Profweb

Accueil » Publications » Récits » Carburer à l’engagement et au plaisir en biologie

Publications

Récits

Publié le 21 mars 2016 | Biologie

Carburer à l’engagement et au plaisir en biologie

Avec la collaboration d’Alexandre Dal-Pan, stagiaire en enseignement au Cégep Garneau.

J’enseigne la biologie au collégial depuis plus de 20 ans. Je suis d’un naturel curieux : dès le début de ma carrière, je me suis intéressée aux plateformes interactives. J’ai délaissé progressivement mon carnet de notes en papier pour un format électronique et interactif. Au départ, j’avais des préoccupations écologiques. J’ai vite réalisé qu’avec ma nouvelle façon d’enseigner, les étudiants étaient plus actifs dans leurs apprentissages. De plus, ils pouvaient refaire les activités autant de fois qu’ils le souhaitaient et ce, avec plaisir!

Cette nouvelle approche me permettait également de faire plus d’activités avec les étudiants et de passer moins de temps en classe pour corriger du formatif. Le format électronique facilite l’autocorrection des étudiants avec une rétroaction immédiate.

Une pédagogie active avec Moodle

J’ai commencé à utiliser des plateformes d’apprentissage en ligne dès 1999! Les 2 premiers cours de biologie que j’ai dû adapter étaient soutenus par la corporation DECVIR, aujourd’hui nommée DECclic. Le but: offrir à mes étudiants la possibilité de faire une partie du cours à distance.

Puisque je préfère l’interaction directe avec mes étudiants, j’ai finalement délaissé cette approche et je travaille maintenant exclusivement en présentiel avec la plateforme Moodle. J’ai opté pour une pédagogie active avec l’intégration de plusieurs technologies (iPads, TBI, livres numériques, etc.).

Mes cours se déroulent dans une classe-laboratoire. J’alterne entre des cours magistraux et des activités interactives. Il m’a fallu tester, procéder par essais et erreurs, m’armer de patience, persévérer et avoir l’aide de quelques collègues (Monic Chantal et André Boivin) pour monter tout le matériel que j’utilise maintenant en classe. Pour moi, c’était un investissement à long terme.

Composer avec les contraintes de manière créative

Pour le déroulement des cours, j’avais mes intentions pédagogiques, mais je devais également prendre en compte l’aspect technique. Les étudiants ont ainsi accès à plusieurs iPads et quelques ordinateurs en classe. Je sépare ma classe en 3 groupes distincts :

  1. Un premier groupe travaille avec moi à partir du tableau interactif par le biais d’activités que j’ai élaboré avec le logiciel Smart NoteBook intégré au tableau.
     

    Exercices de classification à partir du logiciel Smart NoteBook.

     

    Exemple de jeu réalisé en équipe sur le TBI.

  2. Un deuxième groupe travaille à la résolution de problèmes créés à partir du logiciel Neobook. Celui-ci permet la création d’applications « maison » qui sont utilisables sur les quelques ordinateurs installés dans la pièce adjacente à la classe.

    Schéma de concepts. Activité élaborée avec NeoBook.
    (Source : La biologie humaine : une approche visuelle de Martini, Ober, Bartholomew et Nath, ed. ERPI, 2015.)

    Activité élaborée par André Boivin, avec NeoBook : préparation d’un laboratoire de dissection par l’identification des structures à observer.

  3. Le troisième groupe utilise leur tablette et travaille avec la plateforme Moodle. Je leur propose des exercices que j’ai conçus pour vérifier le niveau d’acquisition de leurs connaissances.

    Exemple d’activité sous forme de questionnaire réalisé via la plateforme Moodle.

J’ai également choisi de travailler avec un manuel en version électronique. Cela facilite la prise de note et le surlignage directement dans le volume des étudiants, mais donne également accès à des contenus vidéo supplémentaires. Les étudiants peuvent ainsi réaliser des fiches de résumé de leurs lectures et arriver en classe avec des notions plus claires des contenus proposés.

La préparation hors-classe permet d’optimiser le temps en classe pour pratiquer ensemble avec des exercices et pour revenir sur les points moins bien compris. Cela favorise l’intégration des contenus enseignés.

Cette alternance d’activités interactives et souvent ludiques permet de faciliter la participation des étudiants entre eux et de garder le groupe plus éveillé durant un cours de 2 ou 3 heures.

Des impressions positives partagées

Je compose très bien avec les outils technologiques et le multitâches, mais je carbure surtout à l’engagement et au plaisir de mes étudiants. La motivation à participer et à échanger est agréable pour tout le monde, on y met du plaisir. Je pense que c’est important.

Mots croisés sur un iPad (activité élaborée avec Moodle).

Jeu du pendu sur un iPad (activité élaborée avec Moodle).

Les avantages d’utiliser ces différents outils technologiques :

  • Créer des situations où l’apprentissage est renforcé.
  • Alterner entre ces situations/formats (lecture, rédaction, animation, exercices sur différents supports, etc.) pour varier les approches pédagogiques.
  • Utiliser les plateformes interactives, comme Moodle, peut aussi bien convenir aux débutants qu’aux experts grâce, notamment, à leur simplicité et à toutes les possibilités d’utilisation que l’on peut en faire en classe et hors-classe.

Des éléments à prendre en considération :

  • Il faut investir du temps, tant pour la conception du matériel que pour les ajustements pédagogiques requis.
  • Évaluer de façon sommative, par le biais des plateformes interactives, nécessite un grand nombre d’ordinateurs connectés à un logiciel de surveillance comme NetSupport.

J’ai pu constater une augmentation de la participation de mes étudiants et de leur engagement durant mes cours.

Prochaine étape : badges numériques et notes de cours interactives

En ce moment, je teste de nombreux autres outils comme, par exemple, l’intégration des badges numériques afin de solliciter la participation des étudiants et de renforcer leur motivation. Il y a tellement à dire que cela pourrait faire l’objet d’un deuxième récit!

Je souhaite également utiliser OneNote afin de permettre à mes étudiants de produire des notes de cours en constante progression. Ils pourraient ainsi y ajouter les activités qu’ils font en classe, des notes électroniques ou manuscrites, des commentaires audio ou vidéo. C’est à suivre!

Vous avez expérimenté des pratiques similaires? Vous avez des questions sur mes projets? N’hésitez pas à commenter. Au plaisir de vous lire!

À propos de l’auteure

Nathalie L’Heureux détient un baccalauréat en biologie-écologie de l’UQAM et une maîtrise sur le mouflon des Rocheuses de l’Université de Sherbrooke. Elle a commencé sa carrière en enseignement en 1994 au Cégep de Drummondville. Elle a quitté temporairement l’enseignement pour aller travailler au zoo de Granby en gestion de projets et conservation des espèces. Elle enseigne au Cégep Édouard-Montpetit depuis 1997. 

4 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    C85afaaad9a45c376661a94cc28716eb

    Nicole Perreault a écrit le 22 mars 2016 à 13h44

    Bonjour Nathalie, Je constate que tu es toujours aussi active, curieuse et que le vaccin de la pédagogie fait toujours effet ! Les activités que tu mets sur pied sont toujours aussi intéressantes. Je veux tout de même attirer ton attention sur l'une d'elles, l'intégration des badges numériques : en effet avec une équipe du Réseau dont je suis l'animatrice, nous travaillons à un projet de badges numériques pour attester la maîtrise d'une habileté, d'un objectif ou d'une tâche du Profil TIC des étudiants - voir objectif 3.3 du plan de travail de l'équipe : http://www.reptic.qc.ca/dossiers/profil-tic-des-etudiants/. Pour en savoir plus sur le Profil TIC des étudiants : http://www.profiltic.ca. Il me fera grand plaisir d'échanger avec toi sur ton projet et, si l'idée de te joindre à l'équipe t'intéresse, tu es la bienvenue : ton expertise et ton dynamisme sont toujours appréciés ! Nicole

  2. L’auteur vous répond

    Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Nathalie L'Heureux a écrit le 22 mars 2016 à 18h10

    Bonjour Nicole. J'utilise les badges numériques pour inciter les étudiants à faire les activités sur Moodle. Tout est programmé. Lorsqu'un étudiant a réussi toutes les activités reliées à un chapitre, il reçoit un badge. L'accumulation des badges permet d'obtenir un question bonus à l'examen. La session dernière les badges étaient très populaires. C'est vraiment un bon incitatif pour faire travailler les étudiants. Je vais communiquer avec toi dans les prochains jours.

  3. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Claudette Ouellette a écrit le 22 mars 2016 à 14h29

    Bonjour Nathalie, J'aime tout particulièrement : « J’ai vite réalisé qu’avec ma nouvelle façon d’enseigner, les étudiants étaient plus actifs dans leurs apprentissages. De plus, ils pouvaient refaire les activités autant de fois qu’ils le souhaitaient et ce, avec plaisir! Cette nouvelle approche me permettait également de faire plus d’activités avec les étudiants et de passer moins de temps en classe pour corriger du formatif. Le format électronique facilite l’autocorrection des étudiants avec une rétroaction immédiate.» Bravo! d'animer aussi bien les étudiants.

  4. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Huguette Thibeault a écrit le 22 mars 2016 à 18h50

    Bonjour collègue de biologie, Votre côté intrapreneure est tout à votre honneur. Vous avez la capacité de passer de l'intention à l'action dont celle d'enrichir vos collègues grâce à votre parcours. Que diriez-vous de partager avec Science on stage Canada ...http://scienceonstage.ca/fr/ Bonne suite! Huguette

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*