Profweb

Accueil » Publications » Récits » Les mathématiques et les TIC, des virus qui s’attrapent

Publications

Récits

Publié le 8 mars 2009 | Mathématique

Les mathématiques et les TIC, des virus qui s’attrapent

Toujours à l’affût d’expériences intéressantes dans les collèges anglophones, Norm Spatz a rencontré Alice McLeod qui lui a parlé de son utilisation de WeBWorK, un outil fort pertinent en mathématiques.

Native d’Halifax, Alice McLeod détient son amour des mathématiques de son père qui dessina sur le plancher de la cuisine un Crible d’Ératosthène alors qu’elle était âgée de six ans. Plus tard, elle fit ses études en mathématiques à l’Université McGill et tomba en amour avec Montréal. En 2005, après avoir enseigné au Lower Canada College, elle travaille au collège John Abbott.

C’est son collègue, Bill Boshuk, qui l’initia aux technologies et plus particulièrement à WeBWorK. Voyons plus particulièrement ce qui en est ….

Un outil pertinent

Bien des enseignants de mathématiques vous mentionneront qu’il n’est pas évident d’éditer des problèmes mathématiques sur le web tout en offrant une diversité de problèmes aux étudiants. Plus on veut individualiser et permettre aux étudiants de résoudre différents problèmes, plus la correction est exigeante... WeBWorK vient à leur rescousse en leur proposant une banque de problèmes dans laquelle ils peuvent puiser pour créer des activités d’apprentissage ou d’évaluation pertinentes à leur contexte pédagogique. Pour les personnes plus ambitieuses qui ont une certaine base en programmation, il est même possible de créer leurs propres problèmes. Les étudiants peuvent ensuite accéder à leur tâche par le biais d’Internet. Bien que l’information soit dans la langue de Shakespeare, voici un lien qui permet de saisir comment il est utilisé à l’Université de Rochester.

Que ce soit pour additionner des fractions ou évaluer une intégrale indéfinie, WeBWorK permet l’édition de formules mathématiques simples et complexes. De plus, comme WeBWorK présente une variété de fonctions mathématiques similaires à celles de la calculatrice Texas Instrument utilisée au secondaire, il est facile pour les étudiants de s’adapter.

Une rétroaction instantanée

En plus de permettre la présentation et la résolution de problèmes mathématiques, WeBWorK est génial pour assurer une évaluation formative ou sommative puisqu’il corrige instantanément la production des étudiants en leur confirmant ou non l’adéquation de leur réponse.

L'éditeur de problèmes WeBWorK

Dans un contexte formatif, si la réponse n’est pas adéquate, l’étudiant peut reprendre son travail alors qu’il a encore en mémoire sa démarche de résolution du problème et y travailler jusqu’à l’obtention d’un verdict positif. Cela est beaucoup plus incitatif que s’il reçoit sa copie corrigée la semaine suivante.

Des avantages pour l’enseignant

Pour l’enseignant, WeBWorK permet un certain contrôle : limite du nombre d’essais, ajout d’informations avec les réponses, détermination d’une date butoir pour réaliser les problèmes, etc. Lorsque cette date est passée, il est possible pour les étudiants d’accéder aux problèmes et aux bonnes réponses. Il peut même changer ses réponses mais ses notes ne seront pas modifiées.

L'interface de l'enseignant

Une autre fonctionnalité intéressante est la possibilité de fournir des problèmes différents à chacun de ses étudiants. Alice encourage ses étudiants à travailler ensemble pour résoudre les problèmes semblables mais ils doivent effectuer une démarche individuelle pour appliquer la démarche à leurs problèmes. Elle les invite à la contacter, en utilisant le bouton « courriel » associé à chacune des questions.

En comparaison à son approche antérieure, Alice passe beaucoup plus de temps à répondre aux questions des étudiants qu’à faire de la correction. Un avantage indéniable pour la réussite de ses étudiants…

Disponible en français?

Notre recherche ne nous a pas permis de trouver d’applications de WeBWorK en français mais comme il s’agit d’un logiciel libre qui s’appuie sur une communauté de pratique, peut-être qu’une telle application est développée. Connaissez-vous un collègue francophone qui utilise cet outil ? Utilisez-vous une application semblable dans votre collège? Avez-vous des questions ou des commentaires? N’hésitez pas à nous écrire pour répondre à ces questions ou, tout simplement, apporter des commentaires ou des suggestions.

1 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Chantal Desrosirs a écrit le 31 janvier 2012 à 10h46

    Une nouvelle communauté des enseignantes et des enseignants en mathématique a vu le jour le 13 janvier dernier. La communauté a bénéficié d'une formation offerte par Malcolm Harper et Charles Fortin. Un groupe d'étudiants de l'université de Montréal ont traduit les menus et sont disponibles à l'adresse suivantes : http://webwork.maa.org/viewvc/system/trunk/webwork2/lib/WeBWorK/Localize/ Le CCDMD regarde de près cet outil pour le développer en français.

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*