Profweb

Accueil » Publications » Dossiers » La pédagogie entrepreneuriale : une approche pour le développement de compétences transversales

Publications

Dossiers

Publié le 16 mars 2018 | Multidisciplinaire

La pédagogie entrepreneuriale : une approche pour le développement de compétences transversales

Ce dossier est présenté en collaboration avec le Projet d’éducation entrepreneuriale au collège (PEEC), dont la mission est de promouvoir l’éducation entrepreneuriale collégiale sous toutes ses formes. Le PEEC se consacre à l’identification et à l’implantation des meilleures pratiques en matière d’entrepreneuriat éducatif et d’approches pédagogiques qui facilitent le développement des compétences entrepreneuriales.

La pédagogie entrepreneuriale intègre diverses approches d’enseignement innovantes et actives qui facilitent l’intégration du numérique et rend le processus d'apprentissage captivant et signifiant pour l'étudiant. Or, la réflexion et les actions dans ce domaine ne doivent pas se concentrer que sur les étudiants, mais toucher également les enseignants, qui sont des agents de changement importants et des sources d'inspiration.

L’objectif de ce dossier est d’offrir aux intervenants pédagogiques, aux enseignants et aux décideurs du collégial un guide afin de les aider à promouvoir l’esprit d’entreprendre auprès de leurs étudiants. Il propose des outils pédagogiques visant la mise en oeuvre d’activités à valeur entrepreneuriale dans leur approche d’enseignement et offre des outils numériques permettant de rehausser les pratiques enseignantes.

L’éducation entrepreneuriale : tour d’horizon

L’apprentissage par compétences, en implantation depuis 2001, a généré beaucoup de changements dans la manière de concevoir l’apprentissage. D’autres réalités affectent la mission de l’école ou le rôle des enseignants :

La perspective socioconstructiviste
Ce changement de paradigme place l'étudiant au centre du processus d'apprentissage et modifie le rôle de l’enseignant, qui devient un accompagnateur, un guide dans la construction des connaissances.
Un effectif scolaire diversifié
Que ce soit en raison de l’ouverture à l’immigration ou de la présence accrue d'étudiants avec des besoins spéciaux, l’enseignant est de plus en plus amené à proposer des approches d’enseignement différenciées
Un marché de l’emploi en mouvance.
Le marché de l’emploi est affecté par des changements rapides et fréquents. Pour rendre les étudiants fonctionnels et adaptatifs, il importe de rehausser leur profil de sortie. Le développement de compétences transversales (pensée critique, aptitudes à la communication, résolution de problème) fait aujourd’hui partie des préoccupations de plusieurs enseignants pour renforcer les habiletés de leurs étudiants.
Une génération accoutumée aux objets numériques
En 2018, la plupart des étudiants sont déjà habitués à un certain usage des objets numériques et aux approches pédagogiques faisant appel au numérique. Cette réalité doit être prise en compte dans la conception d'activités pédagogiques et pose le défi de former les étudiants (et les enseignants) aux compétences numériques (éthique, méthodologie, autonomie sur le plan numérique). La consultation découlant de la Stratégie numérique du Québec témoigne de l’importance accordée à ce facteur qui transforme sans cesse les différents secteurs d’activités, incluant l’éducation.

Pour ces raisons, nous assistons à un besoin d’adaptation de l’enseignement dans un contexte social et technologique en évolution rapide et continue.

Convaincu que l’école peut contribuer favorablement au développement de l’esprit d’entreprendre, le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur met en place, depuis plus d’une quinzaine d’années, des actions visant à promouvoir les valeurs entrepreneuriales dans les écoles (Pépin, 2015). La volonté de poursuivre l’éducation entrepreneuriale au collégial a pour objectif :

  • De permettre aux étudiants de donner un sens à leurs études
  • De stimuler le développement économique régional
  • D’assurer une continuité entre les activités à valeur entrepreneuriale menées dans les écoles secondaires et les centres entrepreneuriaux universitaires

Le potentiel éducatif de l’entrepreneuriat réside dans le fait qu’il offre l’opportunité de rehausser l’apprentissage des étudiants sur plusieurs plans et qu’il propose une approche concrète de l’apprentissage en action. De plus, il est susceptible de donner à l’étudiant l’occasion d’apprendre différemment et de développer son esprit d’entreprendre, voire son esprit d’entreprise.

Définitions et distinctions

L’éducation entrepreneuriale se divise en 2 volets, selon qu’elle considère l’entrepreneuriat comme un objet d’étude ou comme un outil d’apprentissage.

L'entrepreneuriat éducatif (l'entrepreneuriat comme objet d’études)
Il consiste à enseigner l’entrepreneuriat en tant que discipline. Il vise la transmission du savoir du domaine de l’entrepreneuriat, le développement de l’esprit d'entreprendre (entreprendre un projet et le mener à terme) aussi bien que de l’esprit d’entreprise (créer une entreprise à des fins lucratives ou non). L’enseignant partage des savoirs relatifs au lancement de projets entrepreneuriaux et il rend possibles des activités et des projets qui amènent les étudiants à produire un bien, un service ou un événement novateur et qui a une valeur dans leur milieu.
Pour implanter cette vision de l’éducation entrepreneuriale, plusieurs collèges offrent des cours complémentaires en entrepreneuriat, des AEC en démarrage d’entreprises ou en créativité ou encore un profil de sortie du DEC en gestion de commerces ou en comptabilité et gestion.
La pédagogie entrepreneuriale (l’entrepreneuriat comme outil d’apprentissage )
Selon Kearney et Surlemont (2009), cette approche prône l’intégration des différents contenus disciplinaires à travers des mises en contexte concrètes de type entrepreneurial. Elle amène les étudiants à faire des apprentissages à travers des défis réels qu’ils pourraient rencontrer dans leur vie adulte (dans un emploi, par exemple). Elle est nécessairement une pédagogie active. Elle amène les étudiants à développer l’esprit d’entreprendre, soit :
  • Imaginer, innover et créer
  • Élargir leur champ d’action
  • Concrétiser leurs idées en projets
  • S’engager dans un projet et le mener à terme
  • Prendre des initiatives
  • Relever des défis
  • Se responsabiliser face aux autres
  • Travailler en équipe
  • Contribuer à résoudre des problèmes sociaux
  • Devenir acteur de leur propre vie
Ce dossier portera spécifiquement sur ce 2e volet de l’éducation entrepreneuriale, soit la pédagogie entrepreneuriale. Il s’intéressera également aux nouvelles avenues qu’apporte le numérique pour soutenir cette approche pédagogique, afin de la rendre plus innovante et de l’adapter aux nouvelles réalités.

Les 4 principes de la pédagogie entrepreneuriale

La pédagogie entrepreneuriale vise la mise en oeuvre d’outils, d’expertises, de stratégies et d’approches pédagogiques pour développer les valeurs, les attitudes et les compétences entrepreneuriales auprès des étudiants.

Pour mettre en oeuvre la pédagogie entrepreneuriale dans les salles de classe, Kearney (1999) propose une réflexion opérationnelle. Pour être entrepreneuriale, une séquence pédagogique doit comporter les 4 caractéristiques suivantes :

  • Elle est responsabilisante. Elle favorise la prise en charge par l’étudiant de sa propre démarche d’apprentissage.
  • Elle est expérientielle. Elle permet à l’étudiant de construire son apprentissage sur sa propre expérience plutôt que sur celle des autres.
  • Elle est réflexive. Elle permet à l’étudiant de réfléchir sur l’objet d’apprentissage et son processus d’appropriation des connaissances.
  • Elle est coopérative. Le travail collaboratif permet aux différents membres de l’équipe de contribuer au processus d’apprentissage des autres.

Le tableau suivant montre les objectifs pédagogiques visés par chacun de ces 4 principes.

Les 4 principes de la pédagogie entrepreneuriale et leurs objectifs
Principe de pédagogie Objectifs
Activité responsabilisante Suscite l'autonomie et le sens des responsabilités
Activité expérientielle Permet la réalisation d'expériences concrètes
Favorise l'apprentissage par des situations authentiques et signifiantes
Activité réflexive Permet de structurer les idées en exploitant systématiquement les connaissances
Favorise l’activité mentale (métacognition) et la construction des connaissances
Stimule des attitudes telles que l’engagement, la persévérance, la créativité, la fierté et la confiance en soi
Activité coopérative Favorise le travail d’équipe à distance
Développe et renforce les compétences sociales
Supporte l’apprentissage par les interactions sociales (conflit sociocognitif)
Renforce l’esprit d’équipe, la motivation, l'écoute active, le partage et l'humilité

Le document Conception d’une activité d’enseignement d’attitudes professionnelles dans le programme collégial Commercialisation de la mode selon l’alignement pédagogique et le modèle ADDIE, disponible sur le site du Centre de documentation collégiale (CDC), est une ressource riche en méthodes et outils visant la conception d’activités d’enseignement.  Ces dernières facilitent le développement d’attitudes professionnelles similaires à celles que permet de développer la pédagogie entrepreneuriale.

Rôles de l’enseignant au sein d’une pédagogie entrepreneuriale

Appliquer la pédagogie entrepreneuriale suppose que l'enseignant emprunte plusieurs rôles, parfois différents de ceux qui sont associés à l'enseignement magistral. Ces rôles peuvent être, notamment :

  • Motivateur. L’enseignant est celui qui motive l’étudiant afin de susciter son engagement.
  • Accompagnateur. Il accompagne l’étudiant tout au long de son apprentissage en lui servant de guide. Il recentre l'intérêt de l'étudiant sur les objets réels d’apprentissage.
  • Médiateur. Il donne accès aux savoirs, mais laisse aussi de l’autonomie à l’étudiant pour lui permettre de construire son apprentissage.

Ces rôles nécessitent que l’enseignant développe son leadership et ses talents de gestionnaire, de créateur d'environnements et de situations pédagogiques signifiantes pour les étudiants.

Dans la pratique : approches et outils pour mettre en place une pédagogie entrepreneuriale

Diverses approches entrepreneuriales sont utilisées par les enseignants, souvent de manière implicite. Dans cette section, vous explorerez divers exemples de mise en pratique de la pédagogie entrepreneuriale dans l’enseignement collégial. Ces exemples seront accompagnés par des suggestions d’outils, notamment des outils numériques, pour soutenir la mise en place d’une activité pédagogique à valeur entrepreneuriale.

Approche par problème

Il s’agit d’une méthode pédagogique où l’étudiant doit mobiliser des ressources informationnelles pour comprendre une problématique et y apporter une solution. Qu’il soit employé dans un contexte d’apprentissage collaboratif ou individuel, l’approche par problème engage l’étudiant dans un processus cognitif par des mises en situations concrètes et une démarche d’apprentissage constructiviste. Cette approche est apparentée à l’étude de cas en gestion.

Exemple de mise en oeuvre

Dans le cadre d’un atelier intitulé Étincelles, Marie Pier Garneau, conseillère pédagogique et responsable du Comité d’éducation entrepreneuriale au Cégep de l’Outaouais et répondante PEEC, propose aux étudiants une situation problème à résoudre en équipe. Il s’agit de concevoir un modèle de pion qui sera utilisé dans un jeu de société pour enfants de 5 à 12 ans. Le pion doit donc être facile à manipuler pour des enfants, stable sur la planche de jeu et en lien avec le titre du jeu, « La quatrième dimension ».

Concrètement, les participants sont amenés à :

  • Réfléchir à la signification du terme pour mieux lui donner corps
  • Résoudre un problème qui ne leur « appartient » pas
  • Utiliser des ressources externes aux membres de l’équipe s’ils le désirent

Tout au long de cette démarche créative, les étudiants doivent :

  • Se répartir les tâches au hasard
  • Formuler des propositions à travers le remue-méninge
  • Garder des traces de leur processus réflexif
  • Créer un prototype de leur pion

Cet exercice de 40 minutes leur permet de développer des attitudes et les comportements qui leur serviront dans un processus d’idéation ultérieur.

Approche par projet pédagogique ou entrepreneurial

L'apprentissage par projet place l’étudiant au coeur du processus d’apprentissage. Cette formule stimule plusieurs valeurs entrepreneuriales (confiance en soi, motivation, engagement, esprit d’équipe). En combinant leurs forces et les moyens nécessaires, les étudiants sont appelés à exploiter des situations concrètes, de façon à susciter des apprentissages ou à créer une valeur ajoutée au profit d’un public cible.

Exemple de mise en oeuvre

Voici un projet qui détient le potentiel de faire réfléchir créativement, stimuler la génération de nouvelles idées collectivement, développer le sens de l’organisation et le sentiment d’efficacité personnel.

À un certain moment de ma carrière d’enseignant, je me suis rendu compte que mes étudiants apprenaient plus durablement dans des situations concrètes. Cela explique pourquoi la pédagogie par projet a été partie intégrante de mon approche d’enseignement. Et pour rehausser le développement de leurs compétences, accroître leur engagement, nous avons créé un club d'entrepreneurs étudiants, Sans Limite d’Amos à l’automne 2008, afin d’offrir à mes étudiants un terrain pour la mis en pratique des notions théoriques apprises en classe, par la réalisation de divers projets entrepreneuriaux. Grâce à leur participation à l’organisation d’activités authentiques, ils pouvaient développer un attirail de compétences transversales. Louis Gosselin, enseignant retraité du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue et membre fondateur du Club Entrepreneurs étudiants d’Amos.

Entreprise d’entraînement pédagogique

Il s'agit d’une entreprise fictive, fonctionnant selon les mêmes principes qu’une entreprise commerciale réelle. Ce concept a été développé en Allemagne en 1970. Aujourd’hui, le réseau des entreprises d’entraînement (5300 entreprises d’entraînement réparties à travers 42 pays), présent à travers le monde, effectue des transactions simulées entre elles. C’est d’ailleurs une formule de plus en plus répandue dans le réseau collégial québécois.

Exemple de mise en oeuvre

Natacha Tremblay utilise la plateforme Liki Lab, basée sur la simulation de la gestion des différentes fonctions de l’entreprise. Liki Lab est un outil de simulation de vente en ligne. Il permet à l'étudiant de se familiariser avec les meilleures pratiques de la vente en ligne de manière expérientielle, tout en développant des compétences entrepreneuriales multiples (gestion des inventaires, communication avec la clientèle, gestion des finances), et ce, dans les opérations quotidiennes de l’entreprise.

Exemple de boutique en ligne réalisée par des étudiants dans le cours de Nathacha Tremblay.

Deux étudiantes en Techniques de bureautique du Cégep de Lévis-Lauzon, en action dans l’entreprise-école (crédit photo : Martin Hardy).

Simulations et jeux

Les simulations et les jeux peuvent être utilisés en situation d’enseignement afin de permettre à l’étudiant de développer son sens critique et susciter la métacognition par la présentation de situations prototypiques de la vie professionnelle ou du monde des affaires.

Exemple de mise en oeuvre

Les concours de plan d’affaires, de pitch entrepreneurial ou les logiciels de simulation boursière sont autant de formules qui permettent de montrer différentes facettes de l’entrepreneuriat, dans une perspective d’apprentissage.

Le Start-up weekend est un événement qui se déroule la fin de semaine. Des équipes composées de jeunes entrepreneurs de tous les horizons sont invitées à réfléchir sur des idées d’affaires. Au terme des 3 jours de création, les idées les plus créatives et novatrices bénéficient du support indispensable à leur concrétisation. Les prix peuvent varier d’un organisateur à l’autre. La dernière édition de Start-up weekend, réalisée à Trois-Rivières, a donné l’occasion aux étudiants entrepreneurs de renforcer leur confiance en eux, de travailler en équipe vers un but commun et d’avoir le goût d’entreprendre un projet et de le mener à terme.

Le PEEC offre une démarche intéressante pour la mise en place d’une activité de simulation en entrepreneuriat. De même, ce récit intitulé « Une simulation de gestion pour jeunes entrepreneurs en formation » témoigne de l’utilisation judicieuse qui peut être faite de cette approche pédagogique.

Activités intégrant les 4 principes de la pédagogie entrepreneuriale

Voici quelques exemples d’activités pour chacun des 4 principes de la pédagogie entrepreneuriale. Ces activités seront illustrées par des récits publiés sur Profweb et des pratiques enseignantes du collégial.  Ces activités peuvent faire appel au numérique : vous trouverez quelques exemples d’utilisation qui s’intègrent bien à une approche pédagogique à valeur entrepreneuriale.

Exemples d’activités pour chacun des 4 principes de la pédagogie entrepreneuriale
Principe de pédagogie entrepreneuriale Exemples avec le numérique
Activité responsabilisante Utiliser des capsules vidéo (YouTube) afin que l'étudiant prenne connaissance de la matière en toute autonomie
Utiliser un environnement numérique d’apprentissage (Moodle, LEA) pour permettre à l’étudiant d'aller vers l’apprentissage et le prendre en charge par lui-même
Activité réflexive Demander aux étudiants d’utiliser une carte mentale pour structurer leurs pensées (Cmaptool, Mindmeister, Mindup, Xmind)
Utiliser un canevas comme Business Model Generation ou un plan d'affaires pour développer un concept d’affaires
Créer des forums de discussion afin de suivre la construction de l’apprentissage et la manière dont cette connaissance structure la pensée de l’étudiant (Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux )
Demander que l’étudiant produise une synthèse écrite ou vidéo qui lui permettra de réfléchir à son apprentissage et d’en rendre compte
Activité coopérative Recourir à des activités d’apprentissage de groupe.
Privilégier des applications numériques qui permettent le  travail collaboratif, à distance  Asana, Trello, GoogleDrive, Skype, VIA
Activité expérientielle Opter pour des expériences concrètes en proposant des activités proches des tâches à réaliser dans l’exercice du métier ou dans le monde des affaires
Utiliser des applications ou logiciels qui leur seront utiles dans la vraie pratique de leur profession ou en affaires (logiciels comptable, par exemple)
Faire des simulations en utilisant les outils ou technologies pertinents
Proposer des stages, participations à une microentreprises ou à des visites d’entreprises

La pédagogie entrepreneuriale offre des pistes et des principes opérationnels pour une pédagogie active centrée sur l’étudiant. Plusieurs approches pédagogiques s’inscrivent dans l’esprit de la pédagogie entrepreneuriale, qui vise le développement des compétences transversales auprès de l’étudiant. Cette façon de concevoir l’enseignement peut nécessiter que l’enseignant transforme son rôle et revoit la séquence pédagogique de son cours.

Les exemples de pratiques pédagogiques et les ressources proposées dans ce dossier, nous l'espérons, auront servi à inspirer l’enseignant qui souhaite développer un modèle d’enseignement à valeur entrepreneuriale. L’utilisation de la technologie sera utile pour :

  • Créer des environnements pédagogiques
  • Permettre aux étudiants d’organiser leurs travaux
  • Échanger grâce à des outils collaboratifs
  • Favoriser l'apprentissage des outils que l’on retrouve dans les environnements de travail et ainsi miser sur des situations d’apprentissage authentiques

Références utiles

Pédagogie entrepreneuriale

  • Kearney P. (1999). Enterprising ways to teach and learn, North Hobart Tasmania, Australia: Pty KLtd, Enterprise Design Associates.
  • Pepin, M. (2015). Apprendre à s’entreprendre en milieu scolaire Une étude de cas collaborative à l’école primaire (thèse de doctorat, Université Laval, Canada).
  • Surlemont, B., & Kearney, P. (2009). Pédagogie et esprit d'entreprendre. Bruxelles : de Boeck.

Autres

À propos de l'auteure

Mélissa Philippe Détentrice d’une maîtrise en technologie éducative, à l’Université Laval, elle a travaillé par le passé comme chargée de projets humanitaires. Durant cette expérience, elle a eu à faire face à divers enjeux liés à la création d’emploi et de valeur économique et sociale. Rejoindre un organisme faisant la promotion de l’entrepreneuriat éducatif tel que le PEEC lui permet de travailler plus proche de la solution à ces problématiques qui affectent, de près ou de loin, tous les pays.

5 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Karenne Lafleur a écrit le 22 mars 2018 à 9h02

    Bravo Mélissa pour ce dossier. Je trouve cette approche très enrichissante tant pour les étudiants que pour les enseignants. Puisque les technologies qui rendent cette approche possible ne cessent de s’améliorer, ça force naturellement les parties prenantes à se tenir à jour. Une belle façon de rendre l’école motivante et collée sur la réalité. Bonne continuation.

  2. L’auteur vous répond

    Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Ec7147ad6d1bf18e87d398c0043bc51d

    Melissa Philippe a écrit le 22 mars 2018 à 9h37

    Merci Karenne. Je suis devenue une passionnée de la pédagogie active et de la pédagogie entrepreneuriale en particulier. J'aime aussi le fait que ces approches d'enseignement facilitent l’intégration des TIC. En cela elles constituent une plus-value pour l'enseignant du 21e siècle!

  3. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Youssef Naouar a écrit le 28 août 2018 à 3h23

    J'ai beaucoup apprécié votre article.J'ai moi même essayé cette approche avec mes étudiants, les résultats sont positifs, nous avons encore travaillé sur la classe inversée et les serious games. Le seul obstacle pour son développement, c'est que cette approche souffre actuellement. d'un vide conceptuel

  4. L’auteur vous répond

    Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Ec7147ad6d1bf18e87d398c0043bc51d

    Melissa Philippe a écrit le 28 août 2018 à 9h51

    Merci pour votre commentaire, Youssef. Qu'entends-tu par vide conceptuel? Je peux te suggérer cette source: Surlemont, B., & Kearney, P. (2009). Pédagogie et esprit d'entreprendre. Bruxelles : de Boeck, qui décrit bien le concept. Si vous voulez mieux comprendre l'ancrage théorique de la pédagogie entrepreneuriale, je peux vous envoyer mon projet de fin d'études.

  5. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    viany richie ngnetcha a écrit le 13 novembre 2018 à 7h44

    bjr melissa je suis on ne peut plus contente d’être tombée sur ton article.le contenu est riche et édifiant. je suis assistance sensibilisation a l'entrepreneuriat en milieu scolaire et j'aimerai que mon mémoire de fin d’étude porte sur une thématique en rapport avec l'entrepreneuriat en milieu scolaire. bref ayant fait des études en management des projets, il faudrait que mon thème soit en rapport aussi avec un aspect du management des projets. j espère pouvoir avoir un échange avec toi (vianyrichie.ngnetcha@yahoo.fr) pour pouvoir au mieux te présenter mon problème. bien merci

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*