Profweb

Accueil » Publications » Récits » CitéPolis pour une meilleure compréhension du programme de sciences humaines

Publications

Récits

Publié le 19 mai 2013 | Sciences et techniques humaines

CitéPolis pour une meilleure compréhension du programme de sciences humaines

Ce récit a été réalisé avec la collaboration de Maxime Blaquière et de Steve Michaud.

Genèse du projet

Bon an mal an, 1 cégépien sur 3 s'inscrit en Sciences humaines. C'est de loin le programme le plus imposant. C'est 2200 étudiants et 87 professeurs, seulement au Collège Édouard-Montpetit. Pourtant, ce programme préuniversitaire a trop peu visibilité. Où s'élève sa tribune? Que sait-on de ses domaines de recherche et de ses rayons d'action? Sait-on pourquoi on s'y inscrit?

L'idée d'un portail pour le programme de sciences humaines s'est imposée à moi, il y a 3 ou 4 ans. Il est devenu de plus en plus évident, à travers les années, en entendant les étudiants me questionner, qu'il fallait éclaircir notre rôle et rendre plus concrets nos domaines d'influence.

Ça fait quoi un politicologue? Un géographe, ça s'intéresse à quoi?

Des 8 disciplines des sciences humaines, 4 ont à ce jour fait l’objet d’une réalisation audiovisuelle diffusée sur le site. Chacune engage une réflexion sur la pertinence de cette formation avec une thématique inusitée. L'idée est de sortir la profession des livres. Les territoires insoupçonnés cités en exemple contribuent à exposer toute l'étendue du rayon d'action du spécialiste en sciences humaines.

Pour de nombreux étudiants, les perspectives d'études du programme restaient floues. Il fallait les rendre plus claires. Le projet CitéPolis propose un regard instructif et motivant sur le programme.

Donner la parole à des enseignants et chercheurs

Ces portraits d'enseignants sont, à nos yeux, le meilleur moyen de démontrer toute la pertinence du programme et l'intérêt de chacune de ses disciplines. Chacune des capsules audiovisuelles réalisées donne l'occasion à un professeur chercheur, d’ici ou d’ailleurs et de niveau collégial ou universitaire, de proposer un point de vue personnel enrichissant, profitant de son expertise.

La professeure de sociologie Lysanne Couture présente certaines sphères d'influence du sociologue

Décloisonner nos disciplines

Le site permettra aussi de dynamiser les échanges et la transmission des savoirs dans notre programme. Nous entretenons l'espoir d'établir une passerelle interordre. La prise de parole de quelques professeurs universitaires (Sylvain Lefebvre, Léon Robichaud) en est une première illustration.

Plusieurs des réalités choisies dans nos capsules surprennent. Aurait-on pensé illustrer le domaine d'influence du géographe par la Formule 1? Mettre une bande dessinée entre les mains d'un politicologue? Voir le spécialiste du passé nous entretenir des compétences en multimédia?

La bande dessinée est l'objet d'analyse du politicologue, explique Félix-Olivier Rondeau

L'intérêt que soulève chacun de ces entretiens illustre la richesse de notre programme.

Contexte de diffusion des capsules

L'idéal serait d'utiliser ces capsules en début d'année. Elles susciteront l'enthousiasme pour le programme. La preuve? Plusieurs de mes étudiants sont venus me dire qu'ils ont, à la suite de l'écoute du propos de Félix-Olivier Rondeau, acheté un exemplaire de Sacco ou de Delisle. La réflexion sur l'objet politique intéresse. Nous pourrons également en tirer profit lors des activités promotionnelles du Collège destinées aux étudiants du secondaire. CitéPolis pourra bien les orienter. - Michel Vincent

Mise en oeuvre du projet

Ce projet est le fruit d’une collaboration entre la Direction des études et la Direction des systèmes et technologies de l’information du Collège. La Direction des systèmes et technologie de l’information participe aussi en prêtant des ressources humaines et matérielles au projet.

Pour que ce projet fonctionne, il faut en effet une équipe de travail. Au professeur s’est jointe l'équipe de production composée du technicien en audiovisuel Maxime Blaquière (montage, composition musicale, conception visuelle), du technicien en art graphique et intégrateur Web Steve Michaud et de moi-même comme chargé de projet.

Nous avons produit les capsules et procédé à leur mise en vitrine. Une centaine d’heures par technicien a été requise sur une période de 9 mois pour assurer une facture homogène (titrages, transitions, musiques) et un rendu de qualité. Nos capsules, tirées d'entrevues très riches en informations, ne dépassent pas 7 ou 8 minutes. Les conseils suivants nous ont inspirés : Blogue du Modérateur et 60questions.net.

Notre équipe a aussi assisté les enseignants dans la recherche des éléments visuels et l'obtention d'images libres de droits ou assorties de droits d'auteur. Les échanges de courriels pour obtenir des permissions se sont même étendus de Paris à New York sur une période de 2 mois pour 4 images!

L'avenir de CitéPolis

Le choix de WordPress nous donne de multiples possibilités. À l'heure actuelle, Jacques est le modérateur du site, ce qui lui donne la possibilité de rendre un commentaire public. Je lui ai donné une petite formation pour ce faire.

Nous souhaitons densifier la plateforme web par l’ajout de nouveaux contenus (écrits ou autres) et en favoriser une diffusion plus optimale. Évidemment, il faut prévoir la formation des enseignants!

Nous souhaitons que d'autres capsules complètent ce premier tour de carrousel pour faire connaître les domaines de l'administration, de l'anthropologie, de l'économie et de la psychologie.

Venez explorer notre site!

Quelles sont les stratégies que vous avez mises en place pour faire connaître votre programme?

Le Collège Édouard-Montpetit offre aux étudiants un site permettant de mieux cerner les perspectives d'études du programme de sciences humaines. Son concepteur, le professeur de science politique Jacques Provost, a pensé CitéPolis avec l'ambition des Grecs de l'Antiquité dessinant le pourtour de leur CITÉ (POLIS). En invitant les 8 disciplines du programme à se présenter, CitéPolis délimite leur rôle.

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*