Profweb

Accueil » Publications » Récits » Danse et iPad : un duo naturel

Publications

Récits

Publié le 12 mai 2015 | Danse

Danse et iPad : un duo naturel

Les TIC ont toujours présenté un attrait important pour l’enseignement de la danse. Le programme de Danse du Cégep de Saint-Laurent s’est servi par le passé des avancées du numérique et continue de le faire en intégrant les iPad à l’enseignement de la danse. Marc-André Laflamme, éditeur chez Profweb, s’est entretenu avec Jessika, Mélanie et Caroline. Il a recueilli leurs propos afin de produire ce récit sur l’utilisation des tablettes tactiles dans le programme de Danse.

Les objectifs à la base de l’usage des iPad

Dans notre programme de Danse, la technologie liée à la captation vidéo a toujours été un outil d’évaluation capital. En 2012, nous avons développé un projet pilote d’intégration des tablettes tactiles en classe. Les objectifs généraux de ce projet étaient de :

  • Valider le potentiel pédagogique de la tablette et de ses outils
  • Valider l’intégration de ce type d’appareil dans l’infrastructure informatique du cégep
  • Permettre aux étudiants de développer leurs habiletés TIC

Les objectifs spécifiques aux cours de danse étaient de :

  • Consolider sur un même appareil plusieurs outils pour traiter le son et l’image
  • Faciliter l’évaluation des performances des étudiants
  • Permettre la mobilité des enseignants pendant leurs cours

L’iPad est bien plus qu’un outil qui facilite nos évaluations, il permet d’aiguiser le regard de l’étudiant par rapport aux différentes facettes de notre discipline. Par une utilisation plus fréquente de la vidéo (car beaucoup plus simple), les étudiants multiplient leurs expériences de visionnement et apprennent ainsi à se regarder danser et à regarder la danse; c’est-à-dire à percevoir si leur stratégie de contrôle du mouvement est efficace. Dans une optique plus axée sur la créativité, ils apprennent aussi à percevoir les différents procédés chorégraphiques (gestion spatio-temporelle des danseurs) et à développer leur jugement créatif. Traditionnellement, c’est le miroir qui jouait ce rôle : celui de renvoyer au danseur son image afin qu'il puisse évaluer, en pleine action, si la ligne de la jambe est belle ou si les bras sont dans la bonne position. Avec la vidéo et l’iPad, l'étudiant s'investit totalement dans sa danse et se regarde après, et ce, autant de fois qu'il le souhaite!

Arabesque : DesNeiges Thomas-Groulx et Jeanne Lewis (étudiantes)

L’intégration des iPad aux différents cours du programme

Depuis 2012, toutes les enseignantes du programme utilisent les iPad dans tous les cours.  Comme les groupes-classes sont composés de 15 étudiants, l’intégration des iPad est aisée lors des cours théoriques et des séances pratiques.  Les iPad dont se servent les étudiants disposent des applications nécessaires à leurs apprentissages, telles que Coach’s Eye et Visible Body.  Les étudiants peuvent donc travailler en groupes de 5, ce qui permet un usage fonctionnel des tablettes.  Lors des séances pratiques, les iPadpermettent aux étudiants de se filmer afin d’opérer par la suite une correction :

  • De leurs mouvements
  • De leur gestuelle
  • De leurs expressions artistiques

Sur la capture d’écran pour Coach’s Eye : Félix Martin et Catherine Nadeau (étudiants)

Les tablettes tactiles sont nettement plus mobiles qu’une caméra et offrent une flexibilité d’utilisation importante, ce qui représente un avantage certain en classe de danse. Un autre usage d’intérêt réside dans le fait que toutes les captations vidéo peuvent être partagées par courriel. Les étudiants peuvent ainsi s’observer à la maison, avant ou après une classe, et approfondir leur analyse. Cette pratique ouvre la porte à de la pédagogie inversée, si l’enseignante le souhaite.

Lors des cours théoriques, l’iPad sert de support à l’apprentissage de l’anatomie grâce à l’application Visible Body, qui offre des planches anatomiques interactives.  De plus, son intégration dans le cours Étude d’un phénomène artistique : la danse facilite grandement le visionnement d’œuvres de chorégraphes de grande renommée.  En terminant sur l’utilisation des iPad, l’épreuve-synthèse de programme est un moment qui demande à l’étudiant d’utiliser l’ensemble des notions de composition chorégraphique développées lors de sa formation et qui rendent une idée lisible en mouvement.  Ces notions exigent bien de la finesse et du temps. Les iPad permettent une grande flexibilité d’utilisation, en plus de permettre une adaptation à différents types d’apprenants : pensons à ceux qui éprouvent des difficultés de concentration ou qui ont d’autres particularités requérant d’avoir accès à des ressources pédagogiques adaptées à leurs besoins.

Un bilan parcellaire de l’usage des iPad chez les enseignantes et les étudiants

Improvisation : DesNeiges Thomas-Groulx, Valérie Hard et Élie Mainville (étudiantes)

Nous sommes emballées par l’usage de l’iPad de façon générale, et par l’application Coach’s Eye de façon spécifique. Les cours sont plus actifs et interactifs et ils facilitent l’autoévaluation des étudiants, qui apprennent à mieux regarder et à se regarder. De plus, la flexibilité des iPad nous permet de faire de la classe inversée, ce qui favorise certains apprentissages lorsque les cours s’y prêtent. Ils sont également une aide importante en matière d’évaluation, puisqu’il est possible d’annoter les vidéos grâce à l’application Coach’s Eye.  Comme il y a un revers à chaque médaille, l’usage des iPad comporte aussi ses travers. Les applications changent régulièrement en raison de nombreuses mises à jour, ce qui exige un temps et une capacité d’adaptation considérables. De plus, au fil du temps, diverses options ont été testées pour faciliter la projection de l’iPad en classe et le partage efficace de vidéos, sans toutefois parvenir à solutionner tous les problèmes associés à ces fonctions.

Étudiants : Sandra Côté-St-Germain, Aude Lavergne, Ophélie Dubois, Amélie Lajoie, DesNeiges Thomas-Groulx, Florence Lacroix, Pierre-Rodrigue Kwemi, Catherine Hotte, Valérie Hard, Élie Mainville, Jeanne Lewis, Alexia-Anne Quintin.

Nous avons effectué 2 sondages en 2013 afin de tâter le pouls des étudiants sur l’usage des iPad en classe de danse. Il en ressort que les Ipad :

  • Sont très conviviaux et intuitifs à l’utilisation.
  • Favorisent la rétroaction et le suivi personnalisé des enseignantes auprès des étudiants.
  • Aident les étudiants, par la prise de photos et de vidéos, à analyser leur posture, à repérer leurs erreurs plus facilement et à s’autoévaluer.
  • Aident à la préparation des examens.
  • Permettent le partage de vidéos entre étudiants pour des fins pédagogiques.

Étudiants : Sandra Côté-St-Germain, Aude Lavergne, Ophélie Dubois, Amélie Lajoie, DesNeiges Thomas-Groulx, Florence Lacroix, Pierre-Rodrigue Kwemi, Catherine Hotte, Valérie Hard, Élie Mainville, Jeanne Lewis, Alexia-Anne Quintin.

En terminant, nous aimerions souligner l’engagement du Cégep de Saint-Laurent qui a soutenu la réalisation du projet iPad.  En effet, le Cégep a non seulement fourni le matériel nécessaire, mais aussi des ressources fondamentales.  Malgré que le projet soit récent, notre exploration est avancée et le bilan provisoire est très positif, tant auprès des enseignantes que des étudiants. La phase d’expérimentation est terminée et le projet est implanté depuis l’automne 2014. Nous souhaitons maintenant évaluer l’impact de l’utilisation des iPad sur la réussite des étudiants du programme de Danse. Vous aimeriez en savoir plus sur ce projet? Nous serons heureuses de vous lire et de répondre à vos questions.

À propos des auteures :

Jessika Vigneault est conseillère pédagogique au service de recherche, développement et programmes au Cégep de Saint-Laurent, depuis 2011. Elle s’occupe de dossiers variés, dont celui de l’intégration des technologies de l’information et des communications à l’enseignement.

Mélanie Martin possède un baccalauréat en enseignement de la danse de l’Université du Québec à Montréal. Membre de l’Union des Artistes, du Regroupement québécois de la Danse et de la Canadian DanceSport Federation, Mélanie  dirige sa propre compagnie de production depuis plus d’une dizaine d’années. Elle participe activement au développement artistique et pédagogique de la danse ainsi qu’à la formation des jeunes professeurs de la relève. Après plusieurs années d’enseignement de la danse au niveau primaire et secondaire, Mélanie Martin s’est jointe à l’équipe d’enseignants du programme de danse du Cégep de Saint-Laurent à la session d’automne 2003.

Caroline Cotton a mené, pendant près d’une dizaine d’années, une carrière de chorégraphe et d’interprète dans diverses compagnies professionnelles parallèlement à son travail d’enseignante au département de danse du Cégep de Saint-Laurent. Depuis 2005, elle se consacre entièrement à l’enseignement.

6 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    C85afaaad9a45c376661a94cc28716eb

    Nicole Perreault a écrit le 12 mai 2015 à 16h14

    Bravo pour ce récit qui illustre de belle façon comment des approches pédagogiques originales peuvent avoir un effet positif sur la motivation les étudiants, les enseignants, mais aussi sur les apprentissages.

  2. L’auteur vous répond

    Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Jessika Vigneault a écrit le 13 août 2015 à 10h38

    Merci Nicole de ton message ! Nous sommes emballées à l'idée de poursuivre ces activités d'apprentissage stimulantes et d'en évaluer plus précisément leurs impacts sur la réussite des étudiants.

  3. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Martin Legault a écrit le 15 mai 2015 à 9h14

    Super! Merci pour le partage! Très inspirant pour tous les programmes impliquant une forme ou une autre de travail corporel, du mouvement, du sport et de l'activité physique. Très hâte d'entendre parler des résultats de votre prochaine évaluation, également très pertinente...

  4. L’auteur vous répond

    Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Jessika Vigneault a écrit le 13 août 2015 à 10h30

    Merci M. Legault de vos commentaires ! Nous partagerons avec grand plaisir la suite de notre projet qui sera plus axé sur la réussite des étudiants du programme de Danse.

  5. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Sylvain Lafortune a écrit le 17 mai 2015 à 8h22

    Bravo pour cette initiative. Les exemples d'utilisation sont nombreux et je ne serais pas surpris que vous en trouviez beaucoup d'autres. Dans ma propre expérience de l'utilisation de la tablette en classe, je trouve qu'elle favorise l'autoévaluation et l'autocorrection puisque les problèmes sont clairement apparents pour l'étudiant. J'adore l'analogie avec le miroir. Enfin un moyen d'avoir un feedback visuel, non pas immédiat mais tout de même rapide, sans se laisser distraire au moment de danser.

  6. L’auteur vous répond

    Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Jessika Vigneault a écrit le 13 août 2015 à 10h33

    Merci M. Lafortune d'avoir pris le temps de réagir à notre article ! N'hésitez pas à communiquer avec nous pour échanger sur vos expériences avec la tablette en classe. Au plaisir !

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*