Profweb

Accueil » Publications » Récits » Exercices autocorrigés : les élèves en redemandent!

Publications

Récits

Publié le 19 septembre 2006 | Chimie

Exercices autocorrigés : les élèves en redemandent!

Au Collège Ahuntsic, tous les élèves en Sciences de la nature inscrits dans l’un des trois (3) cours de chimie ont accès via la plate-forme WebCT à des exercices autocorrigés. Surtout développés dans le cadre de l’aide à la réussite, ces exercices totalisent actuellement près de 6 000 questions couvrant, selon le cours, la totalité des notions ou les parties les plus importantes.

C’est lors d’une activité PERFORMA donnée par Christian Barrette au début de 2001 que j’ai découvert les logiciels Hotpotatoes permettant de construire divers quiz et tests autocorrigés en format HTML. Tout de suite ça été le coup de foudre! J’ai commencé à l’hiver 2001 à offrir sur Internet des quiz à mes propres élèves qui m’encouragèrent fortement à poursuivre en ce sens. De 2001 à 2004, j’ai donc développé des tests pour mes cours de Chimie organique et de Biochimie. La possibilité de construire des questionnaires sur mesure en fonction du cours que je donne a permis un enrichissement du contenu; je n’ai qu’à comparer un cahier d’examen de 2001 à un autre de l’année 2004 pour constater une différence dans la variété des questions et dans le niveau de difficulté de certaines.

Dès le départ, les exercices autocorrigés ont procuré plusieurs avantages sur les exercices écrits des manuels scolaires, à savoir :

  • une plus grande diversité;
  • un brassage continuel des questions; et
  • des réponses évitant ainsi que les élèves mémorisent les réponses en fonction des positions dans le questionnaire.

L’avantage qui m’aura surtout convaincu d’abandonner les exercices placés dans les manuels réside dans l’affichage d’une rétroaction à chaque fois qu’une réponse est saisie, bonne ou mauvaise. Il s’agit d’une fenêtre qui apparaît à l’écran pour :

  • donner une explication;
  • afficher un solutionnaire;
  • ou fournir un indice à l’élève tout en calculant un résultat sur 100.

Par le biais d’icônes, l’élève est prévenu s’il doit utiliser papier, crayon ou calculatrice, tout ne peut être fait à l’écran! L’écriture des formules en chimie organique se fait encore de façon traditionnelle.

Au début de 2005, j’ai déposé un projet d’élaboration de banques d’exercices autocorrigés pour les cours de Chimie générale et Chimie des solutions (Sciences de la nature et Techniques de laboratoire) dans le cadre d’un programme d’aide à la réussite. L’idée est d’exploiter la fonction rétroaction pour guider l’élève dans la résolution de problèmes plus importants et offrir une grande variété d’exercices accessibles en tout temps sur Internet. Notons que ces banques d’exercices peuvent être copiées sur une clé USB (Universal Serial Bus, en français Bus série universel) ou tout autre support. Une petite analyse des données sur l’utilisation des exercices en ligne selon le sexe permet de constater que cette mesure d’aide rejoint davantage les gars que les filles en comparaison à d’autres mesures comme les ateliers (toujours plus fréquentés par les filles) ou le tutorat par les pairs.

Mentionnons enfin qu’à partir des statistiques d’accès à la plate-forme WebCT et des données de branchement contenues dans le journal de fréquentation généré par le serveur, il a été possible de constater, et ce, dès le début, un fort achalandage, surtout à l’approche des examens…

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*