Profweb

Accueil » Publications » Articles » Un test « diagnos…TIC », une plaisanterie?

Publications

Articles

Publié le 3 février 2013 | Multidisciplinaire

Un test « diagnos…TIC », une plaisanterie?

Vous êtes sérieux, lorsque vous me proposez d’identifier mon « profil d’utilisateur technologique »? Vous croyez que je pourrais vouloir mesurer quelle place les TIC occupent dans mes activités pédagogiques et dans ma vie professionnelle? Dans ce domaine, j’ai tellement l’impression que tout est en changement perpétuel et que chaque nouvelle proposition est si vite passée de mode! Dans ce contexte, peut-on envisager sérieusement de brosser mon portrait de manière convaincante? Envisager qu’on puisse identifier avec cohérence «la posture technologique» d’un utilisateur qui intervient dans un cadre pédagogique?

Évidemment, je dois composer, volontairement ou non, avec les étudiants qui ne cessent de signifier qu’ils veulent apprendre avec leurs « nouveaux jouets », qu’ils s’attendent à ce que l’on performe de manière optimale lorsque l’on utilise la technologie, qu’ils souhaitent avoir accès aux contenus en un coup de clic (finalement… peut-être deux!). On comprend inévitablement qu’ils veulent que les outils, utilisés à la maison et dans leur vie « très sociale » d’internaute, soient également disponibles et fonctionnels dans la classe. D’ailleurs, on ne cesse de se faire dire que ce mouvement est largement mis de l’avant par de nombreux courants d’idées et plusieurs fondements théoriques qui servent de points d’appui à la pratique pédagogique actuelle. Qui plus est, j’ai de plus en plus l’impression que mes points de vue et mes approches en matière de pratiques pédagogiques ne sont plus aussi univoques qu’auparavant. Conséquemment, pas facile de savoir quelle est sa posture en matière d’utilisation pédagogique des TIC. Est-ce qu’on suit le mouvement et on cherche à être en phase avec le « raz-de-marée » technopédagogique? Quel profil doit-on adopter? Celui de l’enseignant anticonformiste? De l’enseignant conventionnel et moyennement branché? Ou encore du lucide, du visionnaire!

APOP

Découvrez votre profil à l'aide du test Diagnos... TIC!

Je reconnais que je me pose souvent la question : « Qui suis-je et où vais-je avec les TIC? » Suis-je un ignare, un résistant, un inapte, un « déphasé» de la pédagogie actuelle et proactive? Ou plutôt un doux rêveur, un astucieux intéressé, un anticipateur éclairé, un progressiste?

Comment identifier sa posture à l’égard des TIC comme enseignant? Évidemment, je pourrais consulter bien des gens autour de moi, dont nos deux « pro-technos » du département, mon vigilant et prospectif collègue de bureau, ou encore mon conseiller pédagogique. Mais, franchement, je ne me vois pas leur demander de se prononcer sur mon cas… d’autant que je préférerais limiter la portée (peut-être à risque!) d’un verdict portant sur mon profil d’intérêts et d’habiletés avec les technologies.

Autant d’options qui ne me rassurent pas vraiment… puisque mon profil technologique me réserve peut-être des surprises! Je ne pense pas avoir déjà consacré beaucoup de temps à me demander à quel niveau se situe ma culture technologique, jusqu’à quel point je m’accommode des outils techniques et je développe une approche technopédagogique.

Mon désarroi (tout de même relatif!) m’amène finalement à accepter de m’en remettre à ce questionnaire « diagnosTIC » proposé par l’APOP qui permet apparemment d’obtenir des précisions sur mon profil technologique. Est-il objectif? Fiable? Pertinent? Aucune assurance là-dessus, mais pourquoi ne pas l’explorer? On ne sait jamais, peut-être aurais-je droit au titre de brillant technophile plutôt qu’à celui de vilain technophobe… ou quelque part entre les deux! De toute façon, il est anonyme et on m’assure que le profil qui se dégagera de l’ensemble des résultats obtenus, tous répondants confondus, sera publié sur l’infolettre de l’APOP au cours des prochaines semaines.

Êtes-vous de ces individus qui, comme moi, aiment se confronter à « l’effet miroir »? Quoi qu’il en soit, ne dites surtout pas à votre entourage que les résultats individuels de ce test autodiagnostique s’affichent dès que le questionnaire est complété… ça pourrait provoquer des discussions (et de l’effervescence!) lors d’une prochaine rencontre avec les collègues!

APOP

Quel sera votre profil d’utilisateur avec les technologies?

Alors, quels résultats avez-vous obtenus lors du test? Envie de les partager avec nous? Faites-le ci-dessous!

2 commentaire(s)

Il y a une question sans réponse. Votre aide pourrait être utile!

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Claude Martel a écrit le 4 février 2013 à 11h12

    C'est un bon déclencheur de réflexion sur sa pratique avec les technologies. Une chance que les champs "Autres" permettent des opinions mitoyennes, mais comment sont-elles considérées dans le profil?

  2. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Larochelle Olivier a écrit le 4 février 2013 à 11h51

    Les choix de réponses « autres » n'influencent en rien le petit profil qui s'affiche en rétroaction immédiatement après avoir complété le formulaire. Par contre, ces réponses seront prises en compte lors de l'analyse fine de l'ensemble des résultats de recherche qui sera effectuée dans quelques semaines.

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*