Profweb

Accueil » Publications » Articles » Se perfectionner quand on enseigne au collégial: entrevue avec une enseignante-chercheuse

Publications

Articles

Publié le 13 octobre 2017 | Multidisciplinaire

Se perfectionner quand on enseigne au collégial: entrevue avec une enseignante-chercheuse

En septembre 2017, Michelle Deschênes, enseignante en Techniques d’intégration web au Collège O’Sullivan de Québec, a publié le rapport Le développement professionnel des enseignants : Portrait de la situation dans les collèges privés subventionnés du Québec [PDF]. Je l’ai rencontrée pour en discuter.

Le développement professionnel, qu’est-ce que c’est?

Dans son rapport, Michelle indique que le développement professionnel des enseignants correspond :

  • à la formation initiale et la formation continue
  • aux interactions avec les collègues, les conseillers pédagogiques, les membres de la direction, etc.
  • à la réflexion sur sa pratique

Dans le cadre de sa recherche, Michelle a sondé 120 enseignants de 12 collèges privés, ainsi qu’un membre de la direction de chacun de ces collèges. Elle a obtenu un portrait des regards croisés que portent les enseignants et leurs directeurs sur le développement professionnel des enseignants.

J’ai discuté avec Michelle de la réalité des enseignants qui souhaitent se perfectionner.

Le développement professionnel, une responsabilité partagée

Les collèges dont la masse salariale annuelle est de plus de 2 millions de dollars sont soumis à la Loi favorisant le développement et la reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre. Ils doivent donc investir au minimum 1% de la masse salariale des employés en perfectionnement.

Ceci dit, les enseignants ont la responsabilité de prendre en charge leur développement professionnel. Michelle m’a référée au profil de compétences du personnel enseignant élaboré par un groupe de travail de PERFORMA. « Prendre en charge son propre développement professionnel » est l’une des composantes de la compétence liée à la pratique professionnelle des enseignants.

Besoins du collège et besoins de l’enseignant

Les exigences d’embauche pour les enseignants du collégial sont surtout liées à la formation disciplinaire. Seuls 45% des enseignants sondés par Michelle avaient déjà, lors de leur embauche, obtenu un diplôme en pédagogie.

On peut comprendre que les directeurs sondés ressentent le besoin d’offrir à leurs enseignants des formations (journées pédagogiques, ateliers, etc.) s’orientant autour des connaissances pédagogiques ou des connaissances technologiques. D’autant plus que les collèges ne peuvent cibler une seule discipline pour une formation s’ils veulent toucher tous leurs enseignants.

D’un autre côté, les enseignants interrogés montrent un intérêt pour du perfectionnement alliant la pédagogie, la technologie et leur discipline. Ils souhaitent qu’on applique les notions technopédagogiques à leur propre discipline.

Il est normal que les formations « générales » offertes par des collèges à l’ensemble de leurs enseignants ne répondent pas toujours précisément aux besoins de chacun, bien que dans de nombreux cas, ce soit l’enseignant qui soit le mieux placé pour faire le transfert dans sa propre discipline. D’où la nécessité, pour un enseignant, de se fixer des objectifs personnels (individuels ou collectifs) et de prendre les moyens qu’il faut pour les atteindre, de façon autonome.

Faites connaître vos objectifs!

Vous avez un objectif d’apprentissage? Communiquez-le aux gens qui peuvent vous aider! Michelle Deschênes

Michelle présente quelques conseils pour vous aider à atteindre vos objectifs de développement professionnel :

  • Faites connaître vos objectifs à votre direction ou à votre conseiller pédagogique. Ils pourront vous guider vers des ressources. Faites-les aussi connaître aux gens qui ont les mêmes objectifs que vous, qui veulent apprendre les mêmes choses. Ne vous limitez pas aux collègues de votre département ou de votre collège!
  • Inspirez-vous de collègues du réseau! À titre d’exemple, si vous voulez apprivoiser la classe inversée, allez voir les travaux de Samuel Bernard, enseignant de mathématiques au Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne. (Commencez par son site web.) Ou trouvez un enseignant de votre discipline qui met en œuvre l’approche qui vous inspire. Trouvez des textes qui vous intéressent, puis réseautez avec leurs auteurs. Comment trouver de tels textes?

Suivez les auteurs des textes qui vous intéressent sur Twitter, sur LinkedIn… Suivez les gens qu’ils suivent. Songez aussi à participer à la Cantine de l’APOP, un espace d’échanges virtuel pour discuter d’un sujet en lien avec la technopédagogie. Vous y rencontrerez possiblement des collègues qui s’intéressent aux mêmes sujets que vous et avec qui vous pourriez échanger par la suite!

Et j’ajoute : si vous avez une expérience à partager, contactez l’équipe de Profweb pour que nous écrivions ensemble un texte pour le partager avec le réseau collégial. Des lecteurs pourraient communiquer avec vous, et vous pourriez aller encore plus loin…

Pour en savoir plus

Profweb a déjà parlé des travaux de Michelle Deschênes comme chercheuse : nous avions publié un article à la suite de son examen de doctorat. Le doctorat de Michelle est aussi en lien avec le développement professionnel des enseignants. Nous attendons les résultats de ce projet avec impatience! Nous vous en reparlerons à coup sûr en temps et lieu. Si la question du développement professionnel vous intéresse, n’hésitez pas à suivre Michelle sur Twitter et LinkedIn.

La recherche qui fait l’objet du rapport Le développement professionnel des enseignants: Portrait de la situation dans les collèges privés subventionnés du Québec a été subventionnée par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie dans le cadre du Programme de recherche et d’expérimentation pédagogiques (PREP) de l’Association des collèges privés du Québec (ACPQ).

À propos de l'auteure

Catherine Rhéaume Elle est éditrice et rédactrice pour Profweb depuis 2013. Elle est également enseignante de physique au Cégep Limoilou et chargée de cours pour les cours compensateurs à l'Université Laval. Son travail pour Profweb l'amène tout naturellement à s'intéresser à la technopédagogie et à tenter d'innover dans son enseignement.

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*