Profweb

Accueil » Publications » Articles » Quand les TIC sont au service de l’amélioration du français au collégial

Publications

Articles

Publié le 3 octobre 2005 | Multidisciplinaire

Quand les TIC sont au service de l’amélioration du français au collégial

Reconnue et fréquentée pour ses multiples ressources en exercices de toutes sortes, la section Amélioration du français du CCDMD (Centre collégial de développement de matériel didactique) propose un impressionnant dossier de Matériel interactif.

On y trouve des Diagnostics, que les profs peuvent recommander et que les élèves n’ont qu’à télécharger pour connaître l’heure juste en matière de maîtrise de la langue (accords, syntaxe, ponctuation, concordance des temps, homophones et orthographe).

Les élèves ont besoin d’exercices ? Les résultats diagnostiques leur en indiquent précisément certains en format PDF, qu’ils peuvent imprimer à leur guise et faire au crayon. Mais pourquoi ne pas travailler directement en ligne ? Le dossier Matériel interactif propose justement toute une série d’Exercices interactifs avec rétroaction directe.

En ce début de trimestre, les Jeux pédagogiques continuent de faire un malheur. Ce sont des formules très ludiques pour revoir l’accord des participe passé, la cohérence textuelle, la ponctuation… ou pour améliorer son vocabulaire. Le plus populaire de tous ces jeux reste encore Méli-mélo. Dans un format bien connu des amateurs de scrabble, il fournit d’amusantes occasions de triompher de réelles difficultés orthographiques. De plus, certains jeux proposent de véritables défis…

Méli-mélo

Un tout nouveau Parcours guidé s’adresse aux élèves plus faibles (ceux ou celles qui suivent des cours de Mise à niveau ou qui fréquentent les Centres d’aide) et leur permet de refaire, dans le contexte d’une aventure policière découpée en 41 pages, un apprentissage complet de la maîtrise des accords.

Parcours guidé

Enfin, dans la catégorie Quiz, depuis deux ans, le succès des Labyrinthes ne se dément pas. Dans un décor où serait chez lui Merlin l’Enchanteur, l’élève s’amuse à parcourir des labyrinthes et à réussir des épreuves constituées de « près de 700 questions parfois embêtantes ».

0 commentaire(s)

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*