Profweb

Accueil » Outils numériques » GIMP: un logiciel libre pour l’édition et la retouche d’images

Outils numériques

Outils numériques

Publié le 24 février 2017 | Multidisciplinaire

GIMP: un logiciel libre pour l’édition et la retouche d’images

Note de l’auteur: en prévision du colloque de l’ADTE qui aura lieu le 15 mars 2017 au Cégep de Lévis-Lauzon, Profweb publiera plusieurs articles sur les logiciels libres (open source) et les ressources éducatives libres. L’équipe de Profweb sera présente et rédigera les actes du colloque. Nous vous invitons à vous y inscrire. Au plaisir de vous voir!

Si vous avez déjà projeté un diaporama en classe, créé un site web ou un blogue ou produit une vidéo avec des titres dans le cadre de votre pratique enseignante, il y a de bonnes chances que vous ayez utilisé un logiciel d’édition d’images (ou un outil équivalent). Selon le système d’exploitation de votre appareil, il se peut que vous ayez ressenti de la frustration devant les limites des logiciels installés par défaut. Heureusement, vous avez la possibilité de télécharger un puissant logiciel d’édition et de retouche d’images, gratuit et libre de droits.

L’éditeur d’images GIMP tire son nom d’un acronyme: GNU Image Manipulation Program. Ce logiciel est multiplateforme, fonctionnant notamment sur GNU/Linux, OS X et Windows. C’est un logiciel libre, ce qui signifie que vous pouvez modifier le code source et redistribuer vos modifications librement. En 2016, ce logiciel figurait au palmarès des 200 meilleurs outils pour l’enseignement sur le site web Top Tools for Learning.

L’écran de démarrage du logiciel GIMP avec Wilber, la mascotte du projet.

J’utilise GIMP depuis plusieurs années et je peux attester de la maturité de ce logiciel, qui pourrait s’avérer utile tant aux enseignants qu’aux étudiants. Puisqu’il est libre et gratuit, vous pouvez le télécharger sur autant de postes de travail que vous le souhaitez. Il s’agit d’une solution avantageuse pour le portefeuille des étudiants (et celui des établissements). Les utilisateurs les plus expérimentés peuvent également ajouter des extensions à partir de scripts, même altérer le code source s’ils en ont le savoir-faire.

Exemples d’utilisation pour les enseignants et les étudiants

Ce logiciel offre plusieurs possibilités d’utilisation au collégial. Parmi celles-ci :

  • Éditer et redimensionner des images pour les utiliser dans des logiciels de présentation comme PowerPoint, Google Présentation (Slides), ou LibreOffice Impress
  • Retoucher des images dans un cours de photographie numérique
  • Éditer des images pour des sites web et des blogues
  • Éditer des graphiques
  • Créer des logos
  • Créer et éditer des plans et des cartes avec différents niveaux de détails
  • Rogner et redimensionner des photos et des images pour le site web de votre département

L’interface de l’outil d’édition GIMP.

GIMP possède de nombreuses fonctionnalités qui en font un puissant outil pour l’édition d’images. Plusieurs de ces fonctions sont les mêmes que celles que l’on retrouve habituellement dans les logiciels commerciaux, par exemple :

  • Ajuster la couleur et la luminosité
  • Rogner
  • Retourner ou pivoter
  • Redimensionner
  • Retoucher l’image avec l’outil aérographe
  • Ajouter une zone de texte

GIMP peut traiter différents formats de fichier d’importation et d’exportation, y compris les formats les plus courants (.JPG, .GIF et .PNG). Il y a énormément de fonctions incluses dans ce logiciel, mais nous avons préféré nous limiter aux 2 ou 3 qui nous apparaissaient les plus utiles.

L’une des fonctions clés du logiciel GIMP est la possibilité de superposer plusieurs calques dans une même image, ce qui vous permet d’isoler et de traiter des sections précises, puis de les empiler. Pour vous donner une meilleure idée, c’est un peu la manière dont procédaient les créateurs de dessins animés: ils utilisaient des feuilles d’acétate transparentes (ou celluloïd) qu’ils superposaient les unes sur les autres, pour éviter de tout redessiner à chaque fois. Le fond de l’image (background) correspond à un premier calque auquel s'ajoutent ceux des personnages (un calque pour chacun). Pourtant, à première vue, nous avons l’impression qu’il s’agit d’une seule et même image!

Une version numérique de cette technique de superposition d'images est possible avec le logiciel GIMP, qui conserve les calques dans son format natif (fichiers de type .XCF). Selon vos besoins, vous pouvez rendre les calques visibles ou invisibles temporairement. Pour vous représenter l’utilité de cette fonction, imaginez que vous travaillez avec une carte géographique :

  • Vous pourriez choisir de ne montrer que le territoire du Québec avec ses frontières.
  • Vous pourriez ajouter un calque pour localiser les cours d’eau, les villes importantes (Québec, Montréal, Trois-Rivières) ou les points d’intérêt avec des symboles (capitales, aéroports).
  • Vous pourriez utiliser d’autres calques pour présenter des éléments précis (topographie, découpage des régions administratives, tracé des chemins de fer, etc.).

Il vous suffit d’exporter les images créées sur GIMP avec autant (ou aussi peu) de détails que vous le souhaitez.

Faire ses premiers pas avec GIMP

Le logiciel d’édition GIMP est un outil puissant et polyvalent, mais il peut s’avérer intimidant si vous tentez de le maîtriser trop rapidement. Lorsque j’ai commencé à l’utiliser, j’ai ouvert une première photo dans GIMP pour tester les différents outils et filtres afin d’observer comment ils modifiaient l’image. Depuis, plusieurs tutoriels vidéo ont été produits et partagés sur YouTube. Je vous en présente un qui pourra vous aider à faire vos premiers pas avec GIMP après l’avoir téléchargé et installé (cliquez sur le bouton d’affichage plein écran pour bien voir les détails).

Un exemple de tutoriel (en français) pour faire vos premiers pas avec GIMP 2.8.

Soutenir les logiciels libres

Bien que le logiciel GIMP soit gratuit, des gens consacrent une partie importante de leur temps pour assurer son développement et sa continuité. Pour encourager leurs efforts (et leur permettre de manger!), le site web de GIMP indique différents moyens pour faire un don afin de soutenir le projet. Vous pouvez également contribuer à ce projet par différentes actions, par exemple en parlant de ce logiciel à vos collègues, en participant à la révision du guide d’utilisation de GIMP ou, dans mon cas, en écrivant (et en traduisant) un article sur Profweb!

Vous ne regretterez pas de donner sa chance à l’éditeur d’images GIMP. Il s’agit d’un logiciel utile tant pour la pratique professionnelle que pour une utilisation personnelle (par exemple, pour l’édition de photos de famille ou de voyages autour du monde). Lorsque vous aurez acquis une certaine expérience, vous trouverez extrêmement gratifiant de pouvoir transposer vos idées créatives à l’écran. Quelles que soient vos raisons d’apprendre à utiliser ce logiciel : amusez-vous!

Utilisez-vous le logiciel d’édition et de retouche d’images GIMP dans vos pratiques pédagogiques ? Nous aimerions savoir quelles utilisations vous en faites. Écrivez-nous dans la section Commentaires.

L’APOP offre des ateliers pour vous accompagner dans votre appropriation de différents outils, dont le logiciel GIMP: une Cantine aura lieu le lundi 27 mars 2017 de 12h à 13h. Vous pouvez également vous inscrire à une activité de formation sur le logiciel GIMP, les 15 et 22 mars 2017 de 12h à 14h. Consultez notre calendrier des activités!

4 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    C85afaaad9a45c376661a94cc28716eb

    Nicole Perreault a écrit le 28 février 2017 à 17h55

    Bonjour Ryan, Tu m'as convaincue... Je viens de télécharger Gimp ! L'accès au logiciel est néanmoins indexé dans l'espace ProfilTIC.ca depuis un bon bout de temps, dans les objectifs de l'habileté qui portent sur la présentation de l'information. Merci Ryan !

  2. L’auteur vous répond

    Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Ryan W. Moon a écrit le 2 mars 2017 à 13h15

    Bonjour Nicole ! Super ! Content de voir que l'article t'a donné le goût de télécharger le logiciel (merveilleux :-). Merci de nous avoir rappeler que le logiciel a un lien avec l'habileté du Profil Tic qui porte sur la présentation de l'information. Je commence à apprendre à utiliser le logiciel libre Krita pour le dessin numérique. J'imagine que ce logiciel pourrait également servir pour la présentation de l'information (visuelle). Merci Nicole !

  3. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Geneviève Pilon a écrit le 19 avril 2017 à 12h23

    Bonjour, Dans le cadre de mon travail (je suis enseignante), j'ai accès au logiciel Gimp. Toutefois, lorsque je tente de reprendre une image préalablement retouchée dans mes dossiers pour la copier/coller dans un autre document, les modifications faites sur Gimp n’apparaissent pas. Généralement, j'efface les fonds blancs des images. Lorsque j'exporte l'image dans mes dossiers, tout semble bien aller. Mais quand je reprends cette image, le fond blanc réapparaît comme si je n'avais rien modifié... J'utilise Windows 10, si ça peut vous aider...

  4. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    36424775068cdf64ddc14b16071b446d

    Guillaume Vachon a écrit le 19 avril 2017 à 13h11

    Est-ce que vous enregistrez les images en format PNG? Ce format permet d'avoir des pixels transparents, alors que le format JPG ou JPEG non (ils redeviendront blancs). Préférez «Inserer une image» au copier-coller; copier-coller ne conserve pas à tout coup les pixels transparents. Par exemple, copier-coller une image PNG d'internet dans un document Word transformera les pixels transparents en pixel noir.

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*