Profweb

Accueil » Publications » Récits » Donner libre cours à l’amour de la littérature grâce à une banque de données. Est-ce possible?

Publications

Récits

Publié le 2 mars 2008 | Multidisciplinaire

Donner libre cours à l’amour de la littérature grâce à une banque de données. Est-ce possible?

Le récit d'Émilie Lavery, enseignante en littérature au Cégep Édouard-Montpetit, fait de nouveau la manchette dans Profweb... Assurément pour mieux faire connaître Interprète qui a été produit par le  Centre collégial de développement de matériel didactique mais aussi pour vous faire profiter de notre nouveau lecteur vidéo. Prenez le temps de prendre connaissance de l'entrevue que j'ai réalisée mais surtout de regarder les différentes séquences vidéo qui présentent les possibilités du logiciel.

Françoise Marceau

Mais avant tout, que peut-on dire ce logiciel?

Interprète est un logiciel, également offert en anglais, qui combine la puissance d'une base de données et l'intérêt pédagogique d'un outil de présentatique. Dans le cadre de son projet, Émilie s’est attardée à élaborer plus de deux mille fiches concernant la littérature québécoise, mais on pourrait aussi construire des banques d’informations dans d'autres domaines. On m’a même mentionné qu’un prof en avait élaboré une concernant l’électronique industrielle. C’est vraiment polyvalent, n’est-ce-pas?

Grâce à l'équipe d'intégrateurs multimédias du collège Édouard-Montpetit, un site web introduit brièvement l’outil et l’environnement de travail que constituent les bibliothèques créées avec Interprète. Prenez le temps d'aller y faire un tour pour découvrir le logiciel. Vous pouvez également regarder les vidéos qui présentent les fonctionnalités d'Interprète. On en trouve une sur le site du collège mais également une autre produite par le CCDMD.

C’est bien beau tout ce contenu organisé, mais comment l’étudiant peut-il aborder tout ce contenu sans s’y perdre?

Avec une grande facilité, l’enseignant peut constituer une bibliothèque composée de différentes fiches multimédias (Question, Texte, Biographie, Période, Événement ou Média) que les étudiants ou d'autres utilisateurs pourront repérer au moyen d'outils de recherche variés et originaux, consulter, placer dans les signets puis présenter dans un diaporama dynamique et interactif.

Mais revenons plus concrètement à l'histoire d'Émilie qui l'utilise, entre autres, pour organiser les informations recueillies au cours de ses années d’enseignement, constituer des recueils de textes et produire des lignes de temps et des tableaux comparatifs.

Différentes stratégies pédagogiques peuvent-elle être envisagées?

Bien des utilisations sont possibles mais voici quelques exemples dont vous pouvez lire le résumé ou écouter l'explication dans une séquence vidéo...

Fonctionnalités d'interprète

Exemple 1 : Individuellement ou en équipe, en classe, en laboratoire ou à la maison, différentes possibilités peuvent être exploitées pour varier la recherche et le traitement de l'information.

Exemple 2 : Bien que chaque cheminement dans la banque soit personnalisé, l’étudiant peut compter sur la structuration du logiciel pour appréhender le contenu déposé dans la banque.

Exemple 3 : Émilie aime tout particulièrement partir de la carte du Québec et situer la place qu’a pris la religion dans la société québécoise.

Exemple 4 : Le débat est une approche pédagogique soutenue par ce logiciel. Bien que le cours Français 104 soit plus approprié pour l’organisation de débats, Émilie encadre des débats de manière très structurée dans le cadre de ses cours de Français 103 afin de préparer ses étudiants à l’Épreuve uniforme de français.

Exemple 5 : On y retrouve également des outils que les étudiants peuvent utiliser dans le cadre de travaux scolaires. Lignes de temps et tableaux comparatifs sont à l'honneur.

Exemple 6 : On peut également exploiter différents angles d'analyse et de réflexion afin d'aborder différentes thématiques.

Vous désirez d'autres idées de scénarios pédagogiques ? En voici quelques-uns qui sont déposés sur le site PerfecTIC du CCDMD.

  • Recherche documentaire et médiatique pour un exposé portant sur une problématique littéraire
  • Présentation de l'oeuvre d'un écrivain
  • Commenter l'œuvre d'artistes et d'écrivains québécois selon une approche comparée
  • Introduire une réflexion sur les grands symboles, mythes et personnages légendaires de la culture québécoise
  • Mettre en relief les contrastes dans la production littéraire d'une époque

Mais au-delà des exploitations pédagogiques citées précédemment, quels sont les conseils à considérer et quel est l'avenir du projet ?

Bien des conseils peuvent être considérés pour exploiter adéquatement cet outil mais rien de mieux que de faire des essais et de lire la documentation qui vient avec le logiciel pour partir du bon pied. En agissant avec méthode, les utilisateurs pourront assurément réaliser les retombées positives en lien avec l'utilisation du logiciel.

Pour Émilie, Littérature québécoise est un projet de vie qui ne peut que s’améliorer avec le temps. Pour sa part, elle ne pourrait plus s’en passer, peu importe le cours qu’elle aura à offrir. Elle espère que ses collègues du réseau s'auront s'inspirer de son expérience et rendre accessible le contenu qu'ils développeront au cours du temps.

Elle incite d'ailleurs les profs à utiliser les banques de données déjà développées :

Merci Émilie pour nous avoir permis d’en apprendre un peu plus sur ce logiciel et de nous permettre de profiter de ton expérience

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*