oublier le fait qu’il devait débourser des montants considérables pour l’achat de manuels.

Dans notre cours de formation auditive, le manuel coûte approximativement 120 dollars et il ne nous permet pas d’entendre le solfège comme il doit être chanté. Avec le iPad, nous pouvons voir le solfège écrit et entendre notre gamme si jamais nous n’avons pas de clavier à proximité. Nous pouvons même écouter le solfège si jamais nous avons de la difficulté sur un passage. Myriam, étudiante au DEC en musique

Création de livres numériques

Heureusement, il y a eu l’arrivée du iPad! J’y ai rapidement décelé un potentiel et un intérêt pédagogique. J’ai découvert qu’il existait des logiciels comme iBooks Author, disponibles sur un ordinateur Mac, qui permettent de concevoir des livres numériques gratuitement. Grâce à cette application, j’ai créé un premier livre qui inclut du contenu théorique… et du contenu médiatique « enrichi »! Cette possibilité technopédagogique a changé mon enseignement et, graduellement, celui de plusieurs de mes collègues.

La création de contenus numériques a permis de valoriser le savoir et le savoir-faire de l’équipe enseignante. Nous avons réalisé que nous avions l’expertise pour répondre à nos besoins pédagogiques et aux besoins d’apprentissage de nos étudiants. Le fait de développer notre propre matériel plutôt que de nous tourner vers des ressources externes a favorisé une approche harmonisée.

Ce projet a incité les enseignants à collaborer davantage, à échanger des idées, du matériel et des contenus pour le bien des étudiants et, surtout, revoir la gradation des connaissances à acquérir chez les étudiants afin de créer un écosystème d’apprentissage cohérent entre les différents cours.

La collection Didac’zik

Fort de cette découverte, j’ai créé, entre 2012 et 2015, une vingtaine de livres numériques pour répondre aux besoins de l’équipe enseignante. Avec le temps, le mode d’accès à ces livres a évolué.

  • Initialement, les étudiants se procuraient les livres à l’aide de liens Dropbox envoyés à tous, mais comme les contenus sur Dropbox ne sont pas protégés, nous avons changé de méthode.
  • Nous avons regroupé des livres numériques dans un seul document nommé « Bibliothèque musicale ». Avec leur appareil mobile, les étudiants numérisaient un code QR affiché sur le babillard principal du département pour retrouver l’ensemble des volumes numériques utilisés, session par session. Ils arrivaient alors sur la page du catalogue de livres numériques à télécharger et choisissaient leur livre en fonction de leur cheminement scolaire.
  • Aujourd’hui, ces livres numériques sont disponibles sur un espace privé du serveur du Cégep et les étudiants doivent entrer leur code permanent.

Environ 80% de ces livres numériques sont gratuits pour les étudiants du Cégep de Drummondville. Certains livres ont nécessité plus de ressources lors de leur conception, ils sont donc vendus sur iTunes pour le prix d’un bon café, alors qu’auparavant, un manuel similaire coûtait plus d’une centaine de dollars à l’étudiant!

Livres numériques disponibles pour les étudiants du DEC en musique à la première session

Des livres numériques en formule tout inclus

La création de livres numériques en musique a nécessité quelques tours de force pour faire en sorte que chacun de ces livres soit complet et autonome. L’idéal pour l’étudiant était de lui proposer un outil d’apprentissage qui lui permettrait autant de lire de la théorie que d’écouter des dictées musicales, d’écrire les notes jouées et de se corriger. C’est pour cette raison que j’ai exploité au maximum l’application iBooks Author.

Concrètement, j’ai conçu des widgets qui rendaient possible l’écriture manuscrite (au doigt ou au stylet) des notes sur une portée en écoutant des pistes sonores sélectionnées. Un corrigé intégré à chaque dictée permet ensuite à l’étudiant de s’ajuster, de réécouter et de comprendre ses erreurs. Il peut effectuer ces exercices autant de fois qu’il le souhaite, au collège comme à la maison.

Voici d’autres exemples concrets de l’utilisation des widgets dans nos livres numériques :

  • Des centaines de pièces à écouter
  • La possibilité d’annoter du contenu
  • L’insertion de jeux-questionnaires avec rétroaction immédiate
  • Des outils de pratique (métronome, accordeur)

Vidéo de démonstration

Le virage vers le BYOD

Nous avons progressivement implanté le BYOD (Bring your own device, ou AVAN, Apportez vos appareils numériques) dans le programme de musique. À la première année d’implantation en 2012, environ 40% des étudiants ont acheté un iPad pour l’amener en classe. Ils étaient 60% l’année suivante, puis 80% en 2014. À l’automne 2015, nous avons rendu obligatoire l’utilisation du iPad pour les étudiants du DEC en musique. Le Cégep offre aussi la location de tablettes pour les étudiants qui n’en ont pas, mais sur une soixantaine d’étudiants, 2 seulement ont eu recours à ces « iPads mulets» avant d’acheter le leur.

L’étudiant actif… toujours!

Auparavant, les étudiants n’avaient pas les ressources nécessaires pour pratiquer ou réviser la matière entre les cours. C’est désormais possible grâce aux appareils numériques, dont le iPad, puisqu’ils permettent de centraliser les ressources (livres, enregistrement audio et exercices interactifs) en un même endroit.

Il y avait aussi un problème de disponibilité de ces ressources pour pratiquer. Il n’y a pas si longtemps, les étudiants devaient emprunter des cassettes ou des disques compacts à la bibliothèque pour réaliser leurs exercices d’écoute. Puisque leur nombre était limité, il y avait souvent des délais. Maintenant, le iPad rend les documents accessibles partout et en tout temps : on voit même les étudiants pratiquer les exercices dehors, devant le Cégep. Comme chacun dispose de son matériel, cela facilite la tâche de tous.

En somme, le virage technopédagogique effectué au cours des dernières années a des retombées très positives sur l’apprentissage de la musique pour les étudiants :

  • Exercices interactifs avec rétroaction en temps réel
  • Centralisation des ressources et des contenus à l’intérieur d’un même livre
  • Possibilité de pratiquer à la maison (les livres numériques peuvent être consultés entièrement, souvent sans avoir besoin d’une connexion internet)
  • Meilleure éducation et écoute musicale
  • Meilleure préparation des étudiants, particulièrement en théorie et en solfège
  • Coût minime d’achat de manuels
  • Maximisation du iPad dans un contexte scolaire
  • Meilleure gestion de l’approche-programme
Dans le cours de technologies musicales, nous avons accès à plusieurs exercices sur la théorie, tels que l’écoute et la construction de gammes, d’accords, d’intervalles, etc. De cette manière, je peux développer mon écoute et, pour les personnes visuelles comme moi, un petit clavier de piano y est intégré, facilitant ainsi l’apprentissage et la compréhension. Annabel, étudiante au DEC en musique

Musique sans frontière

Aujourd’hui, je constate humblement que plusieurs des livres numériques disponibles sur iTunes sont achetés… en Norvège, en Australie, au Japon et aux États-Unis permettant ainsi de faire rayonner le Cégep de Drummondville! Certains de ces livres sont disponibles dans plusieurs langues.

Nous améliorons continuellement nos ressources éducatives numériques. D’ailleurs, nous avons décidé d’incorporer dans notre écosystème une nouvelle plateforme d’apprentissage (ChallengeU) pour mieux répondre à nos besoins et varier nos méthodes et outils d’enseignement et d’apprentissage. De plus, nous continuons à développer de nouveaux prototypes de widgets axés sur le développement du musicien.

Si je me suis autant investi à créer ces livres numériques, c’est d’abord et avant tout parce que ma principale motivation est d’offrir à mes étudiants les outils que j’aurais rêvé d’avoir lorsque j’étais sur les bancs d’école… tout en répondant à un besoin du 21e siècle : éduquer les étudiants sur la culture numérique.

La culture numérique n’est pas acquise et ce n’est pas non plus une mode passagère. C’est important de penser aux étudiants, car le monde de demain leur appartient. Il faut les préparer à utiliser intelligemment ces outils et les initier à différentes plateformes pour maximiser le développement des compétences technologiques et informationnelles. Ces outils sont très utilisés pour les communications par l’étudiant; il est important pour nous de leur démontrer qu’ils sont aussi des outils d’apprentissage très puissants.

À propos de l'auteur

Guitariste de formation, Ian Murphy est détenteur d’un baccalauréat en interprétation et d’une maîtrise de l’Université de Montréal. Il enseigne au Cégep de Drummondville depuis 2001. Musicien accompli, il touche à plusieurs styles musicaux allant de la Renaissance à la musique contemporaine. En plus d’enseigner, il se consacre à l’enregistrement de la musique, plus particulièrement de la guitare classique. Ian s’implique également dans plusieurs concours (Guitare-Drummond, Concours de Musique du Canada) à titre de membre du jury. Passionné par les nouvelles technologies, il détient une certification LogicPro de Apple.

2 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Manuel Narbonne a écrit le 4 novembre 2015 à 4h13

    J'étais un des étudiants qui n'avait pas de d'Ipad et qui devait en emprunter un ! Maintenant que j'en ai acheté un, tout va pour le mieux grâce à l'agglomération d'exercices progressifs que l'on retrouve dans la bibliothèque musicale numérique. En posséder un facilite l'accès à l'information et permet d'acquérir d'excellentes bases et d'explorer la musique sous différents angles. Je ne regrette vraiment pas mon choix !

  2. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Michèle Plante a écrit le 4 novembre 2015 à 10h17

    Félicitations pour avoir créé cet outil pédagogique novateur et accessible et ce, tant pour les enseignants que pour les étudiants en musique.

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*