Profweb

Accueil » Publications » Articles » Recherche en ligne, éthique et clic!

Publications

Articles

Publié le 28 avril 2008 | Multidisciplinaire

Recherche en ligne, éthique et clic!

Emmanuelle Marceau enseigne en philosophie au cégep du Vieux Montréal et est chargée de projet pour l'Association de la recherche au collégial (ARC) au regard des politiques institutionnelles liées à la recherche et des comités d'éthique de la recherche.

En un seul clic, nous pouvons désormais envoyer un questionnaire à un nombre imposant de personnes. Cette possibilité peut grandement faciliter la conduite d’un projet de recherche. À quoi devrions-nous penser avant d’envoyer un questionnaire par courriel? De même, que doivent prévoir nos élèves avant de cliquer? Certains principes directeurs en éthique de la recherche méritent-ils une plus grande attention lorsque la recherche s’effectue en ligne? Si oui, quels moyens pouvons-nous mettre de l’avant pour les respecter? Deux de ces principes directeurs peuvent retenir plus particulièrement l’attention : l’optimisation des avantages et le respect de la confidentialité.

L’optimisation des avantages

Le principe de l’optimisation des avantages vise l’équilibre entre les avantages et les inconvénients reliés à la recherche. Ce principe découle d’un autre principe, celui de la bienfaisance. Il s’agit en fait de s’assurer que la recherche menée avec des êtres humains, d’une part, enrichit le savoir et, d’autre part, procure des avantages aux sujets, à d’autres personnes, voire à l’ensemble de la société. Comment s’assurer d’optimiser les avantages lorsque la recherche s’effectue en ligne? Deux avenues peuvent être envisagées assez aisément. Premièrement, il est tout à fait possible d’informer préalablement les participantes et participants du traitement des données et de la diffusion des résultats. Une telle information permet aux personnes sollicitées, avant même qu’elles décident si elles souhaitent participer à la recherche, d’apprécier les retombées escomptées par sa réalisation. Deuxièmement, il est également possible de s’engager à diffuser les résultats de la recherche ou de s’engager à fournir de plus amples informations sur les considérations soulevées par le questionnaire. Ainsi, les sujets pressentis seraient plus susceptibles d’apprécier leur contribution à la recherche, tant dans ses dimensions personnelle que sociale.

Le respect de la confidentialité

Le traitement et la diffusion des résultats de la recherche touchent au respect de la vie privée et des renseignements personnels, ce qui nous mène à aborder ce second principe directeur. Ce principe demeure essentiel à la reconnaissance de la dignité humaine. Ce faisant, il permet de protéger l’intégrité psychologique et mentale des participantes et participants en assurant la confidentialité et l’anonymat des données. Ainsi, toute personne qui effectue de la recherche — peu importe son statut — devrait s’engager à respecter la vie privée et les renseignements personnels des participants et ce, peu importe le contexte dans lequel la recherche est effectuée. Ce type de renseignements porte sur un individu et permet d'établir son identité. Ainsi, lorsque l’on demande de retourner un questionnaire expédié puis rempli en ligne, l’adresse électronique permet l’identification des répondantes et répondants. Il devient donc souhaitable de s’assurer de mettre en œuvre des mécanismes techniques qui permettent d’assurer la confidentialité des renseignements obtenus.

En ce qui concerne l’encadrement des travaux réalisés par les élèves, par exemple dans le cadre d’un cours d’initiation à la méthodologie en sciences humaines, que suggèrent de tels principes? Par ailleurs, sur le plan technique, qu’impose leur application? Comment, d’un côté, former à l’utilisation des technologies de pointe dans la conduite de travaux de recherche et, d’un autre côté, respecter l’optimisation des avantages et le respect de la confidentialité? Nous vous invitons à suggérer ci-dessous des moyens simples et efficaces que les enseignantes et enseignants pourront appliquer dans le cadre de leurs cours ou de leur propre recherche.

Pour aller plus loin et vous familiariser avec les principes directeurs en éthique de la recherche, vous pouvez consulter l’Énoncé de politique des trois Conseils qui est accessible à partir de la bande-annonce.

Nous remercions Lynn Lapostolle, directrice générale de l'ARC, pour la révision de ce texte.

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*