Profweb

Accueil » Publications » Articles » Stratégies et outils pour les présentations orales tant redoutées

Publications

Articles

Publié le 22 février 2017 | Multidisciplinaire

Stratégies et outils pour les présentations orales tant redoutées

Au collégial, les présentations orales sont largement répandues, dans une multitude de disciplines, au point où la plupart des étudiants ont au moins une communication orale à faire par session. Plusieurs d’entre eux ne se sentent pas à l’aise dans la réalisation de cette tâche. Heureusement, il existe des stratégies et divers moyens que l’on peut proposer aux étudiants pour les aider à réussir. Au terme de nombreuses discussions avec des collègues, j’ai pu valider la théorie selon laquelle l’utilisation combinée de plusieurs outils et stratégies pouvait générer des résultats positifs lors des exposés oraux.

Selon Paul Turcotte, enseignant de philosophie au Cégep du Vieux Montréal et chercheur au CRISPESH, nous devrions repenser les présentations orales en nous basant sur les compétences ministérielles de chaque cours. Lors de l’évaluation de ces compétences, nous constatons qu’une communication orale formelle n’est généralement pas nécessaire. Certains programmes pourraient vouloir conserver ce type d’activité pour évaluer certaines composantes du cours ou pour préparer les étudiants aux exigences de leur futur emploi. Cependant, les enseignants sont bien souvent capables d’évaluer les éléments essentiels d’une compétence par une approche différente de la communication orale ou par d’autres méthodes évaluatives.

Par exemple, dans les cours English for Tourism et Professional Communication que j’enseigne dans le programme bilingue de tourisme (offert conjointement par le Cégep Limoilou et le Cégep Champlain Saint-Lawrence), 2 des compétences à atteindre tournent autour de la communication orale avec des individus et des groupes. Au fil des ans, j’ai appris que des stratégies relativement simples pouvaient aider les étudiants à réussir cette tâche. Certaines d’entre elles s’inspirent de pratiques pédagogiques inclusives.

1ère astuce : informer, c’est la clé

Que vos étudiants éprouvent ou non de la difficulté lors des présentations orales, il importe de bien les préparer à cette activité. J’ai consulté une technicienne en éducation spécialisée au Cégep Champlain Saint-Lawrence qui m’a expliqué que le fait de donner des instructions précises constituait un point de départ essentiel. Prendre le temps de préparer et de rédiger un document qui explique les points importants est une étape cruciale afin de guider les étudiants et de les accompagner vers la réussite.

Stratégie proposée

  • Présenter les instructions en classe avec un support visuel (sur un écran ou version papier).
  • Prévoir du temps après les explications pour répondre aux questions des étudiants.
  • Déposer une copie des instructions sur la plateforme d’apprentissage locale (LÉA, Moodle, etc.), pour que les étudiants puissent la consulter plus tard et aussi souvent qu’ils le souhaitent.

2e astuce : enseigner les bonnes méthodes de présentation

Les enseignants ne peuvent tenir pour acquis que les étudiants ont tous appris comment présenter un exposé de niveau collégial. Nous ne devons pas supposer que les étudiants bénéficient des mêmes connaissances ou ont été suffisamment outillés pour faire face aux exigences du postsecondaire.

Si vous ou l’un de vos collègues du même département ou programme pouvez libérer du temps de classe pour enseigner aux étudiants comment présenter une bonne communication orale, cela pourrait faire toute la différence dans la qualité de leurs présentations. De plus, vos étudiants seraient bien mieux outillés pour réussir.

Stratégie proposée

On m’a déjà dit que ma stratégie, qui consiste à sonder la classe afin de connaître l’impression des étudiants par rapport aux exposés oraux, permettait aux étudiants souffrant d’anxiété ou d’une grande peur de parler en public de constater qu’ils n’étaient pas les seuls à se sentir ainsi.

À main levée, je leur demande :

  • Qui aime les présentations orales?
  • Qui parmi vous se sent très à l’aise de parler devant la classe?
  • Qui se sent relativement à l’aise?
  • Qui se sent extrêmement mal à l’aise?

Des lectures (provenant d’un manuel ou d’articles en ligne) peuvent aussi servir d’amorce pour aborder le sujet avec vos étudiants. Ils pourront également en apprendre davantage à propos des présentations en contexte professionnel, de l’importance de bien se préparer, de l’utilisation adéquate de supports visuels et de la manière de présenter une communication orale efficace.

Effectuez un suivi de ces lectures en utilisant un diaporama PowerPoint ou Prezi et en y ajoutant quelques anecdotes personnelles. Des vidéos sont également accessibles en ligne, parfois avec des exemples de bonnes et de mauvaises présentations. Il y en a une en particulier (en anglais) que j’aime bien montrer à mes étudiants. Je partage le lien de cette vidéo sur LÉA pour que les étudiants puissent la visionner à nouveau, s’ils le souhaitent.

La vidéo Be a More Confident Public Speaker explique comment se préparer et faire un bon exposé, surtout si vous faites partie du 70% de gens qui ont peur de parler en public.

Deux diapositives issues d’une présentation PowerPoint qui soulignent les informations essentielles à propos des communications orales (traduction libre). Ces informations proviennent du livre Communicating for Results : A Canadian Students Guide. Second Edition par Carolyn Meyer.

Pour aider les étudiants à se sentir plus à l’aise devant la classe, je revois avec eux des éléments de communication non verbale. Je leur enseigne certains types de langage corporel qui aident à livrer une prestation convaincante. Je passe en revue chacun des éléments en les conseillant sur la manière de les exécuter (ou à tout le moins, de faire semblant de les maîtriser!)

3e astuce : répéter, répéter, répéter

C’est en s’exerçant que l’on parvient à s’améliorer. Insistez sur l’importance de répéter leur communication à haute voix, devant une personne avec laquelle ils se sentent à l’aise. Il peut s’agir d’eux-mêmes devant le miroir, d’un parent, de leur amoureux ou amoureuse, même de leur chat ou de leur chien! Plus ils s’exerceront et maîtriseront le contenu de leur présentation, plus ils se sentiront en confiance et à l’aise de s’exprimer devant la classe.

Les exercices de présentation sont une autre stratégie possible. La méthode que j’utilise est de créer de petits groupes dans lesquels chaque présentation est filmée. Les étudiants utilisent leur tablette ou téléphone intelligent pour s’enregistrer les uns les autres. Ils visionnent ensuite les vidéos et complètent une évaluation formative à l’aide d’une grille que je leur remets à l’avance. Ces grilles visent à aider les étudiants à améliorer le contenu, l’organisation et leur technique de présentation. Ils peuvent discuter de leur exposé et voir leurs collègues en action. Les évaluations formatives me sont remises et je les utilise ensuite comme référence lors des évaluations finales.

Offrir d’autres choix

Parfois, avoir d’autres possibilités est tout ce qu’il faut à un étudiant pour lui permettre de bien performer dans ce type d’évaluation. Johanne Morin, enseignante d’anglais au Cégep Limoilou, offre plusieurs choix à ses étudiants. Elle a décidé de procéder ainsi après que des étudiants se soient mis à pleurer devant la classe pendant leur exposé.

Johanne propose maintenant 3 possibilités à ses étudiants pour les communications orales. Elles peuvent s’effectuer:

  • Devant la classe
  • En petits groupes
  • De manière individuelle, à son bureau

Elle organise ensuite son temps de classe pour le moduler à chacune des options, offrant à chaque étudiant une chance égale. La majorité de ses étudiants choisissent un exposé individuel, car ils considèrent cette modalité moins stressante. Plusieurs trouvent que ce n’est pas moins stressant, mais préfèrent tout de même être seuls avec l’enseignante. Johanne est heureuse de pouvoir donner le choix à ses étudiants, sachant que cela peut faire une différence bénéfique pour eux.

Paul Turcotte aussi a expérimenté d’autres approches dans l’un de ses cours. Il a donné aux étudiants les mêmes choix que Johanne, en ajoutant également la possibilité d’enregistrer une vidéo qui pourrait être présentée en classe. Bien qu’il s’agisse d’une option intéressante, elle peut aussi s’avérer problématique. Johanne trouve qu’il est plus délicat d’autoriser les étudiants à enregistrer des présentations vidéo pour les cours de langue, puisqu’elle n’aurait aucun contrôle sur le processus de montage et d’édition utilisé par les étudiants pour perfectionner leur présentation.

Paul a aussi offert à ses étudiants une modalité originale qui leur permettait d’être « présents »… à distance! Les étudiants pouvaient utiliser Skype ou Google Hangouts, ce qui leur évitait de devoir être debout devant un grand groupe. Le reste de la classe bénéficiait tout de même de l’information présentée de manière synchrone. Après coup, Paul a réalisé que cet exercice permettait également de préparer les étudiants à un moyen de communication très répandu dans le milieu professionnel : la vidéoconférence. Ce contexte requiert de se comporter de manière professionnelle en tout temps, puisque la caméra n’arrête pas de tourner!

Peut-être est-il temps d’adapter les présentations orales traditionnelles en offrant d’autres possibilités, plus inclusives, aux étudiants dans diverses situations : ceux qui étudient à distance par choix, pour cause de maladie ou de handicap physique; ceux qui souffrent d’anxiété, qui ont des troubles d’apprentissage ou d’autres types de handicap. En offrant plusieurs choix aux étudiants pour l’évaluation de la communication orale, nous pourrions aider tous les étudiants à réussir.

4 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    C85afaaad9a45c376661a94cc28716eb

    Nicole Perreault a écrit le 28 février 2017 à 17h32

    Bonjour Angie, Que voilà un article inspirant pour les enseignants qui font réaliser des travaux de présentation à leurs étudiants (habileté 3 du Profil TIC des étudiants -> présenter l'information). Tu peux être assurée qu'il sera indexé dans section de l'espace ProfilTIC.ca : http://www.profweb.ca/profil-tic/presenter-l-information , tant dans la section en anglais que dans la section en français, puisque ton article existe dans les deux langues. Merci Angie !

  2. L’auteur vous répond

    Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Angie Stevens a écrit le 1 mars 2017 à 11h08

    Je suis très contente de cette nouvelle et que cet article peut agir comme référence pour le ProfilTIC.

  3. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    5b1f85d0fde6055f265696b11f371b45

    Chantale Giguère a écrit le 1 mars 2017 à 9h22

    Merci pour cet excellent article qui alimentera nos réflexions sur la compétence d'expression orale pour plusieurs niveaux en FLS. Je le réfère à mes collègues du département de français.

  4. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    2243aa2f0622600a5d9f9391e0f80aa3

    Tabitha Rondeau a écrit le 22 mars 2017 à 9h51

    Thank you for the helpful tips! I also offer presentation options to my ESL students and now I Can offer a few more!

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*