Profweb

Accueil » Publications » Récits » La classe inversée au menu dans un cours de Techniques de diététique

Publications

Récits

Publié le 3 novembre 2014 | Techniques de diététique

La classe inversée au menu dans un cours de Techniques de diététique

Ses propos ont été mis en forme à partir d'une entrevue qu'elle a réalisée avec Marc-André Laflamme, éditeur pour Profweb.

J’ai complètement revisité la formule pédagogique du cours Alimentation et pathologies en Techniques de diététique. Le cours Performa Le web pédagogique 2.0 a été une source d'inspiration importante dans l'idéation de bâtir un cours sous la forme de la classe inversée. J’ai créé des Prezi et des capsules vidéo et j’ai aussi utilisé d’autre matériel en ligne pour une série de douze séances de cours. Le téléphone intelligent est même devenu mon allié.

Une allocation essentielle de 0,3 ETC m'a été octroyée pour concevoir le cours et une aide technique précise et fondamentale m'a été apportée par l’entremise d'Élisabeth Laliberté technicienne au Centre des médias. Sans ce support capital, je ne me serais pas lancée dans l'aventure!

Curieux dénouement, mais plusieurs enseignants reconnaîtront une situation vécue ou possible, ce n’est pas moi qui donne le cours cette session. C’est ma collègue Sylvie Poirier qui expérimente la classe inversée avec le matériel que j’ai préparé. Elle pourra nous revenir avec ses observations à la fin de la session.

Les objectifs de la classe inversée dans le cadre de mon cours

Le cours Alimentation et pathologies repose sur deux capacités essentielles qui concernent le travail technique des futures techniciennes en diététique. Ces capacités sont en quelques sortes portées par le développement du professionnalisme d'une technicienne en milieu hospitalier.  L'intérêt initial n'est donc pas d'améliorer la réussite des étudiantes- réussite qui est soit dit en passant excellente dans ce cours- mais plutôt d’amener les étudiantes à être de meilleures techniciennes . Un second objectif que je visais était celui d'innover en matière de nouvelles technologies. À l'aire des médias et des moyens technologiques diversifiés, je connaissais, de par les lectures dans le domaine, l'urgence d'emprunter cette avenue des TIC.

Ma classe inversée

L'idée d'impliquer davantage les étudiantes par l'utilisation de moyens technologiques me plaisait. Je me suis servie de vidéos, de courtes présentations Prezi et d'une conférence disponible sur le web afin d'engager les étudiantes dans leur processus d'apprentissage. Les étudiantes avaient à visionner à chaque semaine une vidéo ou à lire un Prezi avant de se présenter en classe. Une fois en classe, elles devaient faire des exercices et résoudre une étude de cas sur un aspect technique de leur future profession qui avait été l'objet de la vidéo en question. Les étudiantes étaient même invitées à utiliser leur téléphone intelligent pour consulter à nouveau la courte vidéo en classe; ainsi elles pouvaient se concentrer sur certains éléments qui auraient pu leur échapper. Le téléphone intelligent devenait ainsi mon allié pour consolider les apprentissages des étudiantes.

Le matériel pour la classe inversée

Le matériel disponible en ligne ne couvrait pas tous les aspects essentiels du cours. J'ai dû créer 5 à 6 vidéos d'une durée de 2 à 14 minutes pour atteindre mes fins pédagogiques. Dans ces vidéos, j'exécutais des tâches qu'une future technicienne en milieu hospitalier aura à faire dans le cadre de ses fonctions. Le tout était évidemment commenté afin de rendre tous les aspects importants intelligibles aux étudiantes. La réalisation des capsules vidéos a été une tâche très exigeante et demandait des habiletés techniques que je n'avais pas; le Centre des médias du Collège m'a apporté une aide capitale pour leur réalisation.

J'ai également construit trois Prezis qui résumaient des éléments clés du travail technique en milieu hospitalier. À cela s’ajoute :

  • Trois autres vidéos que j'ai dénichées en ligne
  • Deux autres conçues par Diabète Québec
  • Et, enfin, une conférence d'un spécialiste en oncologie

En tout, j'avais 8 à 9 vidéos et 3 Prezis, ce qui représente 12 semaines de classe inversée. Les autres semaines de la session étaient dévolues à l'évaluation sommative.

On voit ici une capture d’écran qui permet de visualiser l’un des vidéos utilisés. Cette capsule porte sur la structure des menus. Vous remarquerez que j’ai choisi de me mettre en scène dans les capsules, car j’avais lu que la dimension humaine (voir son enseignante) était un facteur important pour les étudiants.

Mes désirs prospectifs dans les TIC en pédagogie

Le bilan de la classe inversée dans le cadre du cours Alimentation et pathologies n'a pas été encore fait, mais le plaisir d'avoir contribué au développement d'outils pédagogiques est grand. Le matériel construit est disponible pour les autres enseignantes qui seront responsables du cours, ce qui augmente les ressources disponibles pour le cours et facilite la tâche des nouvelles venues. Le bilan que je fais de ma classe inversée est celui de l'acquisition d'une plus grande expertise dans l'univers du numérique. Cette initiation numérique m'a donné le goût de tenter autre chose, soit, avec l’expertise et le dynamisme d’une collègue, de construire un blogue dans le cadre d'un autre cours du programme. Ce blogue sera expérimenté à la session d'hiver 2015 et il fera, peut-être, l'objet de futurs échanges enrichissants. J’ai également organisé une activité de transfert d’expertise avec mes collègues.

5 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Yolande Pieyns a écrit le 4 novembre 2014 à 20h07

    La démarche est excellente et noble. Le transfert du savoir ne peut avoir de réel adversaire. Toutefois, les moyens (technologiques) réduisant la main-d'œuvre sont questionnables, en tout cas dans mon contexte d'éducation où le cégep est un lieu social, intellectuel, un lieu d'apprentissage et de développement «citoyen». La vidéo ne devrait pas remplacer l'interaction prof/étudiant.

  2. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Marc-André Laflamme a écrit le 26 novembre 2014 à 11h43

    Bonjour, Je partage votre point de vue en ce qui concerne le rôle des TIC; les TIC sont un outil pédagogique et non une fin en soi- elles servent à stimuler et consolider des apprentissages. Elles ne remplaceront pas le professeur. Marc-André Laflamme Animateur à Profweb

  3. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Lise Lecours a écrit le 26 novembre 2014 à 6h31

    Quel beau projet ! Je ne crois pas que l'utilisation de la vidéo ne vient pas ici remplacer l'enseignant qui à mon avis pourra animer des échanges encore plus riches en classe, susciter le socioconstructiviste et surtout s'éloigner le plus possible de l'enseignement magistral. Le plus beau de ce projet est la contextualisation au rôle que la technicienne aura à jouer en milieu de travail. On est très loin de l'explication de la nutrition clinique pure et simple en lien avec les différentes pathologies. Je trouve votre projet génial Mélanie. Ayant enseigné plusieurs années au département de Techniques de diététique du Cégep de Saint-Hyacinthe et ayant élaboré le nouveau programme selon l'approche par compétences, je ne peux que vous féliciter. Bravo ! Lise Lecours Chargée de cours Université de Sherbrooke TIC 801 Principes et pratiques d'encadrement en ligne

  4. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Marc-André Laflamme a écrit le 26 novembre 2014 à 11h47

    Bonjour, J'abonde dans le même sens que vous: il y a quelque chose d'admirable dans ce projet et le support que le cégep à offert à l'enseignante est exemplaire. Marc-André Laflamme Animateur à Profweb

  5. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Jacqmain Mélanie a écrit le 30 janvier 2015 à 8h38

    Merci pour vos encouragements et votre positivisme! Les cours et les lectures réalisés au DE en pédagogie (USherbrooke) permettent de comprendre et de saisir l'importance de l'intégration des TICs dans l'enseignement. Ceci dit, intégrer les TICs aux stratégies d'apprentissages ne veut pas dire (comme vous le souligner très clairement) que la relation prof-étudiant prend moins d'importance. Au plaisir de vous rencontrer sur la plateforme Moodle, Mélanie

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*