Profweb

Accueil » Publications » Articles » Tablettes électroniques et plateforme Moodle en éducation physique

Publications

Articles

Publié le 23 mars 2015 | Éducation physique

Tablettes électroniques et plateforme Moodle en éducation physique

Le mercredi  11 mars 2015, près d’une trentaine d’enseignants du Québec, du Nouveau-Brunswick, de l’Ontario et du Manitoba ont assisté à un webinaire intitulé L'utilisation du iPad jumelé à l'utilisation de Moodle en éducation physique.

Profweb a assisté à ce webinaire organisé par le Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada (RCCFC). Cette organisation a pour mandat de promouvoir le partenariat et le partage d’expertises entre les établissements collégiaux francophones partout au pays. Elle a certainement réussi à nous offrir un atelier informatif et inspirant, animé par 4 enseignants d’éducation physique : Vincent Cardinal-Dufour et Kévin Ratté du Cégep de Victoriaville, ainsi que Pascale Chamberland et François Berthiaume du Cégep de Trois-Rivières. Les deux établissements ont travaillé de concert dans un projet du RCCFC visant à encourager l’utilisation des technologies mobiles en classe : Échange d’expertise en intégration de la pédagogie mobile en enseignement postsecondaire.

Les quatre présentateurs du webinaire

La technologie au service de l’éducation physique

L’intégration des TIC en éducation physique n’est pas toujours aisée. Puisque la plupart des activités physiques se pratiquent dans un gymnase ou à l’extérieur, l’accès à la technologie est problématique et l’ajout de postes de travail pour l’intégrer au cours serait tout simplement impensable. Les tablettes mobiles, en revanche, constituent une possibilité intéressante en raison de leur connexion internet sans fil et du fait qu’ils sont beaucoup moins encombrants à transporter.

Chacun des présentateurs du webinaire possédait de 2 à 4 années d’expérience en enseignement de l’éducation physique avec des iPads. Dans la plupart des cas, les enseignants utilisaient les tablettes dans le deuxième (et avant-dernier) cours d’éducation physique prévu dans la formation générale. Dans ce cours, intitulé Activité physique et efficacité, les étudiants doivent choisir un sport et améliorer leurs habiletés au fil de la session. Ils évaluent leurs habiletés initiales, formulent des objectifs personnels pour améliorer leur performance et élaborent un plan pour les atteindre. À la mi-session, les étudiants procèdent à une autre évaluation pour déterminer s’ils sont en voie d’atteindre leurs objectifs ou s’ils doivent plutôt ajuster leur plan de session ou le contenu de leurs activités sportives.

Des applis populaires pour l’éducation physique

Les enseignants du Cégep de Victoriaville considèrent qu’Ubersense a révolutionné leur pratique enseignante. La principale fonction de cette application permet de revoir une capture vidéo au ralenti, ce qui permet à l’étudiant d’analyser chacun de ses mouvements de manière détaillée. La vidéo permet à l’enseignant d’offrir une rétroaction immédiate à ses étudiants : il peut même enregistrer un commentaire audio et l’intégrer dans la capsule vidéo.

Démonstration au ralenti d’un lancer au Frisbee

Les enseignants peuvent aussi annoter la vidéo avec l’un des outils intégrés, par exemple le stylo numérique (semblable à ce qu’utilisent les présentateurs sportifs à la télévision). L’application permet aussi à l’enseignant de mesurer des angles, ce qui est pratique pour évaluer la précision de la posture ou du positionnement de l’étudiant ainsi que l’efficacité de ses mouvements. Deux séquences vidéo peuvent être placées côte-à-côte pour comparer la prestation d’un étudiant avec celle d’un autre, voire avec celle d’un athlète professionnel. Un exemple pour montrer l’intérêt de cette application a été de filmer un « smash » au badminton. Cette action se déroule tellement rapidement que l’enseignant devait auparavant demander à ses étudiants de la répéter à plusieurs reprises pour pouvoir analyser leur technique et évaluer leur prestation correctement. Le fait d’enregistrer cette action instantanément et de pouvoir la repasser au ralenti rend l’enseignement et l’évaluation de ce sport beaucoup plus efficaces.  De plus, la rapidité de rétroaction qu’offre cette application profite tant à l’étudiant qu’à son équipe, puisque l’enregistrement vidéo permet de repérer rapidement les techniques à améliorer. L’application possède également une fonction qui permet d’exporter la capsule vidéo sur YouTube, sur différents médias sociaux ou sur une plateforme infonuagique. Ubersense est disponible à la fois pour iOS et Android.

Un aperçu de la fonction d’Ubersense qui permet d’intégrer des annotations dans un enregistrement vidéo

Les présentateurs ont aussi mentionné que certains de leurs collègues utilisaient la plateforme web TotalCoaching avec leurs groupes. Cette plateforme permet aux étudiants d’avoir accès à un programme d’entraînement personnalisé et de pouvoir suivre leur progrès, d’observer un programme de bonne nutrition et d’interagir avec leur « entraîneur ». D’autres applications ont été identifiées comme outils potentiels à explorer en éducation physique, comme celles qui génèrent un chronomètre pour des événements, des horloges d’intervalle pour la course à pied ou encore des fonds sonores pour les cours de relaxation.

Combiner la technologie mobile et la plateforme Moodle en éducation physique

La deuxième partie du webinaire était animée par les deux enseignants du Cégep de Trois-Rivières. Ils ont débuté par un survol de quelques problématiques qu’ils ont rencontrées au fil du temps avec leurs étudiants. Documentation égarée, manque de rétroaction visuelle, absences de l’enseignant ou de l’étudiant : toutes ces situations peuvent avoir un impact négatif sur la qualité du cours et nuire à la motivation des étudiants. Les présentateurs ont vanté les mérites de la plateforme Moodle pour solutionner l’ensemble de ces problèmes.

Moodle permet aux enseignants de publier des documents et aux étudiants de soumettre leurs travaux et devoirs en un seul et même endroit. De plus, Moodle permet de planifier chaque semaine de cours en détaillant le contenu des activités et en indiquant les lectures obligatoires. Si un étudiant doit s’absenter une semaine, il sait ce qu’il doit faire pour rattraper son retard dans le cours. Des captures vidéo peuvent aussi être publiées (ou hébergées) sur Moodle pour qu’un étudiant les revoit ou pour qu’elles soient visionnées par l’ensemble de la classe. L’étudiant peut obtenir une représentation visuelle du progrès qu’il a accompli au cours de la session grâce aux nombreuses captures vidéo qu’il a recueillies.

Les présentateurs constatent également que Moodle rend le processus d’évaluation plus efficace pour les enseignants par la correction automatique de certains types de quiz. Les enseignants peuvent aussi publier des réponses aux questions que les étudiants leur posent dans des groupes  de discussions. Cette formule réduit considérablement le temps passé à répondre individuellement à chaque étudiant, d’autant que ce sont souvent les mêmes questions qui reviennent au cours de la session.

La plateforme Moodle permet l’ajout de ressources diversifiées, comme des listes de lectures complémentaires et des liens vers d’autres sites web d’intérêt qui peuvent être utiles aux étudiants. Les présentateurs ont notamment mentionné Extenso, un site web de l’Université de Montréal qui porte sur la nutrition, ainsi qu’un rapport de Radio-Canada sur les techniques de course à pied pour réduire les risques de blessure. Puisque de nombreux étudiants de Trois-Rivières s’entraînaient pour un marathon au moment de sa mise en ligne, cette suggestion de lecture arrivait à point et s’est révélé fort utile.

Profweb tient à remercier Chantal Desrosiers (REPTIC au Cégep de Trois-Rivières) et Lorraine Ouellette (REPTIC au Cégep de Victoriaville), toutes deux membres du comité organisateur du RCCFC, pour leur invitation et pour avoir contribué à la réussite de ce webinaire.

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*