Profweb

Accueil » Publications » Articles » Tour d'Horizon: les collèges québécois et le rapport NMC Horizon 2017 sur les technologies éducatives

Publications

Articles

Publié le 30 mai 2017 | Multidisciplinaire

Tour d'Horizon: les collèges québécois et le rapport NMC Horizon 2017 sur les technologies éducatives

Le rapport Horizon NMC 2017 sur l’enseignement supérieur[PDF] (en anglais) est en ligne! Chaque année, le rapport du NMC (pour New Media Consortium) nous donne l'occasion, en tant qu'enseignants, de nous arrêter, de faire le point et de réfléchir à l’utilisation que nous faisons des technologies dans la salle de classe. Un panel international de 78 experts a contribué aux discussions ayant alimenté le rapport de cette année, et dont les résultats susciteront vraisemblablement l'intérêt de nombreux intervenants du réseau collégial québécois.

Le rapport Horizon est divisé en 3 sections :

  • Les tendances clés qui accélèrent l'intégration pédagogique des technologies
  • Les défis importants empêchant cette intégration (ne sera pas abordé dans cet article)
  • Les principaux développements des technologies dans l'éducation

Une infographie fournie dans le sommaire donne au lecteur un aperçu des 6 éléments présents dans chacune des 3 sections.

Un résumé visuel du rapport de cette année (Source: Adams Becker, S., Cummins, M., Davis, A., Freeman, A., Hall Giesinger, C. et Ananthanarayanan, V. (2017). NMC Horizon Report: 2017 Higher Education Edition. Austin, Texas: New Media Consortium.)

Principales tendances qui accélèrent l'intégration des technologies en enseignement supérieur

Le rapport Horizondivise cette section en fonction des tendances à court, moyen et long termes en matière d'intégration des technologies éducatives. À court terme, l'apprentissage hybride et l'apprentissage collaboratif ont été identifiés comme de bons accélérateurs pour l’implantation des technologies.

Les collèges québécois expérimentent déjà une variété de modèles d'apprentissage hybride et d'apprentissage collaboratif. L'apprentissage hybride répond à la fois aux demandes accrues de flexibilité dans l'apprentissage et au désir de certains enseignants de consacrer plus de temps de classe à l'apprentissage par projet ou à l’application pratique, plutôt qu’à des exposés magistraux.

À moyen terme, les éditeurs du rapport Horizon estiment qu’une attention croissante sera portée sur l’évaluation de l’apprentissage. L'intérêt de l’amélioration de l’évaluation de l’apprentissage réside dans le fait de pouvoir offrir des mesures adaptatives, des interventions pour les étudiants ayant des besoins particuliers et, ultimement, d’améliorer la réussite étudiante. Au Québec, nous devrons engager des sommes et des efforts considérables pour organiser et réunir des données, en insistant pour que les fournisseurs de systèmes de gestion des données étudiantes collaborent avec nous pour construire ces outils. En 2015, Rafael Scapin, répondant TIC du Collège Dawson, a fait une présentation réfléchie sur l’analytique de l’apprentissage, laquelle fournit une bonne introduction sur le sujet.

Toujours à moyen terme, on accordera plus d'importance à la refonte des espaces d'apprentissage, ce qui peut prendre un certain temps à mettre en œuvre dans les universités dotées de grandes salles de classe. Cependant, les collèges québécois ont déjà commencé à construire des classes d’apprentissage actif et à repenser la salle de classe du futur. Nous avons également la chance de pouvoir compter sur la communauté de pratique SALTISE pour le partage des meilleures pratiques et l’avancement de la recherche dans ce domaine.

À long terme, le rapport Horizon identifie l'avancement d’une culture de l'innovation et des approches d'apprentissage approfondi. Cette culture d'innovation requiert un rapprochement entre les établissements d'enseignement et l'économie, en bonifiant l’offre d'apprentissage appliqué. Le nombre de makerspaces (atelier de fabrication numérique) que l’on retrouve dans les collèges, combiné à l'existence des Centres collégiaux de transfert de technologies, me confirme que nous sommes déjà solidement ancrés dans ce mouvement!

Développements importants des technologies en enseignement supérieur

Le rapport Horizon divise ces développements selon la durée prévue pour leur mise en œuvre, soit 1 an ou moins, de 2 à 3 ans ou d’ici 5 ans.

À court terme, les technologies adaptatives et l'apprentissage mobile sont cités comme les tendances les plus susceptibles d'être adoptées. Au cours des dernières années, Profweb a diffusé plusieurs initiatives visant à intégrer les téléphones intelligents en classe, qu'il s'agisse de répondre à des sondages ou d’enregistrer des selfies vidéo. Plusieurs autres initiatives visaient à utiliser les iPad et autres tablettes électroniques en classe. Ces appareils sans fil permettent une plus grande mobilité. En ce qui concerne les technologies adaptatives (pour un apprentissage qui s'adapte aux besoins des apprenants), nous n’en sommes pas encore tout à fait là, bien que certains collèges développent déjà des systèmes d'alerte précoce pour que les Aides pédagogiques individuelles (API) puissent intervenir et encourager les étudiants à persévérer. Si vous avez entendu parler de projets allant dans ce sens, je vous invite à me contacter ou à commenter sous cet article!

Dans les 2 ou 3 années à venir, l’Internet des objets (Internet of things) et la prochaine génération des environnements numériques d’apprentissage (ENA) sont susceptibles d'être adoptés, selon le rapport Horizon.

J'ai entendu récemment à la radio une publicité d'Investissement Québec incitant les fabricants à se réinventer à l'ère de l'Internet des objets. Heureusement pour les enseignants, la Vitrine technologie-éducation organise une série de tutoriels sur le micro-ordinateur Raspberry Pi et prévoit un atelier (en mai 2017) sur le microcontrôleur Arduino. Ces 2 technologies peu coûteuses et accessibles sont les plus susceptibles d'être utilisées comme plateformes d’apprentissage de l'Internet des objets.

Plusieurs collèges utilisent présentement Moodle et LEA comme environnement numérique d’apprentissage. Le panel d'experts ayant contribué au rapport Horizon a souligné la tendance future visant à « découper » les apprentissages en modules (unités ou objets d’apprentissage procurant à l’apprenant une flexibilité dans sa progression pédagogique) comme le coup d’envoi pour amorcer le travail sur la prochaine génération d’ENA. Nos 2 principaux ENA évolueront-ils en tenant compte de cette nouvelle réalité, ou un nouveau joueur arrivera-t-il sur les lieux pour gérer à la fois les « anciens » cours et la nouvelle approche? Restez à l’affût!

Un peu plus loin, dans une perspective d'intégration d’ici 5 ans, l'intelligence artificielle et les interfaces utilisateur naturelles ont été identifiées comme des technologies qui seront possiblement adoptées. Récemment, Gheorghe Comanici, membre de l'équipe de Google Montréal, a présenté une conférence sur l'apprentissage automatique (machine learning), l'intelligence artificielle et l’intelligence augmentée dans le cadre de la Semaine Ed Tech 2017 du Collège Dawson. Si vous êtes intéressé par ces domaines, le collège a rendu la vidéo de cette présentation accessible en ligne.

Le rapport Horizon comme reflet de nos pratiques

Bien que cet article visait à aiguiser votre appétit envers le rapport en présentant ses faits saillants, j'encourage tout de même les lecteurs à prendre le temps de le lire dans son intégralité, même si cela ne représente que quelques pages par jour. Vous serez non seulement éblouis par toutes les choses passionnantes qui se déroulent dans le monde en matière de technologies éducatives, mais vous obtiendrez en plus des liens vers des lectures complémentaires sur les sujets que vous souhaitez approfondir.

L'un des aspects les plus formidables de mon travail d’éditeur chez Profweb est l'occasion de rencontrer des enseignants, membres du personnel de soutien, professionnels, administrateurs et partenaires ministériels TIC du réseau collégial, talentueux et passionnés! En lisant le rapport de 2017, j'ai ressenti un profond sentiment de fierté collective, car je me suis rendu compte que plusieurs de nos collègues dans le réseau font oeuvre de pionniers aux côtés de certains des établissements d'enseignement les plus réputés au monde. Un exemple? Alors que l'enseignement supérieur examine les moyens d'encourager un apprentissage plus en profondeur, l'approche par compétences est mentionnée dans le rapport comme un élément clé à développer pour l'avenir. Le Québec a fait preuve d’une remarquable clairvoyance dans son insistance à développer cette approche, et nous faisons tous partie de ce mouvement d'avant-garde. Je suis même prêt à parier qu’à partir de maintenant, le monde se tournera vers nous pour faire appel à nos lumières et pour solliciter notre aide. C'est le moment de briller!

Une vidéo résumant le rapport Horizon2017 du NMC pour l’enseignement supérieur (en anglais).

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*