Profweb

Accueil » Publications » Récits » L’iPad pour l’épreuve synthèse de programme : de la classe au musée!

Publications

Récits

Publié le 14 avril 2015 | Allemand

L’iPad pour l’épreuve synthèse de programme : de la classe au musée!

Photo de groupe des instigateurs du projet au MBAM

Les instigateurs du projet : Louis Fortier, Alain Forget, Lisa Tremblay, Élaine Labrie, Ewa Kacy, Katrin Link et Anna-Lara Paul

Au Collège Ahuntsic, dans le programme Langues, monde et cultures, les cours d’allemand intègrent l’utilisation de tablettes iPad pour la réalisation d’activités d’apprentissage. Par exemple, de courtes activités ainsi que des projets à long terme sont organisés dans les cours avec les tablettes. Les activités sont variées, passant des vidéoclips de musique aux romans-photos, de la publicité aux jeux-questionnaires interactifs. De plus, le projet de fin d’études en allemand, porté par le cours Projet allemand : langue et langages, se réalise en collaboration avec le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) depuis plusieurs années. Au cours des deux dernières années, l’équipe d'enseignants de langue allemande a intégré les tablettes iPad dans un projet pédagogique novateur avec la collaboration de Lisa Tremblay, conseillère pédagogique au Collège Ahuntsic. Les instigateurs du projet ont rencontré Marc-André Laflamme de Profweb, qui a recueilli et mis en forme leurs propos. Ce récit esquisse le projet d’expérimentation iPad et les défis associés à l'intégration de cet outil numérique afin de dynamiser les activités pédagogiques.

Capture d'écran du logiciel Tellagami

Tellagami – Entrevues avec étudiants allemands

Montage photo d'une publicité en allemand réalisée par un étudiant

PicCollage – Publicité de produits allemands (Beck’s)

Plusieurs objectifs soutenaient l’introduction de ce projet. L’intégration des TIC paraissait incontournable et il s’agit d’un moyen fort appréciable de dynamiser non seulement les salles de classe, mais également les liens hors classe avec les étudiants. Plusieurs projets ont été faits par le passé (voir le récit Un avatar pour délier la langue) et il y avait un désir de se renouveler. Évidemment, l’objectif de dynamiser les cours est en lien direct avec le duo motivation/réussite scolaire.

Le projet

Dans le cadre du cours Projet allemand: langue et langages, les étudiants ont une démarche à faire en trois temps : analyse, création et présentation. À partir d’œuvres allemandes modernes et contemporaines suggérées par une formatrice au Service de l’éducation et de l’action culturelle du Musée des beaux-arts de Montréal, les étudiants choisissent chacun une œuvre d’art de la collection permanente (peinture ou sculpture).

Présentation de l'oeuvre d'A.R. Penck par une étudiante

Présentation de l’œuvre d’A.R. Penck

Présentation de l'oeuvre d'Anselm Kiefer par un étudiant

Présentation de l’œuvre de Anselm Kiefer

L’œuvre choisie fait l'objet d'une étude approfondie et d’une appropriation de la part des étudiants, au cours de la session, avec l’aide des enseignants et de la formatrice du MBAM. Un des avantages de l’utilisation de la tablette iPad à cette étape est sa mobilité. Les étudiants peuvent photographier leur œuvre et le cartel associé, prendre des notes, s’enregistrer et rédiger en présence de l’œuvre. Un des défis a été de structurer l’étape de l’analyse. La Chaire de recherche du Canada sur les technologies de l'information et de la communication (TIC) en éducation et le MBAM ont construit, dans le cadre de ce projet, un outil en ligne pour accompagner les étudiants dans la démarche d’analyse. En parallèle avec cette étape, les étudiants perfectionnent leur allemand avec la préparation de l’examen standardisé en langue allemande Deutsches Sprachdiplom (DSD1), administré conjointement avec l’Office central pour l’enseignement de l’allemand à l’étranger (ZfA), durant lequel ils présenteront brièvement leur œuvre dans la langue cible.

Présentation de l'œuvre de Stephan Balkenhol par une étudiante

Présentation de l’œuvre de Stephan Balkenhol

Présentation de l'œuvre de Jörg Immendorff par une étudiante

Présentation de l’œuvre de Jörg Immendorff

Étudiants travaillant sur des iPads au MBAM

Travail sur place au MBAM

Ensuite, les étudiants créent une œuvre personnelle basée sur l’originale. Par le passé, une des difficultés rencontrées était la création d’une œuvre à partir de peinture ou d’autres matériaux, puisque les étudiants n’éprouvent pas tous une aisance à peindre ou à modeler des objets. Avec les tablettes, les étudiants peuvent choisir de travailler avec la photo, la vidéo, le dessin, la peinture, le montage ou l’animation. L’aspect créatif devient plus accessible et plus flexible avec l’utilisation d’applications de création.

En fin de session, l’évaluation terminale du projet repose sur la prestation des étudiants lors de la présentation interactive de l’œuvre choisie et de celle qu’elle leur a inspirée. Les étudiants élaborent un texte, une mise en scène de théâtre ou de danse, etc. Bien que la mobilité des tablettes soit une fois de plus bénéfique pour la préparation de cette étape, il reste encore à explorer d’autres possibilités d’utilisation lors de ces présentations. Ces dernières ont lieu au MBAM lors d’un événement auquel sont conviés les parents et amis des étudiants, ainsi que les enseignants et les étudiants de leur programme.

Deux étudiantes utilisant un iPad au MBAM

Expérimentation iPad par les invités lors de la présentation au MBAM

L’appropriation de la technologie

L’utilisation de la tablette tactile a demandé certains apprentissages de la part des enseignants et des étudiants. Or, ces apprentissages étaient assez simples à acquérir, puisque les applications utilisées comportaient peu de fonctions comparées à des logiciels. Les étudiants ont été amenés à faire l’usage de plusieurs applications afin de réaliser leur œuvre personnelle, par exemple : peinture avec Brushes,dessin avec Sketches, traitement de l’image avec PopAGraph, Old Camera et Photoshop Express, traitement de textes et enregistrement audio avec Notability et montage vidéo avec Perfect Video. Puisque les étudiants présentent des niveaux d’habileté variables par rapport à l’utilisation de ces applications, Lisa Tremblay est intervenue en classe pour les présenter et pour donner une courte formation sur leurs usages. De plus, des rencontres hebdomadaires entre les enseignants et la conseillère pédagogique ont eu lieu afin de discuter des défis, des enjeux et des problèmes techniques associés au projet.

Les collaborations

Le Collège Ahuntsic et l’Office central pour l’enseignement à l’étrangeront investi dans l’achat des tablettes (le Collège Ahuntsic est une école partenaire de l’Allemagne). Cette aide matérielle a été capitale pour le projet. Le collège a, de surcroît, octroyé une libération partielle d’une durée d’un an à un enseignant pour travailler sur le projet avec une conseillère pédagogique du Service de soutien à l’apprentissage. Le MBAMest également un collaborateur essentiel au projet, puisqu’il est impliqué depuis le début, avant même l’introduction des tablettes, et il s’est montré ouvert à différentes formes d’expérimentation. Des liens ont également été établis avec la Chaire de recherche du Canada sur les technologies de l'information et de la communication (TIC) en éducation, qui s’est chargée, entre autres, de collecter des données sur le projet et de créer une vidéo.

Projet expérimentation iPad en langue allemande

Prospectives

Photo de groupe des étudiants devant une oeuvre

Des étudiants heureux après le travail accompli

Le projet d’expérimentation iPad en est à sa deuxième année. Le projet a joué en faveur du sentiment d’appartenance des étudiants par la création d’un esprit de groupe fort développé. De plus, un site web est en préparation pour accompagner les projets iPad au Collège Ahuntsic. Si vous voulez en savoir plus, vous êtes conviés à participer au Sommet iPad 2015, qui aura lieu à Montréal, et au colloque de l’AQPC, qui se tiendra à Saguenay en juin 2015 : l’équipe y présentera le projet. D’ici là, si vous avez envie d’échanger à propos de ce projet, nous serons heureux de vous lire.

À propos des auteurs

Alain Forget est enseignant d’allemand au Collège Ahuntsic. Il s’intéresse à l’enseignement collaboratif et à l’enseignement par projets. La complémentarité entre les arts, les technologies et l’enseignement des langues, ainsi que le développement d’un volet international, l’intéressent également.

Louis Fortier est enseignant d’allemand au Collège Ahuntsic. Il s’intéresse au développement et à l’intégration d’outils multiplateformes dans les cours de langues.

Ewa Kacy est enseignante d’allemand au Collège Ahuntsic. Les activités pédagogiques et les projets qui mettent en valeur une représentation juste de la société allemande contemporaine et qui intègrent les technologies de l’information sont au cœur de son enseignement.

Katrin Link (2013-2014) et Anna-Lara Paul (2014-2015) sont des assistantes de langue allemande du MEESR. Elles contribuent activement à l’enseignement collaboratif et aux projets allemands du programme Langues, monde et cultures.

Lisa Tremblay est conseillère pédagogique au Collège Ahuntsic. Elle s’intéresse plus particulièrement à l’intégration des technologies en classe et dernièrement, elle s’investit dans l’utilisation des tablettes en classe.

Élaine Labrie, formatrice au Musée des beaux-arts de Montréal, attitrée au projet allemand.

2 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    C85afaaad9a45c376661a94cc28716eb

    Nicole Perreault a écrit le 15 avril 2015 à 11h47

    Chapeau pour ce projet aussi innovateur qu'intéressant. J'aimerais éventuellement en savoir plus sur l'impact de cette activité sur les étudiants : comment ont-ils apprécié le recours à la tablette tactile dans un contexte D’ÉSP ? Est-ce que cela a eu un impact sur leur motivation, leur réussite ? Comment les enseignants ont-ils, eux aussi, apprécié l’expérience ? J'aurai sûrement l'occasion d'en parler avec Lisa ! Je me permets d'ajouter que le projet fait appel à de nombreux objectifs du Profil TIC des étudiants du collégial dont ceux-ci : 2.1 Dégager les éléments d'information considérés pertinents ; 3.1 Planifier la présentation de l'information ; 3.2 Réaliser la production ; 3.4 Transmettre l'information ; 5.1 Maîtriser son environnement de travail. Bravo encore !

  2. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Émilie Lavery a écrit le 21 avril 2015 à 12h39

    Bravo à toute l'équipe! Et un salut tout particulier à Lisa et Alain avec qui j'ai, un jour, collaboré. Leurs projets communs ne cessent de donner à notre savoir un nouveau chemin d'expression, une nouvelle voie d'accès.

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*