Profweb

Accueil » Publications » Récits » De l’enseignement magistral vers une stratégie en ligne pour le cours Enveloppe du bâtiment

Publications

Récits

Publié le 23 février 2016 | Technologie du bâtiment et des travaux publics

De l’enseignement magistral vers une stratégie en ligne pour le cours Enveloppe du bâtiment

Une problématique d’apprentissage dans le cadre d’un cours du programme Technologie d’estimation et d’évaluation en bâtiment m’a amenée à transformer complètement la modalité de cours. Ce changement de cap, de l’enseignement magistral vers une stratégie en ligne, a permis à mes étudiants de développer autant des méthodes de travail efficaces que leurs compétences dans ce programme! Tout cela s’est passé à l’automne 2015 et a été possible grâce à l’environnement numérique d’apprentissage Moodle.

Le cours en question, Enveloppe du bâtiment (221-EDB-DM), comporte 5 heures de cours théoriques par semaine. Les étudiants sont en troisième session et suivent la même cohorte tout au long de leurs études. Dans ce cours, nous traitons de la construction des murs extérieurs, des toits, des planchers structuraux, des cloisons et des finis intérieurs, et ce, pour les bâtiments commerciaux, industriels ou institutionnels. Je donnais ce cours pour la troisième fois à la session d’automne 2015.

Mes deux premières prestations de ce cours étaient basées sur des exposés magistraux entrecoupés de présentations PowerPoint et de vidéos de construction. Je me suis retrouvée avec, pour tout auditoire, des étudiants qui jouaient sur leur téléphone, sur l’ordinateur ou qui dormaient carrément. J’ai essayé différentes activités comme faire des bulletins de nouvelles comportant différentes chroniques, avec chef de pupitre, chroniqueurs et recherchistes. Cela n’a donné que peu de résultats. J’ai aussi essayé de faire des tables rondes. Déception à l’horizon.

Il fallait que je trouve une solution pour ce cours, car je souhaitais que mes étudiants aillent plus loin dans leurs apprentissages.

Vers de nouvelles stratégies pédagogiques

Insatisfaite de la situation, et comme je suis continuellement à l'affut de nouvelles façons de faire, de défis à relever, d’améliorations à apporter, j’étais à la recherche d’une solution pédagogique. C’est alors que j’ai appris que Moodle était disponible dans mon collège. Cet outil ne m’était pas totalement inconnu puisque j’avais suivi plusieurs cours sur cette plateforme. De plus, j’étais assez familière avec l’apprentissage en ligne puisque j’avais suivi un cours sur le sujet dans le cadre de ma maitrise en enseignement collégial. J’ai donc envisagé me tourner vers la formation en ligne et travaillé pour rendre l’étudiant plus actif dans ses apprentissages. Je me suis retroussé les manches et j’ai commencé à transformer mon cours! Cap sur de nouvelles stratégies pour susciter l’intérêt et favoriser les apprentissages!

Les actions entreprises

Pour mieux structurer mon cours :

  • J’ai rédigé mes notes de cours en suivant les grands principes de l’encadrement des étudiants en ligne : variation du style de caractères, images variées, intermèdes informatifs, humoristiques ou autres, capsules vidéo, etc.
  • J’ai expliqué le plus souvent possible l’utilité de la tâche en faisant des liens avec le futur milieu de travail des étudiants, autant en estimation qu’en évaluation.

Dès la première séance du cours, qui était en présentiel, les étudiants et moi avons discuté du fonctionnement en vigueur pour la session. Environ 80% du temps de formation se déroulait en ligne. Chaque semaine, les étudiants avaient des tâches à réaliser :

  1. Lire les notes de cours disponibles sur Moodle.
  2. Visionner les vidéos qu’elles contenaient.
  3. Faire les exercices : des séries de questions sur la matière où les étudiants devaient répondre dans leurs propres mots.
  4. Remettre le devoir : un résumé aide-mémoire sur les notions apprises et liées aux objectifs d’apprentissage de la semaine. Cet aide-mémoire allait être joint à leur copie d’examen, ce qui suscite la motivation à coup sûr.

Environ 20% du temps était réservé aux visites sur le terrain et à quelques courtes séances d’informations obligatoires en présentiel. Trois travaux pratiques ont été donnés tout au long de la session. Ils pouvaient être faits en présentiel ou à distance. À titre d’exemple, les travaux pratiques consistaient à se prononcer sur des qualités de construction de l’enveloppe de certains bâtiments, d’en améliorer la conception, de concevoir des constructions plausibles et de qualités pour divers éléments de bâtiments. Ces moments privilégiés ont permis aux étudiants de rendre leurs apprentissages plus concrets et de confronter la compréhension des notions qu’ils avaient apprises lors de leur travail personnel.

Nouvelle modalité aux retombées positives!

Puisque le cours en ligne laisse les étudiants choisir où, quand et comment ils font leurs apprentissages, j’ai constaté que cela pouvait influencer de façon significative leur motivation. Voici les observations mes observations une fois la session terminée :

  • Le contenu des résumés hebdomadaires produits par les étudiants me démontrait clairement que les étudiants s’étaient mieux approprié les objets d’apprentissage.
  • Les résumés étaient complets tout en étant concis. La qualité des questions qui émergeaient lors de la rédaction de ces résumés m’a incité à croire que les étudiants voulaient aller au-delà des notes de cours.
  • La qualité des travaux pratiques témoignait d’une meilleure intégration des connaissances. Le dernier stade du processus d’apprentissage était atteint.

J’ai le sentiment que les nouvelles stratégies que j’ai mises en place pour ce cours en ligne ont contribué à la construction des savoirs chez les étudiants et qu’elles ont eu un impact positif sur leur niveau de motivation. D’ailleurs, à la fin la session, j’ai questionné la vingtaine d’étudiants du cours sur plusieurs aspects des stratégies utilisées. Voici quelques résultats marquants.

Quelques résultats marquants d’un sondage sur la motivation des étudiants et l’efficacité des stratégies d’apprentissage utilisées dans le cours.

L’expérience semble avoir porté fruit! L’analyse des résultats généraux indique qu’il faut recourir à des stratégies pédagogiques efficaces et qu’il faut placer l’étudiant au coeur de ses apprentissages. Et oui, la plateforme Moodle m’a permis de mettre ce principe en application!

Cette expérience m’a permis de constater à quel point il est nécessaire de mettre les apprenants en action et comment je peux les guider et les aider à s’approprier tous les savoirs essentiels. Des étudiantes et des étudiants plus motivés, plus compétents et satisfaits des apprentissages qu’ils ont faits, voilà ce dont je suis fière!

Par ailleurs, la grande majorité des étudiants n’ont pas considéré le fait de travailler seul devant un écran d’ordinateur comme un inconvénient. Il faut dire que les étudiants de ce cours se connaissent tous puisqu’ils en sont à leur 3e session et qu’ils suivent les autres du cours du programme en classe. Je crois donc que l’aspect socioaffectif de l’apprentissage à distance était moins important, dans ce contexte-ci, que pour un programme complet suivi en ligne.

J’en profite pour remercier les étudiants du cours Enveloppe du bâtiment de l’automne 2015 ayant expérimenté pour la première fois cette modalité d’apprentissage, ainsi qu’Audrey Corbeil, chez Profweb, qui m’a conseillée et aidée à analyser mon expérience. Il faut s’adapter à la clientèle qui n’est plus habituée à écouter, mais bien à interagir avec un écran. Selon moi, rien n’est parfait, mais il ne tient qu’à nous de le rendre le plus parfait possible. J’encourage tous mes collègues à tenter l’expérience, il en va de la compétence de nos étudiantes et de nos étudiants!

À propos de l’auteure

Lise Faucher travaille comme enseignante en estimation et évaluation en bâtiment au Cégep de Drummondville et en courtage immobilier au Cégep de Trois-Rivières. Elle détient un brevet d’enseignement secondaire, un certificat en psychopédagogie, un baccalauréat et un diplôme de 2e cycle en enseignement collégial. Son sujet de recherche de maitrise est la situation authentique d’apprentissage en évaluation foncière qui pourrait être rendue possible grâce aux TIC. Ses recherches l’ont amenée à étudier le manuel scolaire et le concept de compétence, ce qui l’a fait réfléchir sur la compétence de ses propres étudiants.

13 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    47543dd5c041290fc250fc4fe78c1251

    Catherine Rhéaume a écrit le 23 février 2016 à 10h53

    Wow! Très intéressant! C'est impressionnant de voir ce qu'une enseignante motivée peut faire! Ça a dû être énormément de travail de repenser le cours en entier comme vous l'avez fait, mais ça a été payant!

  2. L’auteur vous répond

    Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Lise Faucher a écrit le 25 février 2016 à 8h32

    Ma motivation venait surtout du sentiment de laisser mes étudiants incompétents à la suite du cours. Pour ce qui est du travail, oui, cela demande un certain remaniement du cours mais pas autant qu'on peut se l'imaginer. Le cours n'est pas à rebâtir complètement, il faut seulement l'adapter pour capter l'attention et susciter la persévérance des étudiantes et des étudiants. Finalement, oui, c'est payant. Les étudiants sont plus compétents à la fin du cours, ce que j'ai mesuré en comparant des questions d'examens de deux cohortes (en ligne et en présentiel) et ça c'est une grande satisfaction qui vaut bien plus que notre salaire en dollars. Au plaisir, Lise Faucher

  3. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    François Lizotte a écrit le 23 février 2016 à 11h52

    D'abord, merci pour ce récit. On aime toujours voir que Moodle est pertinent et facilite la tâche des enseignant(e)s qui explorent de nouvelles avenues.

  4. L’auteur vous répond

    Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Lise Fauc er a écrit le 25 février 2016 à 8h43

    Effectivement, Moodle est une avenue des plus intéressantes, je n'ai pas eu l'occasion d'expérimenter d'autres plateformes mais Moodle répond à tous mes besoins et est très convivial. Juste pour vous donner la preuve que Moodle est convivial, je n'ai pas eu de formation et j'ai pu me débrouiller. L'accès à cette plateforme est arrivé juste au bon moment, c'est-à-dire au moment où je cherchais la bonne façon d'intéresser les étudiants au sujet de l'enveloppe du bâtiment. On peut dire que cette compétence des étudiantes et des étudiants est due en partie à Moodle. Merci de votre commentaire qui me permet d'apporter plus de précisions Lise Faucher

  5. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Claudette Ouellette a écrit le 23 février 2016 à 13h04

    Très agréable de lire des expériences concrètes qui démontrent que les étudiants peuvent apprendre mieux grâce à votre stratégie active utilisée avec la plateforme Moodle. La tâche d'appropriation de Moodle pour rendre les contenus disponibles et la création des évaluations est exigeante pour la première version du cours. Mais vous y gagnerai lors des prochaines sessions. Il s'agira alors de faire des mises à jour et d'y apporter des améliorations. Félicitations ! Et bonne suite.

  6. L’auteur vous répond

    Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Lise Faucher a écrit le 25 février 2016 à 9h00

    Durant le cours en présentiel, les étudiants atteignaient seulement la phase 3 du processus type d'apprentissage, c'est-à-dire la connaissance (à titre d'exemple, ils connaissent le rôle du pare-vapeur). En ligne, ils atteignent la phase 6 du même processus, c'est-à-dire l'intégration (à titre d'exemple, ils peuvent concevoir des compositions de murs qui résisteront au transfert de vapeur d'eau). L'important est de savoir que l'étudiant n'est compétent que s'il est capable de résoudre des situations complexes et cela survient s'il atteint la phase 6 du processus d'apprentissage. C'est pourquoi je constate que ce cours en ligne laisse les étudiants plus compétents. Pour ce qui est de la suite, oui, le travail sera moins ardu et j'ai déjà prévu des améliorations. À titre d'exemple, je prévoie produire plus de vidéos pour répondes aux questions puisque les étudiants m'ont dit que cela était génial. Je vous remercie d'avoir fait des commentaires, je pense que cela est constructif et me permet d'apporter ces précisions. Lise Faucher

  7. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Martin Legault a écrit le 23 février 2016 à 13h49

    Très intéressant et inspirant! Félicitation d'avoir osé expérimenter, les fruits semblent avoir été au rendez-vous.

  8. L’auteur vous répond

    Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Lise Faucher a écrit le 25 février 2016 à 9h04

    Oui, ce fut une expérience extrêmement positive. . J'ai pu sentir que cette dernière cohorte avait nettement mieux apprécié leur cours d'enveloppe du bâtiment. De plus, d'après mes données, ils en ressortent plus compétents. Au plaisir Lise Faucher

  9. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Louise Carmel a écrit le 24 février 2016 à 14h15

    Merci pour ce généreux partage! Wow! Quelle belle réalisation, bravo!

  10. L’auteur vous répond

    Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Lise Fauche a écrit le 25 février 2016 à 9h06

    Oui, c'est une réalisation dont je suis fière et il m'a fait grand plaisir de la partager avec vous. La réussite de nos étudiants est une grande partie de notre salaire. Au plaisir Lise Faucher

  11. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Julie Caron a écrit le 29 février 2016 à 17h57

    Bravo, beau projet qui semble être une réussite! Intéressée à en jaser de vive voix pour en savoir davantage!

  12. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Judith Contreras a écrit le 29 février 2016 à 18h42

    Félicitations Lise!, très beau projet, toujours la réussite de tes élèves dans tes priorités!

  13. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Pierre Asselin a écrit le 2 mars 2016 à 5h45

    Bravo Lise ! Ce n'est pas toujours facile de sortir des sentiers battus, mais il faut faire confiance aux défricheurs et défricheuses qu'ils et qu'elles nous mènerons à bon port. Qui ne tente rien, n'a rien... et je suis bien content de voir que l'expérience a été concluante. Ton directeur des études :-)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*