Profweb

Accueil » Publications » Articles » Utiliser Google comme calculatrice graphique

Publications

Articles

Publié le 21 février 2018 | Mathématique

Utiliser Google comme calculatrice graphique

Saviez-vous qu'il y avait une calculatrice graphique à l'intérieur du moteur de recherche Google? Encore plus : Google peut aussi faire des calculs à partir de grandeurs physiques connues sans qu'on ait à entrer leurs valeurs numériques. Et Google fait les conversions d'unités sur demande!

Un outil méconnu

Directement dans la barre de recherche de Google, il suffit de taper l'équation de la courbe que l'on veut voir tracée.

La calculatrice Google

Il est possible de faire tracer plusieurs fonctions en même temps; il suffit de séparer les équations par une virgule. On peut zoomer ou dézoomer, dans un seul axe ou les 2 en même temps.

J'utilise Google plusieurs fois par jour, mais j'ignorais l'existence de cet outil jusqu'à ce que je tombe sur un article de la revue The Physics Teacher.

Calculs à partir des constantes physiques

Avis aux enseignants de sciences, la calculatrice de Google peut également faire des calculs à partir de constantes physiques connues que l'on écrit en mots ou avec leurs symboles usuels.

Le calcul (non relativiste) de l'énergie cinétique d'un électron allant à 0,4 fois la vitesse de la lumière, écrit de 2 façons.

Et Google peut même se charger des conversions d'unités!

J'ai demandé que le résultat du calcul (non relativiste) d'énergie cinétique soit affiché en électrons-volts plutôt qu'en joules.

Pourquoi payer pour une calculatrice graphique?

Google est omniprésent, mais d'autres sites web offrent des outils de calculs encore plus puissants :

Certains étudiants arrivent encore dans nos cégeps munis d'une calculatrice graphique, mais il n'y a vraiment plus de raison pour eux d'avoir besoin de dépenser pour un tel outil. Et vous, connaissiez-vous la calculatrice Google? L'utilisez-vous avec vos étudiants?

À propos de l'auteure

Catherine Rhéaume est éditrice et rédactrice pour Profweb depuis 2013. Elle est également enseignante de physique au Cégep Limoilou et chargée de cours pour les cours compensateurs à l'Université Laval. Son travail pour Profweb l'amène tout naturellement à s'intéresser à la technopédagogie et à tenter d'innover dans son enseignement.

2 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Elvis Kebou a écrit le 2 mars 2018 à 5h14

    Bonjour Catherine, La publication est très intéressante, je suis un enseignant de physique. En ce moment où je suis entrain d'améliorer mes compétences en technopedagogie, cette ressource m'aidera beaucoup. J'ai enseigné en physique depuis 6 ans et j'ignorais l'importance de cette ressource. Je suis actuellement en fin de maitrise en intervention éducative à l'université de Montréal . Je lis souvent vos publications surtout très enrichissantes en technopedagie . Je suis encore en phase d'adaptation pour enseigner au Québec et au Canada en gerenal, votre soutien m'aidera beaucoup en terme d'intégration dans l'enseignement en physique et l'amélioration de mes compétences en technopedagogie . Merci une fois de plus pour votre soutien

  2. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    47543dd5c041290fc250fc4fe78c1251

    Catherine Rhéaume a écrit le 2 mars 2018 à 6h26

    C'est un plaisir! Profweb est là pour ça!

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*