Profweb

Accueil » Publications » Récits » Intégration de capsules vidéo en génie mécanique

Publications

Récits

Publié le 1 juin 2008 | Techniques de la mécanique

Intégration de capsules vidéo en génie mécanique

François Lamy, professeur au département de génie mécanique, relate son expérience réussie d'intégration de la vidéo dans ses cours et explique comment elle favorise la réussite de ses étudiants.

Le programme de Techniques de génie mécanique a adopté l’approche par compétence en 2000. Comme vous le savez, cette approche, particulièrement adaptée pour les cours techniques, vise à enseigner non seulement le savoir, mais surtout le savoir-faire.

C’est notamment le cas pour le cours de Métrologie I où l’on demande aux étudiants d’effectuer le relevé et l’interprétation des mesures des pièces usinées. Ils doivent choisir convenablement le montage d’inspection, manipuler les instruments de mesure et finalement interpréter correctement les résultats.

Stratégie développée

J’ai organisé ma stratégie d’enseignement de façon à concentrer la théorie en début de session pour que les étudiants aient les informations concernant la calibration et l’utilisation des instruments. Ainsi, dans la deuxième partie de la session, le temps est plutôt consacré aux expériences en laboratoire réalisées par la rotation des équipes d’étudiants sur chaque poste de travail. Ce choix pédagogique est guidé par le coût d’achat énorme des machines et instruments de mesure mais aussi par mon désir de privilégier la diversité des expériences en laboratoire.

Pour certains étudiants, les notions de calibration et d’utilisation des instruments étant partiellement oubliées entre l’explication et l’exécution en laboratoire, je devais trouver une façon simple de réactiver ces connaissances. Or, il est quelque fois difficile de décrire une méthode de travail par un simple texte ou par des photos. Je me suis mis à la recherche de médias plus efficaces pour faire des démonstrations se rapprochant le plus d’une situation réelle de travail.

Exemple de capsule vidéo explicative.

J’ai donc fait une quinzaine de vidéoclips d'environ une minute chacun. Je les ai mis sur la plateforme en ligne DECclic, reprenant mes explications accompagnées de la démonstration. Aussi, avant chaque laboratoire, les étudiants sont invités à visionner les clips les préparant aux expériences à faire.

Réaction des étudiants

Portant une oreille attentive à leurs besoins, je les ai fait participer à la réalisation et au montage des clips. Pour en faire 15, j’ai mis environ 3 heures au maximum. La capture vidéo s’est faite à partir d’un simple appareil photo numérique. Deux à trois étudiants ont participé à la capture des vidéoclips réalisés durant les deux séances de démonstration de laboratoires, respectivement pour chacun des deux groupes. Par la suite, sous mes suggestions de scénarios et de commentaires à apporter, un étudiant a participé au montage en y ajoutant un titre ou une brève description avant chaque thème traité et ce, en utilisant un logiciel approprié. Ce qui m’a motivé à impliquer les étudiants, c’est le fait qu’ils voient sous un autre œil que celui du professeur les informations et les commentaires importants à retenir.

Ils sentaient que leur point de vue et leurs appréhensions face à un contenu et aux compétences difficiles à maîtriser seraient traités en s'impliquant de cette façon dans la création des capsules.

La motivation des étudiants était palpable lors de la prise de vidéos et pour le montage. Ils sentaient que leur point de vue et leurs appréhensions face à un contenu et aux compétences difficiles à maîtriser seraient traités en s'impliquant de cette façon dans la création des capsules. Ce fut notamment le cas sur les capsules concernant la calibration et l’utilisation des instruments, en accentuant davantage sur les manipulations plus susceptibles de causer des problèmes lors de leur utilisation dans la réalité. Pour moi, leur participation et leurs commentaires ne faisaient qu’enrichir mes présentations.

Plateforme utilisée

Enfin, j’apprécie DECclic puisqu’il est, entre autres, une aide à mon enseignement par sa disponibilité et sa facilité à supporter différents types de média. Cela le rend efficace et avantageux. Je n’utilise pas seulement DECclic pour les vidéos, mais aussi pour organiser chronologiquement mon cours, semaine par semaine : énoncer la théorie et mettre les exercices pratiques de calcul, les corrigés détaillés des exercices pratiques, les fichiers références format PDF sur l’utilisation des appareils et instruments de mesure, le tableau de référence format PDF sur les cotes et tolérances standards de dimensionnement pour les cônes, la queue d’aronde, le filetage, le bar sinus, etc. Aussi, DECclic me permet de présenter mes fichiers PowerPoint démontrant l’utilisation du logiciel Geopak employé avec une machine à mesurer tridimensionnelle (MMT).

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*