Profweb

Accueil » Publications » Récits » Étudier les réseaux sociaux pour développer des habiletés TIC

Publications

Récits

Publié le 9 février 2016 | Sciences humaines

Étudier les réseaux sociaux pour développer des habiletés TIC

Il y a environ 2 ans, le Collège LaSalle cherchait à diversifier sa liste des cours complémentaires. Le cours Réseaux sociaux est l’un de ceux qui furent créés à ce moment-là. Puisqu’il s’agit d’une matière en lien avec les sciences humaines, la direction a approché ce département pour savoir si quelqu’un était intéressé à offrir le cours. J’enseignais déjà la bureautique, en plus d’être déjà présent sur de nombreux réseaux sociaux. Je me suis donc porté volontaire.

Dès le début du cours, je communique les règles concernant l’utilisation du téléphone portable en classe. Même si le cours est destiné aux réseaux sociaux, il faut quand même avoir un bon contrôle sur cette technologie. Mes étudiants doivent toujours demander la permission avant d’utiliser le leur.

Les objectifs du cours

Recherche sur internet

La majorité des étudiants ne sait pas comment utiliser les outils de recherche, effectuer une recherche ciblée en utilisant les opérateurs booléens ou chercher l’origine d’une image. J’aborde avec eux la question des droits d’auteurs :

Est-ce que j’ai le droit de prendre l’image ? De la réutiliser ? De la modifier ? Lorsqu’une image a été modifiée, est-ce que je peux retracer l’image originale en ligne ?

J’explore donc les types de droits avec les étudiants, aussi bien pour les images, les vidéos et les textes.

Protection de son identité sur le web

J’essaie de sensibiliser les étudiants à l’importance de protéger son identité dans ce monde numérique. Je discute des employeurs qui consultent les profils de leurs futurs employés. Je compare l’identité numérique de 2000-2001 et celle d’aujourd’hui : les étudiants réalisent le pas de géant qui a été franchi ces dernières années. On étudie aussi comment définir son identité personnelle et numérique d’un point de vue sociologique.

Crédibilité des sources

Je donne des exemples de pages web au contenu factice, comme dhmo.org, et je demande aux étudiants d’en faire la critique, d’identifier sa fiabilité, d’étudier ses similitudes avec un site crédible. Souvent, ces sites sont très près de la réalité.

Des exemples de courriels frauduleux destinés à voler notre identité (hameçonnage) sont étudiés en classe. Nous comparons des courriels frauduleux et d’autres qui sont crédibles. De plus, les étudiants apprennent différentes façons de détecter le vrai du faux en ligne.

Les réseaux sociaux dans les différents domaines

J’essaie de faire réaliser aux étudiants que les réseaux sociaux sont importants dans tous les domaines de la société. Durant la première portion de la session, j’ai beaucoup mis l’accent sur la dernière campagne électorale fédérale. L’utilisation des réseaux sociaux à des fins politiques est d’une grande importance. Nous avons remarqué que certains partis politiques étaient très actifs sur les réseaux sociaux. Nous nous sommes abonnés à 4 partis pour analyser leurs statistiques. Nous avons observé comment ils assuraient le suivi des questions posées par le public. Certains partis prenaient jusqu’à une semaine avant de répondre, alors que d’autres répondaient en quelques heures.

Un autre sujet que j’ai voulu toucher était la grève étudiante du printemps 2015 et la manière dont on a utilisé les réseaux sociaux pendant le conflit, autant du point de vue policier, étudiant et gouvernemental.

Initiation au langage informatique (HTML)

Une initiation à ce langage a été faite en classe avec le gratuiciel Kompozer. Souvent, les étudiants ne savent pas la quantité de code qu’il peut y avoir derrière une page web. Ce qui est bon de ce langage, c’est qu’il est relativement simple et que le résultat à l’écran est automatique. Je trouvais important qu’ils connaissent et apprennent à décoder le code HTML, qui est une base en ligne.

Projet final : bâtir son propre site web afin de propager ses résultats de recherche 

J’ai bâti une liste de 25 questions sur les réseaux sociaux :

  • Comment fonctionnent les services de musique en ligne comme Spotify ou iTunes ?
  • Les vidéos dites « en streaming », option légale ou pas ?
  • Qu’est-ce qu’une page Spotted ? Y a-t-il des bienfaits ou des inconvénients à ce mouvement de masse ?

Les étudiants devaient choisir une question chacun et faire une recherche pour y répondre. J’utilise la plateforme Weebly pour leur permettre de monter un site, d’y afficher leurs résultats de recherche et de les expliciter. Weebly est assez simple à utiliser et il offre de nombreuses possibilités  (voir : Créer un site pédagogique en toute simplicité avec Weebly, un récit de Suzanne Roy).

Je donne aux étudiants différents objectifs à accomplir sur leur page web, dont la création d’une carte interactive, des modifications d’interface, la création d’un formulaire de contact, bâtir les différentes pages reliées à son projet de recherche, mettre en forme son texte en suivant les règles de l’art, etc. Même les personnes qui pensaient être incapables de faire le site web ont bien réussi. Voici 2 exemples :

En fait, c’est un cours où j’essaie de faire ressortir certaines compétences en informatique aux étudiants. Les étudiants qui suivent ce cours ont souvent peu de connaissances en informatique ou en bureautique. Tout au long de la session, je propose des exercices visant à développer les habiletés du ProfilTIC.

Parmi les sujets abordés en classe, je propose une réflexion sur l’aspect légal de certaines applications. Un exemple est l’application Waze, utilisée pour diffuser de l’information sur la circulation routière en temps réel. Or, il n’est pas permis d’utiliser son téléphone portable au volant, alors qu’on peut faire usage d’un GPS.

J’aime aussi aborder le phénomène des pirates informatiques (hackers), dont certains ont de bonnes intentions (White Hats) d’autres non (Black Hats).

Les commentaires de mes étudiants

Je reçois des commentaires positifs de mes étudiants, et même des anciens qui ont appris à faire des recherches à l’aide des différents outils utilisés dans le cours. J’aimerais apporter quelques modifications au cours, comme présenter davantage de contenus multimédias pour rendre le cours dynamique. Le seul élément négatif soulevé par mes étudiants est que, bien qu’il s’agisse d’un cours sur les réseaux sociaux, on ne les utilise pas assez souvent au goût de certains.

À propos de l'auteur

Charles Laporte Charles Laporte enseigne les mathématiques au Collège LaSalle depuis 2011. Il enseigne également en informatique et en astronomie. Depuis peu, il donne un cours complémentaire sur le bon usage des réseaux sociaux. Il a complété des études universitaires en mathématiques, profil météorologie. Il poursuit actuellement une maîtrise en didactique des mathématiques qui porte sur l’introduction des TIC en Calcul différentiel et intégral via l’utilisation du logiciel GeoGebra en mode collaboratif. Poète à ses heures, il a déjà agi à titre de parolier pour la Fondation Marie-Vincent.

4 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    C85afaaad9a45c376661a94cc28716eb

    Nicole Perreault a écrit le 9 février 2016 à 11h32

    Bonjour Charles, Laissez-moi vous dire que j'ai tout simplement adoré votre récit. J'ai été tout d'abord agréablement surprise d'apprendre qu'un cours complémentaire sur les réseaux sociaux était offert dans un programme de Sciences humaines. L’univers de la communication dans lequel nous évoluons transcende tout ce que l’on aurait pu imaginer, il y a dix ans à peine, et un cours sur les réseaux sociaux et les impacts liés à leur recours est devenu essentiel. Votre récit va plus loin en introduisant des concepts aussi importants que l’identité numérique, les règles relatives à l’utilisation des technologies dans son milieu, les droits liés la propriété intellectuelle, etc. Que voilà des thèmes en lien avec de nombreuses habiletés du Profil TIC des étudiants, vous avez tout à fait raison ! J’espère que les ressources qui sont proposées dans l’espace Profil TIC.ca vous sont utiles. Ah oui ! Je serai à votre collège le 25 février prochain. J’espère avoir le plaisir de vous rencontrer et d’échanger avec vous : ce serait vraiment apprécié. Merci !

  2. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Charles Laporte a écrit le 9 février 2016 à 11h43

    Bonjour Nicole, très heureux de votre commentaire. J'y serai aussi en après-midi, car je donnerai un atelier sur les selfies-vidéos tel que mentionné dans un autre récit. Merci!

  3. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    C85afaaad9a45c376661a94cc28716eb

    Nicole Perreault a écrit le 9 février 2016 à 12h50

    Au grand plaisir de vous rencontrer le 25 ! Je me permets également de vous proposer un autre site développé par le Réseau REPTIC. Il s'agit de MonImageWeb.com, un site qui vise outiller les étudiants du collégial dans leur recours aux réseaux sociaux et à la cybercommunication : Quels sont les risques associés à l’utilisation des réseaux sociaux ? Comment prévenir de telles situations ou,à défaut de les prévenir, comment intervenir si elles se produisent ? Le site sera bilingue sous peu. Site Web : http://monimageweb.com

  4. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Maxime Pelchat a écrit le 11 février 2016 à 13h54

    Le plan de match de ce cours est fort intéressant et surtout pertinent. J'enseigne le cours de Monde contemporain en cinquième secondaire et ma planification annuelle se dirige tranquillement dans cette direction depuis deux ans. Le monde numérique intéresse beaucoup les élèves et peu d'occasions leur sont offertes afin de l'explorer réellement et d'y créer. Les exemples que vous présentez m'inspirent pour mes prochaines activités. Merci!

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*