Profweb

Accueil » Publications » Récits » L’image-mouvement vaut mille mots

Publications

Récits

Publié le 26 janvier 2014 | Communications graphiques

L’image-mouvement vaut mille mots

Je suis graphiste de formation. Devenu enseignant au collégial, j’ai rapidement intégré l’usage d’images et de diaporamas à mes cours, cela allait de soit! Non seulement j’enseignais en graphisme, mais l’enseignement n’en est que plus dynamique, et l’attention des étudiants, plus soutenue. Il y a 3 ans, j’ai ajouté des vidéos en plus des images. Ce changement m’a permis de développer une pédagogie innovante, plus flexible et toujours plus enrichissante pour les étudiants.

Idiko

En 2008, j’ai participé à l’élaboration du projet Idiko en tant que designer cinétique, un projet visant à développer du matériel pédagogique pour l’enseignement de l’infographie, en particulier en ce qui concerne l’édition et l’imagerie numérique.

Idiko, c’est 35 capsules vidéo produites par des enseignants et des professionnels en graphisme du Cégep Sainte-Foy et de l’Université Laval coopérant dans le cadre du programme de collaboration universités-collèges du MELS (aujourd’hui nommé programme d’arrimage universités-collèges du MESRST). Les capsules sont toutes disponibles gratuitement sur le Web.

D’une durée moyenne de 3 à 4 minutes, leurs sujets sont variés, et portent sur des thèmes généraux tels que les images vectorielles, la typographie, la gestion des calques, la perception de la couleur, etc. L’enseignant peut donc aisément intégrer une ou plusieurs capsules dans ses cours, selon ses besoins.

Liste de lecture de quelques capsules vidéos offertes par Idiko

De l’image à la vidéo

J’utilise 6 capsules Idiko lorsque je donne le cours Photographie complémentaire. Certaines capsules sont aussi très utiles dans des cours qui abordent des notions techniques reliées au domaine de l’imprimé. Plusieurs éléments de ce cours sont abstraits en mode magistral, même en utilisant des images.

La vidéo me permet d’illustrer à merveille de longues manipulations techniques, ou des théories complexes, notamment celle de la résolution. La vidéo casse le rythme de la classe, stimule l’intérêt, et peut être consultée de n’importe où à n’importe quel moment. Tout cela est un plus pour l’enseignant et pour les étudiants.

Image tirée de la capsule Idiko sur la trame d'impression

Image tirée de la capsule Idiko sur la trame d'impression. Cette capsule est utilisée dans les cours de design et production.

Le meilleur exemple de la grande utilité de la vidéo dans un domaine comme le graphisme m’est apparu lorsque j’ai participé à l’événement techno-branché organisé par le Cégep de Sainte-Foy. Des jeunes du secondaire visitaient le Cégep et nous voulions créer une activité qui leur ferait expérimenter concrètement, le temps d’un avant-midi, le métier de graphiste.

En prévision de l’événement, j’ai voulu expliquer toutes les étapes de réalisation de cette activité. Par réflexe, j’ai commencé à rédiger un guide de l’activité, mais me suis vite rendu compte que de telles explications nécessitaient plus de 30 pages de texte. J’ai fait de courtes capsules vidéo à la place. Tout y était, c’était limpide, simple, ludique et facile à comprendre pour les jeunes participants.

Image tirée de la capsule vidéo : texte et mise en page

Image tirée de la capsule vidéo « Texte et mise en page »

Pédagogie inversée

Les capsules Idiko sont bien scénarisées et imagées. Elles me permettent, comme d’autres vidéos d’ailleurs, d’intégrer la pédagogie inversée à mes cours. Je demande souvent à mes étudiants de visionner telle ou telle vidéo avant le cours afin de se préparer à la matière. Nous visionnons aussi parfois des vidéos en classe afin d’effectuer un rappel de notions apprises lors de cours antérieurs.

Tout cela est très enrichissant et a un impact évident sur l’attention et la participation. De plus, les étudiants qui visionnent les capsules avant ou après les cours peuvent le faire à leur rythme. Par exemple, revenir en arrière pour revoir un passage que l’on n'a pas bien saisi du premier coup, sauter un segment qui est déjà bien acquis, ou revoir autant de fois que désiré une capsule vidéo. Ça donne un contrôle sur le contenu, ce qui est difficilement réalisable dans un cours magistral (à part prendre des notes ou poser des questions). Au final, j’ai constaté qu’au moins 2-3 capsules vidéo me sont utiles dans le cadre de chacun des cours que j’enseigne. Je présente donc aux étudiants environ une dizaine de capsules Idiko chaque année. Ça peut paraître énorme, mais aujourd’hui, l’image-mouvement vaut mille mots!

Et vous, comment intégrez-vous la vidéo à vos cours?

2 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Claudette Ouellette a écrit le 27 janvier 2014 à 11h29

    Bravo ! L'image vaut 1 000 mots, la vidéo vaut combien de milliers de mots? Voilà un moyen efficace pour capter l'attention des étudiants et rendre les contenus plus faciles à intégrer. Belle collaboration enrichissante.

  2. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    C85afaaad9a45c376661a94cc28716eb

    Nicole Perreault a écrit le 27 janvier 2014 à 17h21

    Bonjour, un très gros bravo pour le projet Idiko qui a produit un ensemble de capsules de grande qualité. Je pense, entre autres, à la capsule "Événement couleur: comprendre la perception et la relativité de la couleur" que les enseignants de psychologie pourraient utiliser dans le cours d'Introduction à la psychologie -> psychologie de la perception. Dans le cadre des travaux de refonte du Profil TIC des étudiants du collégial, nous aimerions référencer les capsules Idiko dans Eurêka de façon à les lier en tant que REA à l'habileté 3 du Profil (Présenter l'information) et à les rendre accessibles dans un espace Web consacré au Profil TIC des étudiants. Quand nous serons rendus à cette étape, nous contacterons Idiko (vous ou M. Rochon). Merci encore !

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*