Profweb

Accueil » Publications » Articles » Quand la formation à distance permet de socialiser...

Publications

Articles

Publié le 8 mars 2010

Quand la formation à distance permet de socialiser...

Comme pédagogues, nous sommes préoccupés par l’écart maintes fois dénoncé entre le monde des jeunes, la société en général (le monde du travail, le monde politique, les médias, etc.) et le système éducatif.  Celui-ci est qualifié d’archaïque, de sclérosé, bien loin d’offrir aux jeunes de la génération née avec Internet un environnement pour apprendre aussi intéressant que celui que leur offre le monde numérique et dont ils sont particulièrement avides.

Alors qu’une expérimentation au Cégep@distance nous donne l’occasion de réfléchir sur le potentiel pédagogique de ces environnements, nous aimerions partager avec vous quelques avantages que nous vérifions en formation à distance, mais transférables à coup sûr en enseignement en classe.

Rappelons que nous offrons depuis septembre dernier aux étudiants de trois cours du Cégep@distance de s’inscrire à Osmose, un environnement de réseautage social qui comprend des outils du Web 2.0 et qui est enrichi d’une plateforme de visioconférence.

Se dévoiler, se faire connaître sous un angle nouveau

Cet environnement permet à l’enseignant d’afficher son profil en montrant à ses étudiants des côtés humains de sa personnalité. Il n’est plus un simple enseignant, ou un simple tuteur, mais il est une personne qui inscrit ses intérêts et qui est prête à les partager avec ses étudiants. Qui aurait pu croire que ce diplômé des HEC indiquerait « la danse » dans ces centres d’intérêt?

De la même façon, en affichant leur profil, qu’ils soient en classe ou à distance, les étudiants peuvent se connaître mieux et plus rapidement et partager des affinités communes. Dans les étudiants inscrits à Osmose, plusieurs ont indiqué que « la cuisine » était une vraie passion pour eux, et bien souvent c’étaient des garçons qui affichaient ce centre d’intérêt.

Utiliser des outils multimédias à plusieurs fins

Les étudiants et les tuteurs dans Osmose ont également des outils multimédias pour communiquer entre eux.

Les uns et les autres peuvent s’en servir comme complément à leur profil, pour se présenter davantage, ou comme Guillaume en Littérature Québécoise pour apporter un témoignage à ses pairs.

Témoignage de Guillaume

Les tuteurs les utilisent également pour une communication courte, ad hoc avec tous les étudiants de leur groupe ou avec un étudiant en particulier.

Dans certains outils tels que les fichiers ou les pages, les étudiants comme les tuteurs ont inséré une photo ou un schéma pour appuyer leur discours. Ils ont aussi reproduit des gabarits qui structurent l’information qu’ils recueillent par exemple en visitant des sites qui leur sont référés par le tuteur ou les autres étudiants.

Prolonger son enseignement ou son apprentissage

L’environnement devient un prolongement de la classe pour l’enseignant et pour l’étudiant.  Par exemple, une conversation, commencée en face à face ou dans une conférence Web peut-être poursuivie dans un forum de groupe. Un travail d’équipe commencé en classe peut être terminé à distance, en synchrone ou en asynchrone. Dans Osmose, les membres d’une équipe se rencontrent sur la plateforme de visioconférence pour mettre en commun le travail que chacun a amorcé individuellement. Pour une autre équipe, le travail individuel est partagé en mode asynchrone en utilisant des pages collaboratives d’équipe. L’accès à la production commune est donné au  tuteur qui rétroagit dans le document commun et chaque membre prend connaissance des commentaires du tuteur.

D’autres usages

À l’aide de la visioconférence, enseignants et tuteurs peuvent organiser des sessions d’appoint pour expliquer une notion qui semble incomprise. Seuls ceux qui se sentent concernés se présentent.  De plus, ceux qui n’ont pu assister peuvent revoir l'enregistrement de la rencontre archivée dans la plateforme.

D’autres usages sont possibles que nous n’avons pas testé, mais les outils peuvent être importants lorsque les étudiants sont en stage pour communiquer avec leur responsable de stage au cégep ou les autres étudiants de leur groupe dans d’autres lieux de stages.

Et vous, avez-vous d’autres idées? Des questions? contactez-nous, nous serons heureux de vous lire.

3 commentaire(s)

  1. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Df4900340ddc1b0fb1bd1ad10abe503d

    Michel Vincent a écrit le 8 mars 2010 à 10h06

    C'est un projet très intéressant. Je voudrais savoir si les étudiants ont adopté la plateforme. Est-ce que vous avez des statistiques sur leur participation? Est-ce qu'on sait s'ils échangent beaucoup entre eux? Je me demande, dans un contexte d'enseignement en présence, si on devrait regarder du côté d'une plateforme fermée comme Elgg ou Mahara (ou Osmose?)ou utiliser Facebook, assez largement répandu chez les étudiants mais tout en connaissant les problèmes liés à la sécurité et à la propriété intellectuelle. Bonne journée et merci pour l'article!

  2. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Martine Chomienne a écrit le 11 mars 2010 à 13h32

    Nous faisons un relevé systématique des traces de toutes les sortes d'interventions des étudiants dans Osmose. Cependant, à cause du mode d'inscription au Cégep@distance (entrée continue et sortie variable), les chiffres changent constamment. Vous en aurez quelques-uns (mais qui correspondent aux données de la période du début septembre à mi-février) dans le prochain CLIC. Depuis, la situation a déjà changé, d’autant plus que les inscriptions à l’option Osmose se sont accélérées récemment. Il faut que les étudiants connaissent l’option et qu’ils sachent à quoi ils s’engagent quand ils la choisissent. Bien que nous ayons fait une campagne de promotion depuis avril dernier, l’information est longue à se rendre aux étudiants. Et juste pour répondre à votre première question, dans les premiers cinq mois et ½ de l’expérimentation, ce sont pour le moment autour de 10 % des étudiants du Cégep@distance qui adoptent la plateforme. Quant à la question sur le choix de la plateforme, il faut que nous arrivions à concurrencer Facebook pour sa popularité auprès des jeunes, tout en rendant l’étudiant conscient que c’est lui qui décide avec qui et comment (visualisation ou modification) il partage ses interventions. Pour le moment, cela est possible dans ELGG, mais ne l’est pas, à ma connaissance, dans Facebook.

  3. Pour afficher votre avatar dans vos commentaires utilisez le services Gravatar.
    Pour des explications techniques, consultez notre article « Afficher un avatar avec le service Gravatar ».

    Avatar default

    Françoise Marceau a écrit le 12 mars 2010 à 10h51

    Merci Martine de nous informer sur l'avancement de ce projet. Nous ne pouvons qu'espèrer que la recherche permettra d'identifier des avenues intéressantes qui favoriseront la collaboration entre pairs et la socialisation des apprenants. Dans un contexte de formation à distance,cela sera plus que pertinent.

Commenter

* champs obligatoires
Type d'intervention*