Profweb

Accueil » Publications » Articles » Un colloque vert techno pour l'AQPC

Publications

Articles

Publié le 11 février 2008

Un colloque vert techno pour l'AQPC

Le Cégep de Victoriaville accueille le colloque de l’AQPC du 4 au 6 juin 2008 et il entend y laisser sa marque en le faisant évoluer vers l’objectif Zéro déchets-Carboneutre. Bien entendu, les technologies de l’information et de la communication sont au cœur de la stratégie du comité organisateur pour réduire les déchets et compenser les effets du colloque.

Un défi écologique

Déjà, le nombre de documents imprimés utilisés dans la phase préliminaire du colloque a été réduit des deux tiers. Le comité organisateur a privilégié l’utilisation des communications électroniques pour l’appel de communications et la sollicitation des partenaires. Le nombre d’exemplaires imprimés du programme sera aussi réduit pour privilégier la consultation du programme en ligne et l’inscription en ligne.

Les TIC sont au cœur de la stratégie pour réduire les déchets et compenser les effets du colloque.

Sur le plan du transport, le comité organisateur est à mettre en place un service de transport en commun à partir de Québec et de Montréal qui permettra de réduire l’émission de gaz à effets de serre (GES). Sur place, un service de navette sera offert tout au long du colloque pour faciliter les déplacements entre les lieux d’hébergement, le cégep et le centre-ville de Victoriaville. Le comité organisateur entend même mettre des vélos à la disposition des congressistes désireux de se déplacer dans la ville sans émettre aucun GES.

À l’arrivée des congressistes, le comité organisateur s’enquerra de l’origine et du moyen de transport utilisé et mesurera, au moyen d’un logiciel conçu à cet effet, l’émission de GES. Des mesures compensatoires, comme la plantation d’arbres, seront mises en œuvre après le colloque.

Un défi techno-pédagogique

Les technologies auront aussi une place centrale dans le contenu du colloque. Le comité organisateur procède actuellement à la composition du programme. Les choix d’ateliers ne sont pas encore définitifs, mais déjà on peut affirmer que le nombre de communications portant sur l’exploitation des technologies à des fins d’apprentissage ou d’enseignement pourrait représenter près du tiers des 105 ou 110 activités qui seront offertes dans le colloque 2008.

Le thème du colloque Former des étudiants différents : un engagement collectif veut mettre en lumière les défis pédagogiques associés à la transformation des cohortes d'étudiants, notamment ceux relatifs leur capacité d'utiliser les technologies pour rechercher de l'information autre que celle que l’enseignant met à leur disposition.

De nombreuses communications permettront d’explorer l’utilisation de technologies pour individualiser l’apprentissage, encadrer les étudiants dans et hors classe, corriger les travaux et donner une rétroaction sur les apprentissages. De même, d’autres communications aborderont la validation des informations obtenues sur Internet ou l’exploration de ressources numériques  conçues à des fins d’enseignement et offerts en ligne ou sur support électronique.

Le comité organisateur invite les intéressés à visiter fréquemment le site Web de l’AQPC afin d’être informé le plus rapidement possible de la mise en ligne du programme et du formulaire d’inscription (au cours du mois de mars). C’est en ligne qu’on s’informe et qu’on s’inscrit et c’est en personne qu’on se rencontre du 4 au 6 juin à Victoriaville.

Dans l’attente de vous rencontrer, les membres du comité organisateur du colloque 2008 vous invitent à leur faire part de vos commentaires et de vos suggestions pour renforcer le virage vert techno du colloque de l’AQPC.

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*