Profweb

Accueil » Publications » Récits » En ligne avec ma classe grâce à Via et Skype

Publications

Récits

Publié le 5 juin 2011 | Techniques de tourisme

En ligne avec ma classe grâce à Via et Skype

Marie-Janou Lusignan a réalisé de multiples projets TIC innovants. Ce premier récit relate des expériences d'animation d'événements exploitant différents modes de télécommunication utilisés avec ses classes.

Des conférences vidéo aux conférences Web

Une interactivité de plus en plus efficace

Dans le cadre du programme de Techniques de tourisme, les étudiants assistent à de nombreuses conférences données par des professionnels du tourisme, que ce soit en classe ou en entreprise. Comme je souhaitais qu'au moins une fois au cours de leur formation les étudiants puissent assister à une conférence de format moins conventionnel, j'ai eu recours à divers procédés.

Salle de vidéoconférence (2004)

Salle de vidéoconférence (2004) avec téléviseur de grand format et caméra web (photo : Jean-Marie Boissonnault)

Dans le cours « Organisation d'événement I », j'ai d'abord exploité, à partir de 2004, la vidéoconférence. Cette dernière se déroulait dans une salle du collège spécifiquement dédiée à cette fonction. Les étudiants pouvaient alors assister en direct à la présentation d'un conférencier, sur un téléviseur grand format, grâce à l'enregistrement et la diffusion vidéo. Au cours de l'exposé, les étudiants avaient la possibilité d'interagir et de poser des questions. Toutefois, ils le faisaient généralement très peu étant plutôt intimidés par la technologie et gênés de voir la caméra faire un grand zoom sur leur visage alors projeté en gros plan à l'écran! Le manque de contact personnalisé y jouait aussi pour beaucoup. L'expérience était néanmoins très appréciée!

Première conférence Web réalisée en classe multimédia, novembre 2008

Première conférence Web réalisée en classe multimédia, novembre 2008 (photo : Ginette St-Martin)

En 2008, j'ai introduit la visioconférence Web avec un nouvel outil de télécollaboration : Via (Via eLearning & eMeetings). Pour cette première expérimentation, la conférence s'est déroulée en classe multimédia (salle de classe munie d'un ordinateur, d'un projecteur, d'un écran et de haut-parleurs). Assis à leur pupitre, les étudiants assistaient en direct à la présentation d'un conférencier, sur un grand écran, grâce à une caméra Web. Un micro avait été placé en classe afin que les étudiants puissent poser des questions. L'expérience s'est très bien déroulée, mais encore une fois, les étudiants ont été peu enclins à interagir.

Étudiants du cours Organisation d'événement I

Étudiants du cours « Organisation d'événement I », décembre 2010 (photo : Marie-Janou Lusignan)

Comment faire pour que les étudiants soient plus actifs et échangent davantage? En 2009, un pas de plus a été franchi en appliquant entièrement le concept de la conférence web. En classe informatique, assis devant leur écran d'ordinateur et munis d'un micro-casque, les étudiants communiquaient et échangeaient en temps réel, via une caméra Web, avec un conférencier s'exprimant de Québec! Bingo! L'objectif était atteint! De participants passifs, les étudiants étaient dorénavant actifs et impliqués. En 2010, l'activité a été reprise avec encore plus de succès.

Certes, l'organisation d'un tel projet est exigeante et implique une logistique assez complexe, mais cela en vaut vraiment la peine! J'ai la chance d'être accompagnée par une conseillère pédagogique (Huguette Dupont) et le Carrefour TIC du collège, qui offrent tous deux un soutien exceptionnel, et de travailler en collaboration avec un conférencier (Jocelyn Guertin, du Centre des congrès de Québec) qui, d'année après année, fait preuve d'une grande ouverture.

Une expérience qui suscite l'intérêt

La Webconférence anime énormément les étudiants, principalement en raison de la nouveauté du média. Aussi, c'est une activité qui contraste avec ce qui est habituellement fait en classe : les étudiants utilisent un outil qu'ils ne connaissent pas, ils sont placés dans un contexte d'apprentissage différent et ils doivent communiquer de façon professionnelle d'une manière nouvelle.

Lors de la formation initiale, au fur et à mesure que les étudiants apprennent le mode de fonctionnement et les différentes possibilités de l'outil, la gêne et l'incertitude font place à la curiosité et à l'excitation. C'est fantastique de voir les étudiants sourire et, comme on dit familièrement, « triper »! Étant donné que le conférencier exploite les différentes fonctionnalités de Via (tableau blanc, sondages, partage de documents, diffusion d'une vidéo, présentation PowerPoint,...), la conférence est très dynamique et les étudiants hésitent moins à interagir et à poser des questions.

Tous les participants de la Webconférence

Capture d'écran « souvenir » de tous les participants de la Webconférence (photo : Huguette Dupont)

Pour moi, c'est mission accomplie! D'une part, les étudiants apprennent des contenus spécifiques rattachés aux objectifs du cours (tendances, métiers et intervenants dans le domaine des événements et congrès) et d'autre part, ils sont initiés à un nouvel outil qu'ils pourront réinvestir dans le cadre de leurs études ou mieux encore, dans leur vie professionnelle.

Une classe… en ligne

Les retombées de la webconférence

À l'automne dernier, suite à cette expérience, parmi les étudiants les plus enthousiastes, certains d'entre eux ont vu un réel potentiel de communication au cyberespace. Ceux-ci ont demandé si cet outil pouvait à nouveau être utilisé, plus spécifiquement pour l'organisation de leur projet événementiel. Cette question a allumé chez moi une petite étincelle et je leur ai alors proposé d'utiliser un outil similaire : Skype. Je souhaitais l'expérimenter afin de valider s'il s'agit d'un outil efficace de communication, de collaboration et de supervision. Bien que le logiciel ait été peu utilisé par les étudiants, ma réponse est OUI.

Skype : un outil de communication efficace

L'expérience vécue m'a permis de constater que les étudiants ont préféré le clavardage aux appels, avec ou sans vidéo. Les communications ont été efficaces, rapides et les étudiants ont pu obtenir les réponses à leurs questions de manière presque instantanée.  Pour une génération qui aime la rapidité et l'efficacité,  c'est un outil merveilleux.

Mon enthousiasme m'a amenée à demander à des étudiantes en 3e année qui partaient en stage à Québec, en Belgique et au Costa Rica, de s'ajouter à ma liste de contacts, ce qui m'a permis de faire des appels vidéo avec elles. Génial! Fantastique! Dans les années futures, je tenterai d'intégrer davantage Skype dans les cours les plus porteurs.

Quel rôle joue le cyberespace dans votre enseignement? Est-il devenu un lieu d'animation pédagogique?

2 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Nancy Lefèvre a écrit le 6 juin 2011 à 8h49

    Je tiens à féliciter ma collègue Marie-Janou Lusignan qui au fil des ans, ne cesse d'expérimenter de nouveaux outils afin de rendre les apprentissages toujours plus dynamiques pour les étudiants. Le temps et les énergies investis sont énormes, mais les étudiants apprécient la nouveauté et cela leur permet d'être également à jour en ce qui a trait aux nouvelles technologies. Bravo Marie-Janou !

  2. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    C85afaaad9a45c376661a94cc28716eb

    Nicole Perreault a écrit le 6 juin 2011 à 14h34

    Bravo et merci Marie-Janou pour vos projets. C'est vraiment inspirant. Le Réseau REPTIC aura le plaisir vous accueillir à sa prochaine rencontre (16-17 juin) pour parler de l'implantation du Profil TIC des étudiants dans le programme de Techniques de tourisme. Votre récit illustre très bien une activité pédagogique qui favorise le développement de l'habileté 4 du Profil (communiquer et collaborer sur Internet) ; soyez certaine qu'elle sera intégrée à une banque de scénarios pédagogiques que nous comptons offrir aux enseignants. C'est donc un double merci que je vous adresse. Au plaisir de vous rencontrer !

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*